Fil info
12:12RT : Corrèze : Orages et grêle dans le ciel ce mardi -> https://t.co/4MNS0z2q28
12:11La Creuse en vigilance «orange orages» dès 18h. Les orages s'accompagneront de violentes averses, de fortes rafales de vent et même de grêle
09:08Dans notre édition aujourd'hui : - Toujours pas d'inflexion nette pour les chiffres du chômage. - Région : Juste... https://t.co/mtFNewiJk0
23:49La une du Mardi 27 Juin 2017 https://t.co/FpvD5bl2Mi
19:32Sarlat-la-Canéda - La maternité est-elle en danger ? https://t.co/BQmz86Cqb3
19:29Dordogne - Conseil départemental : du Rififi dans l’opposition https://t.co/hg19yHg8VM
19:18Châteauroux - Dix jours de festivités pour les 50 ans du départ des Américains https://t.co/NgXk8UW6rg
19:15Indre - C’est Darc à la campagne ! https://t.co/YEiUdSqLgD
18:00Dans la grande salle de l’IRFJS, règne l’agitation classique qui précède les assemblées générales. Les adultes,... https://t.co/RG63VGDmEM
17:59Creuse - Modestes témoignages importants et petites histoires capitales... https://t.co/I4w1zUZpeL
17:55Reconnus comme partenaires fiables en Haïti, les membres des 7 structures du réseau Haïti Ouest se retrouvaient... https://t.co/meKQDajL9y
17:53Creuse - Solidaires, oui, bons samaritains, non https://t.co/RQv4zEVd4g
17:48Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/LYGlKzDGI6
17:47Haute-Vienne - La «Clafoutis party» où les JO du cracher de noyaux https://t.co/KdIuObx83f
17:47Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/4NPdGMCtzg
17:45Haute-Vienne - «Entre t’air et eau» la nature pour tous https://t.co/vAA0lv99jE
17:39Indre - Inauguration de la stèle de Rouze https://t.co/JnlEQDWPmY
17:37Saint-Aigny - Patrick Gallienne fait chanter les convives du restaurant https://t.co/D4WqUsNNIU
17:33L’espace André-Lejeune à... https://t.co/umjj3aW3Cy
17:32Creuse - Du monde pour la conférence sur la tique https://t.co/Uo4er30F9s
17:31Région - Juste un retour à la normale https://t.co/K909v6R5QL
17:26C’est dans une ambiance toujours conviviale que se sont réunis le 21 juin dernier les enfants, les parents, les... https://t.co/XJkve3yA9L
17:25Creuse - L'année est finie, des félicitations et un cahier... https://t.co/vSKwYf14Qd
13:09La Châtre - FaRanDoLe a versé sa recette en faveur des jeunes têtes https://t.co/XEFSC55CNs

Guyane : excuses publiques pour relancer les négociations

SOCIAL

Les « excuses » présentées jeudi par la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts ont changé le climat des discussions visant à sortir
la région de bientôt deux semaines de conflit social.
Les propositions avancées jeudi par une délégation de Guyanais font désormais l’objet d’un « travail interministériel » entre Paris et Cayenne, a expliqué l’entourage de Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer.
Alors que les discussions avaient démarré dans une ambiance pesante, les « excuses » adressées au peuple guyanais par Ericka Bereigts ont soudain dégagé l’atmosphère. « Au bout de tant d’années, c’est à moi que revient l’honneur de dire, au-delà de ma petite
personne, au-delà des fonctions, toutes mes excuses au peuple guyanais », a lancé la ministre au mégaphone jeudi depuis le perron de la préfecture de la Guyane, en référence à des années de sous-investissement de Paris dans ce territoire.
En contrebas, les centaines de personnes qui, tout au long d’une journée de pluie tropicale, étaient restées pour manifester leur méfiance au gouvernement, ont applaudi et poussé des cris de joie.
Cette demande de pardon, « nécessaire », permet d’« établir un dialogue serein et apaisé », a relevé Gauthier Horth, un opérateur minier également membre de la délégation.
La Guyane connaît depuis une dizaine de jours un mouvement de contestation historique, sur fond de revendications sécuritaires, économiques et sociales. « Nous devons absolument être dans le rattrapage » sur les questions de l’électricité, du logement, du foncier, de la richesse ou encore de la jeunesse, a énuméré Ericka Bareigts, qui a souhaité « signer (des) mesures, pour qu’aucune élection n’arrête la progression dans laquelle nous sommes ».
L’exécutif a déjà validé la création d’un tribunal de grande instance et d’un centre pénitentiaire à Saint-Laurent du Maroni. La fidélisation
d’un escadron de gendarmes mobiles à Cayenne, et une aide de fonctionnement exceptionnelle de 20 millions d’euros à l’hôpital de Cayenne ont également été décidées.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.