Fil info
23:26Cyclisme - Thibaut Pinot se rapproche https://t.co/JUlJDvST31
23:23Basket - Boulazac n'a pas droit à l'erreur https://t.co/Ofc0JtTnTb
23:13La une du Vendredi 26 Mai 2017 https://t.co/3cI9vLcftJ
22:41International - Donald Trump risque de plomber le climat https://t.co/Qcx60rEhvE
22:40International - Une enquête internationale https://t.co/qQgCFjMXw7
22:38France - Caroline De Haas, figure de la lutte contre la loi Travail face à El Khomri https://t.co/I2PgOPxoyL
22:35International - Première poignée de main entre Trump et Macron à Bruxelles https://t.co/SMJViJ9KN2
19:22Châteauroux - Jobdating pour trouver une nounou au relais assistants maternels https://t.co/cmfaq7Vfmr
19:19Indre - Territoire à énergie positive : 1 566 000 euros pour le PNR https://t.co/k9iGldrcUt
17:45Sainte-Feyre - Où sont passées les valeurs sociales de la MGEN ? https://t.co/43C0mEOlAV
17:40Après une première session fructueuse l’année dernière, ils remettent le couvert. L’Amoma (Association des... https://t.co/FlOnYyx1Gl
17:37Ahun - Les pieds sur terre et le cœur sur la main https://t.co/SpdpJdAsG4
17:03Le Blanc - Pascal Szkolnik, un designer scénographe aux talents multiples https://t.co/yIrd2OJO2D
16:59Argenton-sur-Creuse - Les puces des couturières ont connu un vif succès https://t.co/So9o5lZC2k
16:56La Châtre - Les talents de Maurice mis en lumière https://t.co/5JVrfHRtdD
16:52Cluis - Zorro tire l'épée jusqu'à samedi https://t.co/tI77vH4lQt
15:24Région - La circulation perturbée https://t.co/KidqFZf5BC
09:39 https://t.co/KvHzyyO6ge . Tout est dit! Vigilance et détermination Peugeot doit s'engager

Guyane : excuses publiques pour relancer les négociations

SOCIAL

Les « excuses » présentées jeudi par la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts ont changé le climat des discussions visant à sortir
la région de bientôt deux semaines de conflit social.
Les propositions avancées jeudi par une délégation de Guyanais font désormais l’objet d’un « travail interministériel » entre Paris et Cayenne, a expliqué l’entourage de Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer.
Alors que les discussions avaient démarré dans une ambiance pesante, les « excuses » adressées au peuple guyanais par Ericka Bereigts ont soudain dégagé l’atmosphère. « Au bout de tant d’années, c’est à moi que revient l’honneur de dire, au-delà de ma petite
personne, au-delà des fonctions, toutes mes excuses au peuple guyanais », a lancé la ministre au mégaphone jeudi depuis le perron de la préfecture de la Guyane, en référence à des années de sous-investissement de Paris dans ce territoire.
En contrebas, les centaines de personnes qui, tout au long d’une journée de pluie tropicale, étaient restées pour manifester leur méfiance au gouvernement, ont applaudi et poussé des cris de joie.
Cette demande de pardon, « nécessaire », permet d’« établir un dialogue serein et apaisé », a relevé Gauthier Horth, un opérateur minier également membre de la délégation.
La Guyane connaît depuis une dizaine de jours un mouvement de contestation historique, sur fond de revendications sécuritaires, économiques et sociales. « Nous devons absolument être dans le rattrapage » sur les questions de l’électricité, du logement, du foncier, de la richesse ou encore de la jeunesse, a énuméré Ericka Bareigts, qui a souhaité « signer (des) mesures, pour qu’aucune élection n’arrête la progression dans laquelle nous sommes ».
L’exécutif a déjà validé la création d’un tribunal de grande instance et d’un centre pénitentiaire à Saint-Laurent du Maroni. La fidélisation
d’un escadron de gendarmes mobiles à Cayenne, et une aide de fonctionnement exceptionnelle de 20 millions d’euros à l’hôpital de Cayenne ont également été décidées.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.