Fil info
01:13 Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
22:42Basket : Regarder obligatoirement devant -> https://t.co/5sJEGOFU16
22:38Football : Pour le PSG, ça ne pouvait pas être pire! -> https://t.co/4Ijgp2EN5j
19:00France : Le président du conseil départemental Germinal Peiro ne doute plus que la préfète va signer l’arrêté préfe… https://t.co/d7MI1hbo26
18:57Région : Paroles de jeunes lectrices du «Renaudot des lycéens» -> https://t.co/ukKd81Z6Mv
18:53# # - -Vienne : Une collecte de jouets de salariés pour que personne ne soit oublié -> https://t.co/GiuYdfokar
18:40Périgueux : Tous les services à 10 minutes -> https://t.co/TADgCXt0cG
18:39Région : Honneur à des salariés engagés -> https://t.co/evv9jVI9c4
18:25Bergerac : Préavis de grève à la plateforme D’Aucy -> https://t.co/BLCktmYWJw
18:21Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour -> https://t.co/97U6fCrCaL
18:19# # - -Vienne : L’Historail de Saint-Léonard a besoin de vous -> https://t.co/SK0V2OKtAj
18:18Indre : Déserts médicaux : un nouveau zonage plus favorable -> https://t.co/Xj5CIHt4DJ
18:15Indre : Quel est le prix de la vitrine de Noël ? -> https://t.co/ccxGVZcGjC
18:14Indre : L’US Le Blanc gifle Jeu les Bois 8 à 2 -> https://t.co/Xz6lXECUsO
18:02RT : [ Communiqué ] La mortalité routière en hausse de 8,9% en novembre 2017 ➡️ https://t.co/enekqoFedb https://t.co/zWnsVXGuly
17:44RT : | Opération nettoyage ce week-end au lac de Saint-Pardoux. Bravo aux bénévoles ! 👏 La vidange touche à sa… https://t.co/tpuegiV9cD
17:39RT : venue d' à Chanteix le 14 décembre : merci https://t.co/XI2wuSk6fU
17:36RT : a placé la en vigilance Jaune pour ❄️ et de ce soir… https://t.co/Bmcxdi0S1F
17:23# # - -Gence : Repas des aînés: convivialité échanges et danses de salon -> https://t.co/IHkY9r2cve
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Solutions pour réduire l’usage des phytos -> https://t.co/0lZJC2h1v8
17:15# # - Croisille-sur-Briance : La commune revêt ses habits de lumière -> https://t.co/Xs2GSvcmNW
17:12# # - Dorat : L'Harmonie sur tous les fronts -> https://t.co/hh15Mc2vH7
16:18RT : Il existe 25 centres de rétention administratives répartis sur le territoire français. Mais savez-vous ce qu’est un… https://t.co/YuLJ0RWFps
15:50France : Une base nautique flambant neuve -> https://t.co/cEdWh9XMJZ
14:37Egletons : Les 2e Foulées gourmandes attirent des centaines de coureurs et marcheurs | L'Echo https://t.co/fINZXlV3Tf via
14:34Egletons : Des manifestations en marge de la visite d'Emmanuel Macron | L'Echo https://t.co/wZo8Yep94o via
14:11 Ben merde alors, je pensais que était partie intégrante du programme .… https://t.co/ZqAjVTgw6d
14:00Corrèze : Projet d'usine à pellets torréfiés : sous le feu ardent de la critique https://t.co/6xlk2fU8X1
12:58Le snes Limousin dénonce le coup de rabot sur les subventions de fonctionnement des lycées généraux et technologiqu… https://t.co/QWA08GjBEu
12:11 sera au marché de Noël de Velles Dimanche 17 décembre https://t.co/kWortviE8Q
11:23Corrèze : Sous le feu ardent de la critique -> https://t.co/hqqTGXs67B
07:23"Sa dernière évasion"... fiscale ? Eh ben, ... https://t.co/uoeKefDQeH

Nouveaux alliés, nouveaux enjeux, nouvelle doctrine

FRANCE INSOUMISE. Sortie de l’Otan, arrêt d’une Europe de la Défense... Ces positions de Jean-Luc Mélenchon sont connues.

DÉFENSE
C’est à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) que Jean-Luc Mélenchon a présenté hier les propositions de la France insoumise en matière de Défense et de Politique Étrangère devant un parterre d’experts en géopolitique, défense ou industrie de défense qui a applaudi ses propos à plusieurs reprises.
Durant plus d’une heure, il a présenté tout à la fois un bilan mais aussi son appréciation des menaces en cours et sa doctrine militaire.
En préambule, son fil conducteur : « notre plan est construit sur l’intervention populaire dans les questions de la défense » car « la clé de la théorie de la révolution citoyenne est la récupération de tous les pouvoirs par le peuple ». Et son mot d’ordre : la paix.
Un long moment a été consacré à l’analyse des menaces, de trois types de menaces. Celles qui relèvent de « la vague montante de désordres qui vont résulter mécaniquement du changement climatique ». Autrement dit, ces populations qui vont se déplacer, ou ont commencé à le faire, bousculant les frontières et les systèmes de pouvoir qui y sont liés. Viennent ensuite celles qui résultent de « l’économie productiviste qui pousse à une consommation de matières premières croissante », mettant les pays en compétition pour l’accaparement des biens rares. Arrive enfin la « situation périlleuse des USA », première puissance reposant sur un dollar tout puissant désormais fragilisée par la montée en force mécanique de la Chine devenue premier producteur et premier vendeur mondial.
Et de répéter ici sa volonté de sortir de l’Otan, de ne pas participer à la construction d’une Europe de la Défense déjà présentée dans ces colonnes à l’occasion des voeux ou d’une conférence de presse sur l’Europe. Et d’enfoncer le clou quant à sa conviction de menace de guerre : « sur le vieux continent, toutes les raisons qui ont conduit par le passé à des guerres existent à nouveau ». Derrière, la question des frontières à l’intangibilité desquelles Jean-Luc Mélenchon acquiesce à condition « d’en parler quand des questions se posent ». Rappelant la Yougoslavie d’hier, il cite la Crimée aujourd’hui et même l’Ecosse - qui a demandé hier à Londres un référendum d’indépendance - ou l’Irlande suite au Brexit.
Mais cette doctrine suppose aussi de « nouveaux intérêts » et de nouveaux alliés. Le candidat de la France insoumise veut aller les chercher du côté des BRICS, avec lesquels il veut construire une nouvelle alliance géopolitique qui « refuse de s’aligner sur les logiques impériales et protège la souveraineté des peuples à disposer d’eux-mêmes ». Il veut également donner une dimension politique à la francophonie.
Il a également fait le point sur l’armement en soulignant la nécessité de « se doter de l’arme de cyberguerre dans sa forme la plus avancée », ce qui suppose de pouvoir remettre en cause d’autres armes parmi lesquels il veut faire figurer la nécessité souvent mise en avant d’un second porte-avion, préférant développer un équipement naval, le pays ayant « le deuxième territoire maritime du monde ».
Et d’aborder enfin un sujet sensible. « Je connais, dans ma famille politique, la répugnance qu’il y a à traiter de la production des armes pour des raisons que je partage » expose-t-il avant de conclure : « Mais on a compris comment on est capable de positionner une industrie d’armement à l’intérieur du reste de l’industrie de manière à ce qu’elle ne soit pas vouée qu’à la production des armes ».
Angélique Schaller

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.