Fil info
23:30France - Francis Heaulme jugé pour meurtre de deux enfants https://t.co/PqKUPWUgXO
23:30France : Francis Heaulme jugé pour meurtre de deux enfants -> https://t.co/sQCcMuqlW3
23:25France - Pierre Laurent lance un appel à Mélenchon https://t.co/Noj7xvlc8A
23:25France : Pierre Laurent lance un appel à Mélenchon -> https://t.co/KVO7W55eOv
23:24France - Un air de réconciliation entre la gauche et la jeunesse https://t.co/cEWlrAmhVz
23:24France : Un air de réconciliation entre la gauche et la jeunesse -> https://t.co/om1GGp2MEy
23:22France - L’hommage de la Nation au policier tué jeudi à Paris https://t.co/30L9gSNWta
23:22France : L’hommage de la Nation au policier tué jeudi à Paris -> https://t.co/nAqBmi7nVh
23:14Région - Les Etablissements Henri Machat ferment leurs portes https://t.co/Y0xuntV7hu
23:14Région : Les Etablissements Henri Machat ferment leurs portes -> https://t.co/Jz372VfMN8
23:07Région : Les Etablissements Henri Machat ferment définitivement leurs portes -> https://t.co/9CP57My6OU
22:55La une du Mercredi 26 Avril 2017 https://t.co/OaVpggJfAr
20:02Indre - George Sand revisitée en BD https://t.co/gJDcQepjI2
20:02Indre : George Sand revisitée en BD -> https://t.co/Ufc7eksJnK
19:56Mouhet - A Mouhet, on aime la chanson ! https://t.co/bG5g4msz2A
19:56Mouhet : A Mouhet, on aime la chanson ! -> https://t.co/By1ULzA4xP
19:44Brive-la-Gaillarde - Un petit train arrive en ville https://t.co/zDgUQAuARi
19:44Brive-la-Gaillarde : Un petit train arrive en ville -> https://t.co/XSUucGKRg3
19:39Dordogne - Un socle pour reconstruire la gauche https://t.co/wpC1BvGA8X
19:39Dordogne : Un socle pour reconstruire la gauche -> https://t.co/NR1UINrDQA
18:50En déplacement en Creuse, Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle Aquitaine, chargé des... https://t.co/PM7jeg6QgZ
18:47Creuse - Montluçon, en attendant Lyon https://t.co/mraRHSctB5
18:27RT : Jacky Simon, 17 ans, habitant Ménetreuil (71) a disparu dans la nuit du 22 au 23 avril. Merci de RT https://t.co/iWBylnmotu
18:09 sera en Haute-Vienne vendredi.
17:48RT : Et quand Hollande sort de sa réserve pour attaquer et non… https://t.co/uvzrFMvlUl
17:42Bergerac : L’indécision et la colère, principaux favoris du second tour ? -> https://t.co/S1V5Di71vw
17:39Jusqu’à dimanche soir 18 heures, Felletin vivra aux rythmes des 5e Journées européennes du feutre. L’événement... https://t.co/46e6DJb2qS
17:38Creuse - Le feutre dans tous ses états https://t.co/c74kKNbj0c
17:34Le Centre d’animation de la vie locale (CAVL) de Guéret a inauguré ses nouveaux locaux dernièrement. Des locaux... https://t.co/xOmK11w1hx
17:33Creuse - Un lieu d'accueil pour tout savoir des animations de la cité https://t.co/lXNeLi0MfF
17:20Bellac - Parcours du Coeur: on s'est bien bougé! https://t.co/Y17ktTjMXA
17:20# # - : Parcours du Coeur: on s'est bien bougé! -> https://t.co/sGRm9iJLuq
17:18Saint-Yrieix-la-Perche - L’influence économique de l’hôpital Boutard https://t.co/Z2AInSoeVk
17:18# # - -Yrieix-la-Perche : L’influence économique de l’hôpital Boutard -> https://t.co/QnbFDhswkG
17:17Saint-Junien - Le corps, votre première maison dont Soline peut prendre soin https://t.co/PbZs5xPbo1
17:17# # - -Junien : Le corps, votre première maison dont Soline peut prendre soin -> https://t.co/p0Z6IM3Izi
16:58Sarlat-la-Canéda : Macron talonné par Mélenchon sur le canton -> https://t.co/vsZJCYOelw
16:55 Même ceux qui feront barrage le 7 mai sont tristes parce qu'on pérennise ainsi le système… https://t.co/IB0pQDseEw
16:49RT : Fils de , je ne voterai jamais pour un parti héritier de la et de l'. (1/2)
16:49RT : Mais qu'on ne me demande pas de soutenir un projet qui sera un formidable terreau pour la prospérité et le renforcement du . (2/2)
16:49 Chirac 2017 c'est non.
16:46RT : La "jeunesse" de Macron en marche vers la suppression de l'ISF à La Rotonde 🤢... https://t.co/iMT94orKYX
16:45RT : Pour rappel, Marine Le Pen se déclare "pour la protection des animaux". Et des Français. https://t.co/yAbjLSrnQQ
16:29RT : Le rend hommage au policier Xavier JUGELÉ au commissariat de de https://t.co/pJBvfdjiVY
16:28RT : "Je souffre sans haine". Discours admirable et courageux du compagnon de lors de l'hommage national à la Préfecture de Police.
16:26RT : Avant Mélenchon, Jospin avait mis… 5 jours à appeler au vote contre Le Pen en 2002 https://t.co/gQN6o7Ua40 https://t.co/UpP7SXA2vE
16:26RT : Je lance un appel notamment à la France insoumise dt je ne comprends pas le silence à nos appels depuis dimanche mais aussi à tte la gauche.
16:25RT : Moi en train de sélectionner mes destinations vacances pour cet été : https://t.co/Ggxhh0blEb
16:22Saint-Chartier : Le réseau d’eau potable réceptionné -> https://t.co/P5tNdH0WZa
13:48En partenariat avec L'ECHO... https://t.co/J0HHDBaPkU
09:02Dans notre édition aujourd'hui : - Haute-Vienne : un nouvel outil pour les propriétaires d'étangs - Zoom : la... https://t.co/8KUBSCE4SR
08:49Brive-la-Gaillarde - Des cartes largement rebattues https://t.co/yQFoF7gyFw
08:48Brive-la-Gaillarde : Des cartes largement rebattues -> https://t.co/i9SMhR2oiY
08:43Tulle - Les Tullistes ont choisi Emmanuel Macron https://t.co/Wu8r4ja5Uw

