Les Nouvelles Zébrures sillonnent la Nouvelle-Aquitaine

12es rencontres littéraires francophones

Depuis le 28 févier et jusqu’au 29 mars, la 12e édition des «Nouvelles Zébrures» sillonne les routes de Nouvelle-Aquitaine… et d’ailleurs.
De Bordeaux à La Rochelle en passant par Paris, Limoges, Uzerche, Vicq-sur-Breuilh, Jarnages…. ces rencontres nous invitent à entrer  dans le vif du monde d’aujourd’hui.
Véritable «laboratoire de création», trait d’union entre deux festivals, les Nouvelles Zébrures 2017 devraient, comme le souhaite Marie-Agnès Sevestre «Nous rendre plus joyeux et plus libres en compagnie de ces invités, venus de loin, qui partagent notre présent.»
C’est avec une étape de création à Paris que s’est ouverte cette édition avec «La loi de la gravité» d’Olivier Sylvestre (Canada-Québec). Il y met en scène Dom et Fred, 14 ans, fille masculine et garçon féminin qui trouvent en l’autre un refuge contre le monde où la norme tue.
Avec Gilles Poulin-Denis, des lectures de «Statu-quo» se sont déroulées à Bordeaux, Saint-Junien et Magnac-Laval. Sous la direction de Paul Golub, Sarah Dehez, Samuel Jego et Johanna Carty, comédiens de la séquence 8 de l’Académie Théâtrale de l’Union ont donné vie aux trois ados qui s’interrogent sur leur avenir. Cette lecture avait déjà eu lieu dans le cadre des Francos 2016 à Limoges.
Uzerche (19), Vicq sur Breuilh (87), Jarnages (23) et la BFM de La Bastide à Limoges recevront «Crème-Glacée» de Marie-Hélène Larose Truchon, une lecture produite par la Compagnie O‘Navio avec Nadine Béchade, Nathalie Lavoine, Elise Hôte et Julien Drone. La direction de la lecture sera assurée par Alban Coulaud.
Le premier texte de théâtre de Hala Moughanie  (Liban)  «Tais-toi et creuse» fait écho à sa propre expérience de la guerre civile qu’elle a vécue enfant, et à celle de 2006 entre Israël et le Liban. Cette comédie grinçante réunit une famille autour d’un trou dans une décharge. La direction de la lecture, dont la première a eu lieu en Avignon 2016, sera assurée par Armel Roussel.
Accueilli en 2016 aux Francos et à la Maison des Auteurs, Marc Vallès (Haïti) sera à La Rochelle  avec «Mon corps réfléchi». En résidence au Centre Intermondes, il a découvert la ville à travers son histoire et s’est intéressé à l’espace comme traumatisme. Il a dirigé ses recherches sur la construction du marché de la chair et débusquera les traces du marché triangulaire et de la colonisation pour questionner le traumatisme.
La Maison des Metallos  à Paris ouvrira ses portes à Aurélia Ivan (Roumanie) pour se second volet de «Dialogues-Carnets d’écriture» consacré aux Roms. Sa démarche originale  consiste à interroger le public et des personnalités sur les migrants roumains en France. Ces dialogues constituent  un «Carnet d’écriture» qui donnera naissance à une pièce qu’elle créera au cours de la saison 2017-2018.
Etre présent au-delà de Limoges et proposer des lectures qui deviendront des spectacles, être un creuset s’ouvrant vers la création  et, chaque  printemps «ouvrir une fenêtre à partir de laquelle on découvre l’horizon, les jeux de la langues, et les couleurs de la fiction» voilà quelques objectifs que nous proposent de partager Marie-Agnès Sevestre  et l’équipe des Nouvelles Zébrures 2017.
    Josette Balanche

Renseignements : Maison des Auteurs, 11,  avenue du  Général de-Gaulle, 87000 Limoges,
tél. 05.55.10.90.10.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.