Fil info
01:13 Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
22:42Basket : Regarder obligatoirement devant -> https://t.co/5sJEGOFU16
22:38Football : Pour le PSG, ça ne pouvait pas être pire! -> https://t.co/4Ijgp2EN5j
19:00France : Le président du conseil départemental Germinal Peiro ne doute plus que la préfète va signer l’arrêté préfe… https://t.co/d7MI1hbo26
18:57Région : Paroles de jeunes lectrices du «Renaudot des lycéens» -> https://t.co/ukKd81Z6Mv
18:53# # - -Vienne : Une collecte de jouets de salariés pour que personne ne soit oublié -> https://t.co/GiuYdfokar
18:40Périgueux : Tous les services à 10 minutes -> https://t.co/TADgCXt0cG
18:39Région : Honneur à des salariés engagés -> https://t.co/evv9jVI9c4
18:25Bergerac : Préavis de grève à la plateforme D’Aucy -> https://t.co/BLCktmYWJw
18:21Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour -> https://t.co/97U6fCrCaL
18:19# # - -Vienne : L’Historail de Saint-Léonard a besoin de vous -> https://t.co/SK0V2OKtAj
18:18Indre : Déserts médicaux : un nouveau zonage plus favorable -> https://t.co/Xj5CIHt4DJ
18:15Indre : Quel est le prix de la vitrine de Noël ? -> https://t.co/ccxGVZcGjC
18:14Indre : L’US Le Blanc gifle Jeu les Bois 8 à 2 -> https://t.co/Xz6lXECUsO
18:02RT : [ Communiqué ] La mortalité routière en hausse de 8,9% en novembre 2017 ➡️ https://t.co/enekqoFedb https://t.co/zWnsVXGuly
17:44RT : | Opération nettoyage ce week-end au lac de Saint-Pardoux. Bravo aux bénévoles ! 👏 La vidange touche à sa… https://t.co/tpuegiV9cD
17:39RT : venue d' à Chanteix le 14 décembre : merci https://t.co/XI2wuSk6fU
17:36RT : a placé la en vigilance Jaune pour ❄️ et de ce soir… https://t.co/Bmcxdi0S1F
17:23# # - -Gence : Repas des aînés: convivialité échanges et danses de salon -> https://t.co/IHkY9r2cve
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Solutions pour réduire l’usage des phytos -> https://t.co/0lZJC2h1v8
17:15# # - Croisille-sur-Briance : La commune revêt ses habits de lumière -> https://t.co/Xs2GSvcmNW
17:12# # - Dorat : L'Harmonie sur tous les fronts -> https://t.co/hh15Mc2vH7
16:18RT : Il existe 25 centres de rétention administratives répartis sur le territoire français. Mais savez-vous ce qu’est un… https://t.co/YuLJ0RWFps
15:50France : Une base nautique flambant neuve -> https://t.co/cEdWh9XMJZ
14:37Egletons : Les 2e Foulées gourmandes attirent des centaines de coureurs et marcheurs | L'Echo https://t.co/fINZXlV3Tf via
14:34Egletons : Des manifestations en marge de la visite d'Emmanuel Macron | L'Echo https://t.co/wZo8Yep94o via
14:11 Ben merde alors, je pensais que était partie intégrante du programme .… https://t.co/ZqAjVTgw6d
14:00Corrèze : Projet d'usine à pellets torréfiés : sous le feu ardent de la critique https://t.co/6xlk2fU8X1
12:58Le snes Limousin dénonce le coup de rabot sur les subventions de fonctionnement des lycées généraux et technologiqu… https://t.co/QWA08GjBEu
12:11 sera au marché de Noël de Velles Dimanche 17 décembre https://t.co/kWortviE8Q
11:23Corrèze : Sous le feu ardent de la critique -> https://t.co/hqqTGXs67B
07:23"Sa dernière évasion"... fiscale ? Eh ben, ... https://t.co/uoeKefDQeH

Tout un programme décoché d’une bonne vieille droite

FILLON. Le candidat de la droite « et du centre », en conférence de presse, a confirmé sa volonté d’imposer une politique ultralibérale. Contre vents et marées, mais finalement suivi par les siens.

PARIS
Une conférence de presse pour rien. De l’occupation de terrain, et encore, extrêmement limitée.
Hier, presque à l’heure promise (officiellement 11h00), le candidat désormais obligé de la « droite et du centre » s’est présenté devant les journalistes pour leur dire... tout ce qu’il dit depuis le début de sa victoire aux primaires, mis à part quelques reculs de circonstance, comme sur la TVA intermédiaire, sur laquelle il promet désormais de ne pas bouger.
« Bon, une dernière question ! »
Mais François Fillon tenait à aller vite. Au bout de 45 minutes d’intervention, il s’est évertué à échapper à l’exercice qu’il s’était pourtant programmé, se fendant à deux reprises devant les doigts levés dans la salle de presse d’un « Bon, une dernière question ! » difficile à interpréter autrement qu’à un besoin pressant d’en finir vite.
Sans pour autant changer de cap ultralibéral et sans pitié pour les acquis sociaux.
Quelques phrases en disent long de la visions économique du candidat LR.
Les solutions ? « C’est simplifier le droit du travail. Mettre fin aux 35 heures. Réformer le dialogue social » sans oublier de «rendre la fiscalité du capital moins punitive » ou de « baisser massivement les impôts et les charges sur les entreprises. » Pour lui un « effort de 40 milliards d’euros qui provoquera un vrai choc de compétitivité. »
Pour la galerie, et sans rire, François Fillon, avant de resservir sa menace de « congédier » les ministres (réduits à quinze) qui ne « parviendraient pas à tenir leurs objectifs », a promis de mettre en place « un code de bonne conduite » pour prévenir les conflits d’intérêt au gouvernement et la publication « obligatoire » des liens de parenté entre les parlementaires et leurs collaborateurs.
Les réactions de ses principaux adversaires ne se sont pas faites attendre. Le porte-parole d’En Marche ! Benjamin Griveaux, a dénoncé « un programme pour les Français qui ont déjà réussi » et qui fera « payer la purge », aux classes moyennes et « populaires ».
« Un programme profondément brutal, antisocial » qui « va taper le service public », a lancé de son côté le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière.
En effet, outre les cadeaux aux entreprises privées et aux tenants de la finance, François Fillon s’est fait l’apôtre d’une réduction drastique du nombre de fonctionnaires (qui devront travailler 39 heures par semaine), hormis les policiers et les militaires.
Ces derniers ont en effet pu entendre la promesse d’une hausse conséquente du budget national de la Défense, pour permettre à nos soldats « d’assurer » au mieux la sécurité des Français et le « rayonnement » de notre pays partout où il est engagé.
Depuis longtemps, on n’avait entendu de discours aussi violent de la part d’un candidat se proclamant de la droite « modérée.»
Reste que François Fillon, toujours border line sur les questions d’immigration, et chassant de plus en plus près des terres du Front national, s’appuie sur un socle encore solide de militants et sympathisants qui font fi de toutes les casseroles traînant à ses basques pour le soutenir vaille que vaille et jusqu’au bout.
François Fillon, pugnace, le sait mieux que personne, une élection n’est jamais jouée d’avance et il jouera sa carte jusqu’au bout.
Claude Gauthier
cgauthier@ lamarseillaise.fr

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.