Tout un programme décoché d’une bonne vieille droite

FILLON. Le candidat de la droite « et du centre », en conférence de presse, a confirmé sa volonté d’imposer une politique ultralibérale. Contre vents et marées, mais finalement suivi par les siens.

PARIS
Une conférence de presse pour rien. De l’occupation de terrain, et encore, extrêmement limitée.
Hier, presque à l’heure promise (officiellement 11h00), le candidat désormais obligé de la « droite et du centre » s’est présenté devant les journalistes pour leur dire... tout ce qu’il dit depuis le début de sa victoire aux primaires, mis à part quelques reculs de circonstance, comme sur la TVA intermédiaire, sur laquelle il promet désormais de ne pas bouger.
« Bon, une dernière question ! »
Mais François Fillon tenait à aller vite. Au bout de 45 minutes d’intervention, il s’est évertué à échapper à l’exercice qu’il s’était pourtant programmé, se fendant à deux reprises devant les doigts levés dans la salle de presse d’un « Bon, une dernière question ! » difficile à interpréter autrement qu’à un besoin pressant d’en finir vite.
Sans pour autant changer de cap ultralibéral et sans pitié pour les acquis sociaux.
Quelques phrases en disent long de la visions économique du candidat LR.
Les solutions ? « C’est simplifier le droit du travail. Mettre fin aux 35 heures. Réformer le dialogue social » sans oublier de «rendre la fiscalité du capital moins punitive » ou de « baisser massivement les impôts et les charges sur les entreprises. » Pour lui un « effort de 40 milliards d’euros qui provoquera un vrai choc de compétitivité. »
Pour la galerie, et sans rire, François Fillon, avant de resservir sa menace de « congédier » les ministres (réduits à quinze) qui ne « parviendraient pas à tenir leurs objectifs », a promis de mettre en place « un code de bonne conduite » pour prévenir les conflits d’intérêt au gouvernement et la publication « obligatoire » des liens de parenté entre les parlementaires et leurs collaborateurs.
Les réactions de ses principaux adversaires ne se sont pas faites attendre. Le porte-parole d’En Marche ! Benjamin Griveaux, a dénoncé « un programme pour les Français qui ont déjà réussi » et qui fera « payer la purge », aux classes moyennes et « populaires ».
« Un programme profondément brutal, antisocial » qui « va taper le service public », a lancé de son côté le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière.
En effet, outre les cadeaux aux entreprises privées et aux tenants de la finance, François Fillon s’est fait l’apôtre d’une réduction drastique du nombre de fonctionnaires (qui devront travailler 39 heures par semaine), hormis les policiers et les militaires.
Ces derniers ont en effet pu entendre la promesse d’une hausse conséquente du budget national de la Défense, pour permettre à nos soldats « d’assurer » au mieux la sécurité des Français et le « rayonnement » de notre pays partout où il est engagé.
Depuis longtemps, on n’avait entendu de discours aussi violent de la part d’un candidat se proclamant de la droite « modérée.»
Reste que François Fillon, toujours border line sur les questions d’immigration, et chassant de plus en plus près des terres du Front national, s’appuie sur un socle encore solide de militants et sympathisants qui font fi de toutes les casseroles traînant à ses basques pour le soutenir vaille que vaille et jusqu’au bout.
François Fillon, pugnace, le sait mieux que personne, une élection n’est jamais jouée d’avance et il jouera sa carte jusqu’au bout.
Claude Gauthier
cgauthier@ lamarseillaise.fr

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.