Fil info
20:43Région : Territoires ruraux : le Limousin veut être pilote de la téléjustice -> https://t.co/TIQlYfUgi2
20:41Région : Le salon, une histoire de famille -> https://t.co/olJKMOGE3o
19:09La Ville de a désormais son compte twitter officiel : ! https://t.co/pa4pocbEbB
18:53Périgueux : Dénoncer les violences policières contre les Zadistes -> https://t.co/94Pbif6zd3
18:42Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
18:41Indre : Châteauroux - Guterslöh, une année riche à venir -> https://t.co/nEYBZkdAAX
17:58RT : ⚠️Vague de froid. Certains appareils de chauffage peuvent provoquer des intoxications au . Soyez… https://t.co/beQQeOzh3k
17:56Rue de la Boucherie, les structures ont été consolidées. Réouverture dès ce soir 18h. https://t.co/91rqHnrDlO
17:40RT : Période de grand en Nouvelle-Aquitaine : vigilance et bons réflexes à adopter ! Des températures extrêmement… https://t.co/Ztqh9faTD6
17:10RT : L'Humanité donne un coup de jeune à Karl Marx dans son dernier hors série ! A retrouver chez votre marchand de jou… https://t.co/4jN2byagFt
17:09RT : 🤽🏻‍♀️🤽🏼‍♂️Sport : Samedi 24 février à partir de 18h - Matchs équipes masculine et féminine de waterpolo pour France… https://t.co/dOEOSnCjN2
16:44Dordogne : « Les bourgs centre n’existent que grâce aux communes des coteaux » -> https://t.co/u5iRc2xrGO
16:40Sarlat-la-Canéda : Chantier ouvert à l’école du Pignol -> https://t.co/XdAyXzHcvs
16:22RT : 🔵❄️[GRAND FROID] Appareils à combustion ⚠️Attention aux intoxications au 🔎Les symptômes : maux d… https://t.co/1OWqWmPpEo
14:10Dordogne : Le photovoltaïque essaime -> https://t.co/slVkb8h1xW
14:01Dordogne : Le Périgord s’exporte au salon de l’agriculture -> https://t.co/4oMLiFLXBA
13:59Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
13:20RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
12:31 A lire dans l’ du jour évidemment
11:12La Nuit de article de réservations au 0254076392 https://t.co/fWY2hAsBr0
10:35Treignac : L’évasion 4X4 version française -> https://t.co/lZhFMyDoCn
23:52International : Attaque contre l’ambassade des USA -> https://t.co/a71zVTgqb0
23:50France : Un train d’ordonnances pour le rail -> https://t.co/qZpozHYtFC
23:47France : Les zadistes présentés comme des hors-la loi et expulsés -> https://t.co/jGnjKn9vZU
23:44France : Salaire : la colère des premiers de corvées -> https://t.co/gwlrg5zvcu
22:51Sport : Le biathlon régale, et la France égale son record de médailles -> https://t.co/Xl8WiR8428
22:50France : Continuer le bonne série! -> https://t.co/9QjccZ2xc1
22:48Rugby : Le XV de France dos au mur -> https://t.co/jLcyPWeHdL

Un week-end sans la gare de Lyon

Transports

La SNCF va interrompre la circulation des trains en gares de Lyon et de Bercy à Paris pendant tout le weekend.
Une opération « inédite » de travaux qui s’avère indispensable pour renouveler les systèmes d’aiguillage mais qui s’annonce des plus ténue.
PARIS
Demain et après-demain, pendant 48 heures, aucun train ne circulera au départ ni à l’arrivée des gares de Paris-Gare de Lyon et Bercy.
Il s’agit de la première opération de cette envergure pour la SNCF. La fin de semaine s’annonce donc compliquée pour les voyageurs qui ne seraient pas encore informés de cette opération, préparée depuis des mois. Les TGV, intercités et TER qui utilisent habituellement les gares de Lyon et de Bercy seront déroutés : la SNCF annonce des « fréquences allégées » et des « redirections vers d’autres gares franciliennes », Charles-de-Gaulle 2 TGV, Marne-la-Vallée, Versailles-Chantiers, Massy-Palaiseau, gare de l’Est, gare Montparnasse et gare d’Austerlitz. Aucun TER ne circulera entre Dijon et Paris et les circulations
du RER D et de la ligne R du Transilien seront également modifiées.
En revanche, ni les métros ni le RER A ne seront pénalisés par ces travaux. Au total, 243 trains grandes lignes circuleront, soit un plan de transport allégé de 50 à 80% en fonction des lignes, précise la SNCF. Côté voyageurs, au lieu des 300 000 qui
transitent par ces gares le weekend, la SNCF en attend 120 000.
Postes des années 30
L’enjeu est de taille : il s’agit de donner un coup de jeune à l’aiguillage de la gare de Lyon, qui contrôle également la gare de Bercy-Bourgogne-Pays-d’Auvergne, grâce au numérique. Exit donc les deux postes d’aiguillage qui datent des années 30, figurant ainsi parmi les plus anciens de France. « C’est une opération inédite par son ampleur », a résumé le directeur général délégué de SNCF Réseau, Claude Solard, lors d’une visite de la nouvelle tour de contrôle de la gare de Lyon, à Vigneux-sur-Seine dans l’Essonne. Avec d’autres installations réparties sur les neuf premiers kilomètres de voie, les aiguillages seront désormais reliés à la tour de contrôle de Vigneux, à une vingtaine de kilomètres au
sud de Paris, d’où ils seront télécommandés. « La tour va gérer l’ensemble de l’exploitation du complexe de la gare de Lyon », précise Claude Solard. Au total, « 400 personnes seront mobilisées pour faire basculer » les anciennes installations vers les nouvelles, avec des phases de test, avant que tout ne « fonctionne au numérique lundi matin », poursuit M. Solard.
« Réactivité »
La tour de contrôle, « un des centres névralgiques de la SNCF Réseau », selon le DG, est munie d’une grande salle d’exploitation où de nombreux écrans informatiques surveillent et retracent les itinéraires des trains. Ici, plus de leviers à basculer ou de boutons à presser : les circulations seront enregistrées dans un ordinateur qui actionnera automatiquement l’aiguillage.
En parallèle, des agents superviseront l’ensemble de la circulation des trains en temps réel. « Là, d’un seul coup, avec un aperçu global » de la zone de trafic, « tout le monde dispose de la même vision en temps réel, ce qui permet d’être beaucoup plus réactif », a expliqué Laurent Quelet, directeur circulation de SNCF Réseau. Cette réactivité permettra d’assurer « une gestion plus optimale d’un incident en concentrant les centres de décisions et les informations », ajoute-t-il.
Cette opération, d’un montant de 200 millions d’euros, s’inscrit dans un cadre plus large de modernisation des systèmes d’aiguillage de la SNCF qui prévoit, pour 5 milliards d’euros, de transférer les systèmes vers 16 tours de contrôle et un centre national opérationnel.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.