Fil info
09:23Dans notre édition aujourd'hui : - Un centre d'études pour penser les enjeux de société de demain. - Zoom : La... https://t.co/VmZ5Jelcpy
06:10 Magnifique mondain
23:26La une du Lundi 26 Juin 2017 https://t.co/vrwyBW1wIg
23:01France - L’aviation a encore de beaux jours devant elle... et des affaires à faire https://t.co/imkLVIqOBj
22:54France - « Queen Mary 2 » : hommage aux victimes de l’accident de 2003 https://t.co/g4F50CTPu5
21:42Ahun Un motard trouve la mort dans un accident C'est vers 18h 30 que le drame s'est produit dimanche soir. Il... https://t.co/U5W68AUbZJ
20:23Objat - Une journée consacrée aux sapeurs-pompiers, sauveurs et héros au quotidien https://t.co/iI9pheoQ0u
18:33Région - La Région partage son réseau https://t.co/Vh9EiFJZUb
18:29Région - Un centre d’études pour penser les enjeux de société de demain https://t.co/W0G7JltsOw
18:24Haute-Vienne - Une fonction vraiment prise à cœur https://t.co/Dk7VZy4N9f
18:13Châteauroux - Le Before Darc revient puissance quatre https://t.co/8WWmB1AKoq
18:11France - Jazz à tous les étages avec le festival Jazz en Berry https://t.co/hiybYWQVri
17:46Ce dernier week-end de juin mettait à l’honneur les sapeurs-pompiers. Après leur journée nationale samedi où... https://t.co/oFFUSOcHnn
17:45Creuse - Un dévouement exemplaire https://t.co/CgV0eOSPmV
17:40Les élections terminées, la fédération creusoise du Parti communiste a organisé dimanche sa fête départementale... https://t.co/4qQUmkEBnL
17:38Creuse - "Le rassemblement reste un objectif et un outil de lutte" https://t.co/F2yGJFvsHA
17:34De son côté, la France insoumise creusoise a organisé samedi une assemblée générale pour faire le point sur les... https://t.co/TyU3qfdiA6
17:33Creuse - Un après-midi convivial fait de réflexions https://t.co/TIzmlrpOZb
17:31La dix-huitième édition de la fête de l’âne aura lieu le dimanche 2 juillet mais il y a bien longtemps que les... https://t.co/WRVHdR8dv3
17:30Glénic - Une belle "ânée" s'annonce https://t.co/U6aURA7pDc
17:28Loups de Chabrières Heureux événements Deux louveteaux noirs du Mackenzie ont pointé le bout de leur museau hors de... http://5.55.81.23/
17:24Haute-Vienne - Le salon du livre de musique n’a pas dit son dernier mot https://t.co/q5aC5sBldW
17:21Haute-Vienne - «Quel intérêt pour les familles ?» https://t.co/kuw0UEpjjG
16:16Nexon - Hand Sud 87 et St Astier Dordogne, en toute amitié! https://t.co/ZagcMyW0PQ
16:15Haute-Vienne - Maison de l’enfance et de la famille https://t.co/TdDx8mk4bf
16:07Saint-Léonard-de-Noblat - Mamie raconte-moi une histoire! https://t.co/4fE4ch01cL
16:05Saint-Junien - La Rencontre BD se déroule le week-end prochain https://t.co/3iuFpryQE0
11:21Ussel - Une réussite pour les 80 ans de l'école Jean Jaurès https://t.co/n1nromZp04

Deux nouvelles arrestations, l’origine des armes connue

GRASSE

L’enquête sur la fusillade survenue jeudi dans un lycée de Grasse a rapidement progressé vendredi, à la faveur des auditions du tireur et de deux de ses proches, des frères jumeaux interpellés et placés eux aussi en garde à vue.
Le deuxième de ces frères âgés de 17 ans, un ami du tireur, qui était activement recherché depuis jeudi, a été arrêté sans heurt dans une rue de Montauroux, a précisé une source proche du dossier. Son frère jumeau avait été placé en garde à vue quelques heures plus tôt, dans le cadre de l’enquête ouverte pour « tentatives d’assassinats ». Le rôle qu’auraient pu jouer les jumeaux dans la fusillade n’a pas été précisé. La garde à vue du tireur, un lycéen de 16 ans qui s’était rendu jeudi aux forces de l’ordre sans opposer de résistance, pourrait durer jusqu’à 96 heures, l’enquête s’orientant vers des faits commis en « bande organisée », a précisé une autre source proche du dossier.
Alors que Grasse tentait de se remettre de son « traumatisme », selon l’expression de son maire, les investigations ont permis d’avancer sur l’un des points clé de l’affaire : comment cet adolescent, apparemment fasciné par la violence, fils d’un élu municipal souverainiste, a-t-il pu se procurer ses armes ?
Attention aux « récupérations politiques »
« Le revolver était chez le grand-père » et le fusil chez ses parents, a expliqué une autre source à l’AFP. Un fusil, des armes de poing, des grenades à plâtre et un engin explosif artisanal dont la dangerosité n’a pas été précisée avait été retrouvés sur l’adolescent.
Aux abords du lycée vendredi, l’émotion était toujours vive, et beaucoup se repassaient le film des événements. « J’ai eu la peur de ma vie et je n’ai jamais vécu un stress aussi intense », a raconté à une journaliste de l’AFP Chloé, une élève de seconde. Le père du tireur, lui, était quant à lui « sous le choc » et « inquiet pour son deuxième fils », a déclaré vendredi à l’AFP Jean-René Laget, un proche qui co-anime notamment le compte Twitter du père.
Le président LR du département, Eric Ciotti a demandé à ce que la légion d’honneur soit décernée au chef d’établissement, blessé en s’interposant entre le tireur et des élèves, une proposition à laquelle s’est associé le maire de Grasse LR Jérôme Viaud. Le syndicat d’enseignants Snes-FSU a mis en garde dans un communiqué contre les « récupérations politiques » et la « surenchère sur les mesures de sécurité », estimant qu’elles « ne remplaceraient jamais la présence de personnels qualifiés qui, seuls, peuvent prévenir de telles tragédies ».
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.