Fil info
21:35Périgueux : Me Eric Barateau : "L'Etat se montre assez vicieux" -> https://t.co/yTAPK92Cm0
20:06Brive-la-Gaillarde : De la convergence écologique -> https://t.co/Tzi6qbbKC6
18:43Marsaneix : Elle fait un malaise, sa voiture finit dans un ravin profond de 4 mètres -> https://t.co/FiWiTdavF9
18:19Saint-Gaultier : Journées européennes : un rallye pour découvrir le patrimoine -> https://t.co/R3U7Kql1Ss
18:18Châteauroux : Bientôt une nouvelle vie pour le Pavillon de l’horloge -> https://t.co/sFv7XSmE8F
18:18Indre : Les agents des impôts se mobilisent -> https://t.co/GB1Z7BBJ0z
17:39RT : Donc Mr Ferrand maire de StPourcain, élurégion met des enfants au pain sec et à l'eau car les parents n'ont pas rég… https://t.co/e8jiq62Z1p
17:20RT : La patinoire de vous propose sa journée portes ouvertes handi-gliss jeudi de 14h à 16h… https://t.co/M7H4Mv2X8E
17:03Cornil : Un établissement neuf et du personnel en souffrance -> https://t.co/AHcB1c3qHH
16:00RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
15:58RT : Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ? https://t.co/sBpsvdUeP0 https://t.co/N3fDIuQLE5
15:57RT : La déchéance. https://t.co/GkRHozX2HZ
15:52RT : Nombreux nous sommes cher Votre reforme injuste pour les regimes autonomes : on… https://t.co/Qj4bOhlTrP
15:51RT : 4900 postes devraient être supprimés d'ici 2022 à la avec le nouveau plan . Soutien aux agents en… https://t.co/XNUiut6nCo
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO

Le double défi de la sécurité et de l'unité

Lendemain. Après l’immense rassemblement de ce week-end autour des valeurs de la République, legouvernement agit et la réflexion sur ce qu’a vécu le pays s’engage.

Renforcer la sécurité en mobilisant 10 000 militaires, préserver le fragile trésor de l’unité : le gouvernement s’est attelé à ce double défi lundi au lendemain de la marche républicaine. La marche a constitué une « réponse inouïe, extraordinaire » aux attentats qui ont fait 17 morts, a salué Manuel Valls tandis que l’exécutif multipliait les premières annonces de mesures de protection. Ardente obligation pour le gouvernement : éviter de nouvelles tragédies comme celles qui ont coûté la vie à 12 personnes mercredi à Charlie Hebdo, une policière le lendemain à Montrouge et 4 clients juifs d’une épicerie casher vendredi porte de Vincennes. Le consensus émotionnel autour des 17 morts devrait se prolonger par plusieurs cérémonies. François Hollande présidera un hommage solennel aux trois policiers tués ce mardi à la préfecture de police de Paris. Ce weekend, les forces de l’ordre ont été remerciées par la foule tout au long des marches républicaines. Il y aura aussi cette semaine un hommage aux Invalides à l’ensemble des victimes des attentats de la semaine dernière. Une séance spéciale aura lieu mardi à l’Assemblée pour un hommage qui remplacera les questions au gouvernement. Le Premier ministre pourrait à cette occasion dévoiler de nouvelles mesures. Dans les prises de parole lundi affleurait le désir de préserver l’unité qui a fait du 11 janvier un jour historique. Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, a proposé de rencontrer « l’ensemble des partis républicains » sur les questions de sécurité, plaidant également pour améliorer la « protection des valeurs de la République ». « Il ne faut pas que ces deux grandes questions soient l’objet de polémique », a-t-il jugé. Le président du groupe PS à l’Assemblée Bruno Le Roux s’est prononcé « pour la mise en commun des forces » de l’Assemblée et du Sénat dans le cadre d’une « mission » qui « tire tous les enseignements sur ces attentats ». Il doit en discuter avec son homologue UMP Christian Jacob qui a demandé la création d’une commission d’enquête. Manuel Valls a également appelé « chacun » à ne pas « laisser retomber l’esprit du 11 janvier », notamment à l’école où des minutes de silence ont parfois été perturbées jeudi. Le numéro de Charlie Hebdo qui paraîtra mercredi, une semaine après l’attentat meurtrier contre l’hebdomadaire satirique, sera tiré à 1 million d’exemplaires et distribué en France et à l’international. Il sera « traduit en 16 langues », a précisé l’urgentistechroniqueur Patrick Pelloux. L’avocat de Charlie Hebdo, Me Richard Malka, a pour sa part laissé entendre que ce numéro comprendrait des dessins de Mahomet, comme d’autres numéros du journal, et continuerait à se moquer de toutes les religions, pour « ne rien céder ». Dimanche soir, après la marche à Paris, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, avait souligné que « c’était le devoir de tous les Français d’être ici. Cette marche n’appartient à personne. »

M.D.


