Fil info
01:13 Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
22:42Basket : Regarder obligatoirement devant -> https://t.co/5sJEGOFU16
22:38Football : Pour le PSG, ça ne pouvait pas être pire! -> https://t.co/4Ijgp2EN5j
19:00France : Le président du conseil départemental Germinal Peiro ne doute plus que la préfète va signer l’arrêté préfe… https://t.co/d7MI1hbo26
18:57Région : Paroles de jeunes lectrices du «Renaudot des lycéens» -> https://t.co/ukKd81Z6Mv
18:53# # - -Vienne : Une collecte de jouets de salariés pour que personne ne soit oublié -> https://t.co/GiuYdfokar
18:40Périgueux : Tous les services à 10 minutes -> https://t.co/TADgCXt0cG
18:39Région : Honneur à des salariés engagés -> https://t.co/evv9jVI9c4
18:25Bergerac : Préavis de grève à la plateforme D’Aucy -> https://t.co/BLCktmYWJw
18:21Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour -> https://t.co/97U6fCrCaL
18:19# # - -Vienne : L’Historail de Saint-Léonard a besoin de vous -> https://t.co/SK0V2OKtAj
18:18Indre : Déserts médicaux : un nouveau zonage plus favorable -> https://t.co/Xj5CIHt4DJ
18:15Indre : Quel est le prix de la vitrine de Noël ? -> https://t.co/ccxGVZcGjC
18:14Indre : L’US Le Blanc gifle Jeu les Bois 8 à 2 -> https://t.co/Xz6lXECUsO
18:02RT : [ Communiqué ] La mortalité routière en hausse de 8,9% en novembre 2017 ➡️ https://t.co/enekqoFedb https://t.co/zWnsVXGuly
17:44RT : | Opération nettoyage ce week-end au lac de Saint-Pardoux. Bravo aux bénévoles ! 👏 La vidange touche à sa… https://t.co/tpuegiV9cD
17:39RT : venue d' à Chanteix le 14 décembre : merci https://t.co/XI2wuSk6fU
17:36RT : a placé la en vigilance Jaune pour ❄️ et de ce soir… https://t.co/Bmcxdi0S1F
17:23# # - -Gence : Repas des aînés: convivialité échanges et danses de salon -> https://t.co/IHkY9r2cve
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Solutions pour réduire l’usage des phytos -> https://t.co/0lZJC2h1v8
17:15# # - Croisille-sur-Briance : La commune revêt ses habits de lumière -> https://t.co/Xs2GSvcmNW
17:12# # - Dorat : L'Harmonie sur tous les fronts -> https://t.co/hh15Mc2vH7
16:18RT : Il existe 25 centres de rétention administratives répartis sur le territoire français. Mais savez-vous ce qu’est un… https://t.co/YuLJ0RWFps
15:50France : Une base nautique flambant neuve -> https://t.co/cEdWh9XMJZ
14:37Egletons : Les 2e Foulées gourmandes attirent des centaines de coureurs et marcheurs | L'Echo https://t.co/fINZXlV3Tf via
14:34Egletons : Des manifestations en marge de la visite d'Emmanuel Macron | L'Echo https://t.co/wZo8Yep94o via
14:11 Ben merde alors, je pensais que était partie intégrante du programme .… https://t.co/ZqAjVTgw6d
14:00Corrèze : Projet d'usine à pellets torréfiés : sous le feu ardent de la critique https://t.co/6xlk2fU8X1
12:58Le snes Limousin dénonce le coup de rabot sur les subventions de fonctionnement des lycées généraux et technologiqu… https://t.co/QWA08GjBEu
12:11 sera au marché de Noël de Velles Dimanche 17 décembre https://t.co/kWortviE8Q
11:23Corrèze : Sous le feu ardent de la critique -> https://t.co/hqqTGXs67B
07:23"Sa dernière évasion"... fiscale ? Eh ben, ... https://t.co/uoeKefDQeH

