Fil info
09:23Dans notre édition aujourd'hui : - Un centre d'études pour penser les enjeux de société de demain. - Zoom : La... https://t.co/VmZ5Jelcpy
06:10 Magnifique mondain
23:26La une du Lundi 26 Juin 2017 https://t.co/vrwyBW1wIg
23:01France - L’aviation a encore de beaux jours devant elle... et des affaires à faire https://t.co/imkLVIqOBj
22:54France - « Queen Mary 2 » : hommage aux victimes de l’accident de 2003 https://t.co/g4F50CTPu5
21:42Ahun Un motard trouve la mort dans un accident C'est vers 18h 30 que le drame s'est produit dimanche soir. Il... https://t.co/U5W68AUbZJ
20:23Objat - Une journée consacrée aux sapeurs-pompiers, sauveurs et héros au quotidien https://t.co/iI9pheoQ0u
18:33Région - La Région partage son réseau https://t.co/Vh9EiFJZUb
18:29Région - Un centre d’études pour penser les enjeux de société de demain https://t.co/W0G7JltsOw
18:24Haute-Vienne - Une fonction vraiment prise à cœur https://t.co/Dk7VZy4N9f
18:13Châteauroux - Le Before Darc revient puissance quatre https://t.co/8WWmB1AKoq
18:11France - Jazz à tous les étages avec le festival Jazz en Berry https://t.co/hiybYWQVri
17:46Ce dernier week-end de juin mettait à l’honneur les sapeurs-pompiers. Après leur journée nationale samedi où... https://t.co/oFFUSOcHnn
17:45Creuse - Un dévouement exemplaire https://t.co/CgV0eOSPmV
17:40Les élections terminées, la fédération creusoise du Parti communiste a organisé dimanche sa fête départementale... https://t.co/4qQUmkEBnL
17:38Creuse - "Le rassemblement reste un objectif et un outil de lutte" https://t.co/F2yGJFvsHA
17:34De son côté, la France insoumise creusoise a organisé samedi une assemblée générale pour faire le point sur les... https://t.co/TyU3qfdiA6
17:33Creuse - Un après-midi convivial fait de réflexions https://t.co/TIzmlrpOZb
17:31La dix-huitième édition de la fête de l’âne aura lieu le dimanche 2 juillet mais il y a bien longtemps que les... https://t.co/WRVHdR8dv3
17:30Glénic - Une belle "ânée" s'annonce https://t.co/U6aURA7pDc
17:28Loups de Chabrières Heureux événements Deux louveteaux noirs du Mackenzie ont pointé le bout de leur museau hors de... http://5.55.81.23/
17:24Haute-Vienne - Le salon du livre de musique n’a pas dit son dernier mot https://t.co/q5aC5sBldW
17:21Haute-Vienne - «Quel intérêt pour les familles ?» https://t.co/kuw0UEpjjG
16:16Nexon - Hand Sud 87 et St Astier Dordogne, en toute amitié! https://t.co/ZagcMyW0PQ
16:15Haute-Vienne - Maison de l’enfance et de la famille https://t.co/TdDx8mk4bf
16:07Saint-Léonard-de-Noblat - Mamie raconte-moi une histoire! https://t.co/4fE4ch01cL
16:05Saint-Junien - La Rencontre BD se déroule le week-end prochain https://t.co/3iuFpryQE0
11:21Ussel - Une réussite pour les 80 ans de l'école Jean Jaurès https://t.co/n1nromZp04

Le récit d'une fuite en avant

AGRESSION. L'assaillant qui résidait à Garges-lès-Gonesse, était connu de la justice, avec un casier judiciaire comportant neuf mentions pour des faits de droit commun. Il a notamment été condamné à cinq ans de prison en 2001.

ORLY
Samedi matin à 06H55, Ziyed Ben Belgacem roule à vive allure, tous feux éteints, quand il est arrêté lors d'un contrôle routier à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). Après avoir présenté ses papiers, ce Français d'origine tunisienne de 39 ans tire sur un policier avec un revolver à grenaille, le blessant légèrement à la tête, avant de prendre la fuite. Il roule ensuite jusqu'à un bar de Vitry-sur-Seine, où il a ses habitudes, met en joue des clients, tire sans faire de blessés et abandonne son téléphone sur place. Puis il repart, abandonne sa voiture, en vole une autre et se rend à l'aéroport d'Orly.
A 08H22, au premier étage du hall A d'Orly-Sud, l'assaillant jette au sol un sac contenant un bidon d'hydrocarbures avant d'agresser une patrouille de trois soldats -deux hommes et une femme- de la force Sentinelle: il attrape la militaire et lui colle son revolver sur la tempe. "Posez vos armes! Mains sur la tête! Je suis là pour mourir par Allah. De toute façon il va y avoir des morts", crie-t-il aux militaires. Après un corps-à-corps de plus de deux minutes avec la jeune femme, il parvient à s'emparer de son fusil d'assaut. Dès qu'il s'écarte de la militaire, les autres soldats tirent, à trois reprises.
Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête, notamment pour tentative d'homicide et d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle. Sur l'assaillant, les enquêteurs ont retrouvé 750 euros, un exemplaire du coran, un paquet de cigarettes et un briquet. Chez lui, ont été découverts quelques grammes de cocaïne et une machette. Les enquêteurs analysent également son téléphone.
Une autopsie devait être réalisée hier qui permettra notamment de déterminer si l'assaillant était sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants. Hier, deux hommes - un frère et un cousin de l'agresseur qui s'étaient présentés d'eux-mêmes au commissariat - étaient toujours entendus par la police, tandis que la garde à vue du père a été levée.
Ziyed Ben Belgacem était bien connu de la justice, avec un casier judiciaire comportant neuf mentions pour des faits de droit commun: il a notamment été condamné à cinq ans de prison en 2001 pour des vols à main armée et à trois et cinq ans de prison en 2009 pour trafic de stupéfiants. En mars 2016, après avoir commis plusieurs vols par effraction à Paris, il avait été mis en examen et incarcéré pendant six mois avant d'être placé sous contrôle judiciaire.
Il faisait depuis l'objet d'une interdiction de quitter le territoire.
L'enquête va s'attacher à rechercher d'éventuelles complicités. L'homme n'était pas fiché "S" (sûreté de l'Etat), mais avait été signalé pour "radicalisation" lors d'un séjour en prison en 2011-2012. Toutefois, après l'instauration de l'état d'urgence en 2015, une perquisition administrative "n'avait rien donné" et aucun séjour en zone irako-syrienne n'a pour l'instant pu être établi.
"L'enquête n'a révélé à ce stade aucun élément sur un quelconque contact avec des membres de la mouvance jihadiste et sur un éventuel intérêt pour l'Etat islamique", a relevé dimanche une source proche de l'enquête.
D'après AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.