CFDT et FSU soulignent de premiers enjeux

La CFDT a salué lundi « l’élan citoyen qui a réuni dans toute la France des millions de femmes et d’hommes », évoquant à propos de la marche contre le terrorisme « une réponse cinglante et salutaire » mais aussi « un message » à tous les responsables publics.

« Le peuple de France dans sa diversité a fait entendre un message fort et généreux à tous ceux qui ont la responsabilité d’assurer le +vivre ensemble+ et la cohésion sociale dans notre pays. Ce message s’adresse à l’État, aux acteurs politiques ainsi qu’à toute la société civile organisée », a ajouté la CFDT dans un communiqué.

De son côté, la FSU a salué « le travail accompli ces derniers jours par les fonctionnaires et rendu hommage à celles et ceux qui ont payé de leur vie le déroulement de ces drames ».

Dans un communiqué, elle rappelle avoir « toujours défendu la laïcité, toutes les libertés, l’égalité et la justice sociale ». Elle souhaite que « tout soit mis en oeuvre pour conforter la démocratie, au contraire de mesures liberticides, ce qui implique que cesse toute politique d’exclusion au profit de vraies politiques sociales, de vraies politiques du logement, de l’emploi, de vraies politiques éducatives donnant mieux et plus à ceux qui ont moins, afin que chaque citoyen-ne ait une place dans cette société ».

« Les services publics sont au premier plan de cette réflexion. L’Education en est un élément majeur », a-t-elle ajouté.


Devise

Le gouvernement a pris hier des premières dispositions aussi exceptionnelles que la situation que vit le pays. La sécurité intérieure fait l’objet d’une mise en oeuvre totale de tous les moyens disponibles en terme de forces de police et de gendarmerie et 10 000 militaires sont déployés pour protéger les sites les plus sensibles. Mais le « jour d’après » qu’a constitué ce lundi 12 janvier a aussi été imprégné par l’impact de la monumentale mobilisation républicaine qui a connu son point d’orgue dimanche à Paris et en province. Nombre de commentateurs, analystes et, surtout, actrices et acteurs de ces marches historiques se penchant sur une évidente préoccupation : comment va vivre cet esprit du 11 janvier porteur de la devise de la République. « Liberté, Egalité, Fraternité » symbolisant on ne peut mieux les valeurs affichées par ce peuple qui s’est levé depuis les inqualifiables attentats de la semaine dernière. Cette unité palpable n’est-elle qu’un consensus émotionnel de circonstance où bien l’émergence d’une force consciente qui s’est agrégée et a été générée par l’épreuve ? Les premières pistes de réponses ne sauraient tarder mais si tel était le cas, ce serait une garantie pour que cet espritlà imprègne désormais toutes les facettes de la vie du pays. Notamment économiques et sociales. « Liberté, Egalité, Fraternité »... Les réponses ne vont pas tarder sur les capacités et les volontés à faire vivre cette devise.

Michel Del Picchia


Hackers

Des centaines de sites d’institutions françaises ont été piratés depuis l’attentat contre Charlie Hebdo par des hackers se revendiquant comme islamistes, qui usent de techniques de détournement assez simples pour afficher des messages idéologiques. Un fond noir comme page d’accueil, avec la signature #OpFrance et des slogans tels « Il n’y a de Dieu qu’Allah », « Death to France » (Mort à la France) ou « Death to Charlie » (Mort à Charlie) : la technique s’appelle le « défacement » ou le « défaçage » et consiste à prendre le contrôle d’un site internet et modifier son contenu. Depuis les attentats, les sites de plusieurs mairies, conseils généraux, établissements scolaires, universités, églises ou entreprises ont été piratés par ces groupes de hackers. Le site du Conseil général du Lot a ainsi été piraté pendant trois heures par un groupe tunisien dénommé « Fallaga Team » qui renvoyait les utilisateurs vers une adresse diffusant un discours intégriste.

jordan shoes for sale outlet orange