Le Bataclan dans les notes de la DGSI bien avant 2015

13 Novembre

Des notes « confidentiel défense » de la DGSI ont récemment été déclassifiées dans le cadre du dossier sur les attentats parisiens.
Elles révèlent des détails intrigants sur un vieux projet d’attentat visant le Bataclan.
PARIS
L’attaque qui a tué 90 personnes au Bataclan le 13 novembre 2015 avait ravivé la question de la sécurité de la salle de spectacles parisienne déjà ciblée dans un projet d’attentat, resté sans suite judiciaire.
Cette menace était apparue en 2009 dans l’enquête menée à Paris sur la mort d’une lycéenne française, le 22 février de la même année, dans un attentat au Caire, attribué par les autorités égyptiennes à un groupe palestinien jihadiste lié à Al-Qaïda, « L’Armée de l’islam ». Les enquêteurs égyptiens avaient recueilli des informations selon lesquelles un Belge, Farouk Ben Abbes, proche des frères Fabien et Jean-Michel Clain, les voix de la revendication des attaques du 13-Novembre, projetait d’attaquer le Bataclan et « une cible israélite » en Seine-Saint-Denis, selon une source proche du dossier. Selon eux, il avait reçu par un proche du mouvement de « L’Armée de l’islam » des instructions pour agir en France avec deux complices.
Ben Abbes avait été arrêté en avril 2009 en Egypte alors qu’il revenait clandestinement de la bande de Gaza après avoir séjourné dans les rangs de ce groupe, pour y suivre une formation à la confection d’explosifs.
En juin 2009, la DGSI rapporte dans une note « confidentiel défense » qu’il aurait « proposé le Bataclan comme objectif possible », selon une source proche du dossier. Déjà connu des services antiterroristes français pour ses liens avec la mouvance radicale toulousaine, il avait été mis en examen en 2010 dans l’enquête menée en France sur ces projets d’attentats, avant de bénéficier d’un non-lieu le 14 septembre 2012. A l’époque, le juge Christophe Teissier, qui pilote désormais le dossier du 13-Novembre, estimait que l’enquête ne permettait pas de confirmer « la réalité d’un projet d’attentat sur le territoire », en mettant en cause « l’inertie » des autorités du Caire.
« Faire un carnage »
Quelques semaines avant la décision du juge, les «xservices » rapportent de leur côté une conversation intrigante interceptée sur MSN le 10 janvier 2009 entre deux hommes. L’un d’eux, Mohamed A.B. apparaît en lien avec Ben Abbes, selon une note confidentielle de la DGSI, également révélée par Le Point. Les enquêteurs leur prêtent l’intention de « tout faire pour savoir où la soirée aurait lieu », suite à son annulation au Bataclan. Dans cet échange, Mohamed A. B. « déclarait (...) qu’il allait faire un carnage et amener des cocktails Molotov », selon la note. Puis en évoquant les « juifs », l’autre dit à Mohamed A.B. qu’« il faut les frapper comme ils nous frappent ». De quelle soirée parlaient-ils ?
A la même époque, des associations pro-palestiniennes s’étaient élevées contre l’organisation le 25 janvier 2009 dans le Ve arrondissement de Paris d’un gala de soutien à « Magav », la police des frontières israélienne, prévu initialement au Bataclan, comme l’avait indiqué le Monde. La note, partiellement déclassifiée, n’évoque pas cette soirée, pas plus qu’elle ne permet
de relier cette conversation au projet dont était suspecté Farouk Ben Abbes. Avant l’enquête sur le 13-Novembre, son contenu n’a jamais été remis à la justice.
Innocenté sur le Bataclan, Ben Abbes est resté étroitement surveillé par la DGSI. Quelques semaines après les attentats parisiens, dans une note du 7 décembre 2015, les policiers affirment que Ben Abbes a projeté un attentat en France, avec trois hommes en lien avec la mouvance radicale de Toulouse.
Puis changement de plan, il se serait ensuite consacré à la préparation d’un départ en Syrie pour début 2016. Pour cela, il communique avec les frères Clain, écrivent les enquêteurs.
Contacté par l’AFP, son avocat n’a pas donné suite dans l’immédiat.
Assigné à résidence à Toulouse dans le cadre de l’état d’urgence, Ben Abbes, 31 ans, reste mis en examen dans une enquête sur le forum pro-jihad Ansar-Al Haqq.
Ces notes font partie des 84 documents de la DGSI déclassifiés le 20 décembre, après une requête des juges d’instruction de mars 2016, consécutive à une demande de l’avocat Olivier Morice, qui défend des victimes des attentats.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.