Fil info
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X
19:42Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? -> https://t.co/OvwusDOTrK
18:31 J’ai beaucoup de respects envers les héros du peuple 🙏❤️❤️❤️🇫🇷
18:22Prissac : Familles rurales dresse le bilan d’une année bien remplie -> https://t.co/dspILjcxIe
18:19Argenton-sur-Creuse : Arrêt d’un train en gare programmé par les usagers en colère -> https://t.co/lDjk1hO2S4
18:17Châteauroux : Le général Bertrand en quinze étapes -> https://t.co/pF6SErx4Gt
18:15Indre : Les pompiers s’offrent un bain de foule -> https://t.co/k6Z55Rv9J8
17:46Cénac-et-Saint-Julien : Une réussite économique indéniable -> https://t.co/kTGr9FcaRK
17:44Périgueux : Trois points c’est tout -> https://t.co/PHzHRfPaO7
17:41Dordogne : Le combat cheminot essaime -> https://t.co/U8rQg2bCP5
17:38Dordogne : Le regard d’Eric Valmir sur l’île de Lampedusa -> https://t.co/LdVSDIfBkm
16:22RT : Dans le cadre de la manifestation Hot Vienne, découvrez l'exposition "Jazz in Limoges 1918-1939" du 21 juin au 31 d… https://t.co/CPLuVUpCep
16:19RT : Unanimité pour interpeller les maires et élus de la creuse et leur demander de soutenir notre https://t.co/qwXDmwwoTf
16:18RT : Début de l'AG des avec nos camarades cheminots marcheurs https://t.co/WWcSloV0oM
14:13Hier j'assistais au débat organisé pour les 75 ans de l' sur la thématique des collectivités territ… https://t.co/mQ4EZ6psF9

Guyane : excuses publiques pour relancer les négociations

SOCIAL

Les « excuses » présentées jeudi par la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts ont changé le climat des discussions visant à sortir
la région de bientôt deux semaines de conflit social.
Les propositions avancées jeudi par une délégation de Guyanais font désormais l’objet d’un « travail interministériel » entre Paris et Cayenne, a expliqué l’entourage de Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer.
Alors que les discussions avaient démarré dans une ambiance pesante, les « excuses » adressées au peuple guyanais par Ericka Bereigts ont soudain dégagé l’atmosphère. « Au bout de tant d’années, c’est à moi que revient l’honneur de dire, au-delà de ma petite
personne, au-delà des fonctions, toutes mes excuses au peuple guyanais », a lancé la ministre au mégaphone jeudi depuis le perron de la préfecture de la Guyane, en référence à des années de sous-investissement de Paris dans ce territoire.
En contrebas, les centaines de personnes qui, tout au long d’une journée de pluie tropicale, étaient restées pour manifester leur méfiance au gouvernement, ont applaudi et poussé des cris de joie.
Cette demande de pardon, « nécessaire », permet d’« établir un dialogue serein et apaisé », a relevé Gauthier Horth, un opérateur minier également membre de la délégation.
La Guyane connaît depuis une dizaine de jours un mouvement de contestation historique, sur fond de revendications sécuritaires, économiques et sociales. « Nous devons absolument être dans le rattrapage » sur les questions de l’électricité, du logement, du foncier, de la richesse ou encore de la jeunesse, a énuméré Ericka Bareigts, qui a souhaité « signer (des) mesures, pour qu’aucune élection n’arrête la progression dans laquelle nous sommes ».
L’exécutif a déjà validé la création d’un tribunal de grande instance et d’un centre pénitentiaire à Saint-Laurent du Maroni. La fidélisation
d’un escadron de gendarmes mobiles à Cayenne, et une aide de fonctionnement exceptionnelle de 20 millions d’euros à l’hôpital de Cayenne ont également été décidées.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.