Fil info
20:02Indre - George Sand revisitée en BD https://t.co/gJDcQepjI2
20:02Indre : George Sand revisitée en BD -> https://t.co/Ufc7eksJnK
19:56Mouhet - A Mouhet, on aime la chanson ! https://t.co/bG5g4msz2A
19:56Mouhet : A Mouhet, on aime la chanson ! -> https://t.co/By1ULzA4xP
19:44Brive-la-Gaillarde - Un petit train arrive en ville https://t.co/zDgUQAuARi
19:44Brive-la-Gaillarde : Un petit train arrive en ville -> https://t.co/XSUucGKRg3
19:39Dordogne - Un socle pour reconstruire la gauche https://t.co/wpC1BvGA8X
19:39Dordogne : Un socle pour reconstruire la gauche -> https://t.co/NR1UINrDQA
18:50En déplacement en Creuse, Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle Aquitaine, chargé des... https://t.co/PM7jeg6QgZ
18:47Creuse - Montluçon, en attendant Lyon https://t.co/mraRHSctB5
18:27RT : Jacky Simon, 17 ans, habitant Ménetreuil (71) a disparu dans la nuit du 22 au 23 avril. Merci de RT https://t.co/iWBylnmotu
18:09 sera en Haute-Vienne vendredi.
17:48RT : Et quand Hollande sort de sa réserve pour attaquer et non… https://t.co/uvzrFMvlUl
17:42Bergerac : L’indécision et la colère, principaux favoris du second tour ? -> https://t.co/S1V5Di71vw
17:39Jusqu’à dimanche soir 18 heures, Felletin vivra aux rythmes des 5e Journées européennes du feutre. L’événement... https://t.co/46e6DJb2qS
17:38Creuse - Le feutre dans tous ses états https://t.co/c74kKNbj0c
17:34Le Centre d’animation de la vie locale (CAVL) de Guéret a inauguré ses nouveaux locaux dernièrement. Des locaux... https://t.co/xOmK11w1hx
17:33Creuse - Un lieu d'accueil pour tout savoir des animations de la cité https://t.co/lXNeLi0MfF
17:20Bellac - Parcours du Coeur: on s'est bien bougé! https://t.co/Y17ktTjMXA
17:20# # - : Parcours du Coeur: on s'est bien bougé! -> https://t.co/sGRm9iJLuq
17:18Saint-Yrieix-la-Perche - L’influence économique de l’hôpital Boutard https://t.co/Z2AInSoeVk
17:18# # - -Yrieix-la-Perche : L’influence économique de l’hôpital Boutard -> https://t.co/QnbFDhswkG
17:17Saint-Junien - Le corps, votre première maison dont Soline peut prendre soin https://t.co/PbZs5xPbo1
17:17# # - -Junien : Le corps, votre première maison dont Soline peut prendre soin -> https://t.co/p0Z6IM3Izi
16:58Sarlat-la-Canéda : Macron talonné par Mélenchon sur le canton -> https://t.co/vsZJCYOelw
16:55 Même ceux qui feront barrage le 7 mai sont tristes parce qu'on pérennise ainsi le système… https://t.co/IB0pQDseEw
16:49RT : Fils de , je ne voterai jamais pour un parti héritier de la et de l'. (1/2)
16:49RT : Mais qu'on ne me demande pas de soutenir un projet qui sera un formidable terreau pour la prospérité et le renforcement du . (2/2)
16:49 Chirac 2017 c'est non.
16:46RT : La "jeunesse" de Macron en marche vers la suppression de l'ISF à La Rotonde 🤢... https://t.co/iMT94orKYX
16:45RT : Pour rappel, Marine Le Pen se déclare "pour la protection des animaux". Et des Français. https://t.co/yAbjLSrnQQ
16:29RT : Le rend hommage au policier Xavier JUGELÉ au commissariat de de https://t.co/pJBvfdjiVY
16:28RT : "Je souffre sans haine". Discours admirable et courageux du compagnon de lors de l'hommage national à la Préfecture de Police.
16:26RT : Avant Mélenchon, Jospin avait mis… 5 jours à appeler au vote contre Le Pen en 2002 https://t.co/gQN6o7Ua40 https://t.co/UpP7SXA2vE
16:26RT : Je lance un appel notamment à la France insoumise dt je ne comprends pas le silence à nos appels depuis dimanche mais aussi à tte la gauche.
16:25RT : Moi en train de sélectionner mes destinations vacances pour cet été : https://t.co/Ggxhh0blEb
16:22Saint-Chartier : Le réseau d’eau potable réceptionné -> https://t.co/P5tNdH0WZa
13:48En partenariat avec L'ECHO... https://t.co/J0HHDBaPkU
09:02Dans notre édition aujourd'hui : - Haute-Vienne : un nouvel outil pour les propriétaires d'étangs - Zoom : la... https://t.co/8KUBSCE4SR
08:49Brive-la-Gaillarde - Des cartes largement rebattues https://t.co/yQFoF7gyFw
08:48Brive-la-Gaillarde : Des cartes largement rebattues -> https://t.co/i9SMhR2oiY
08:43Tulle - Les Tullistes ont choisi Emmanuel Macron https://t.co/Wu8r4ja5Uw
23:30France - Après l’accord, la vie reprend son cours https://t.co/ReI7DXRiBW
23:29France : Après l’accord, la vie reprend son cours -> https://t.co/ItJlLuVHeZ
23:28France - Les salariés de l’usine Whirlpool ne lâchent pas l’affaire https://t.co/DZn7p7unJ8
23:28France : Les salariés de l’usine Whirlpool ne lâchent pas l’affaire -> https://t.co/qXa8OTqcFj
23:25France - La droite se déchire sur la ligne politique https://t.co/WUVz545rx7
23:25France : La droite se déchire sur la ligne politique -> https://t.co/QLQxOsWexA
23:23France - Des résultats porteurs d’avenir https://t.co/ihCIdlGdo0
23:23France : Des résultats porteurs d’avenir -> https://t.co/6Sohuorbxf
23:21France - Emmanuel Macron, symbole d’une recomposition en marche https://t.co/K6BkG25OD0
23:21France : Emmanuel Macron, symbole d’une recomposition en marche -> https://t.co/gYrkmS9I4m
23:19Basket - Boulazac doit réagir https://t.co/JJt0RiXs4u
23:19Basket : Boulazac doit réagir -> https://t.co/cKTFAAdS4y
23:15Football - 60 ans qu'Angers attend ça https://t.co/6XP3EQZWyc
23:14Football : 60 ans qu'Angers attend ça -> https://t.co/6SjVoLSN44
22:55La une du Mardi 25 Avril 2017 https://t.co/C7AqR7Wdcx

Échaudés par des décennies d’abandon, les Guyanais ne lâchent rien

SOCIAL. Après neuf heures de négociations et le déblocage d’un peu plus d’un milliard d’euros d’engagements de l’État, le collectif qui porte la mobilisation n’est toujours pas convaincu.

GUYANE
Les discussions étaient suspendues hier matin en Guyane, où le collectif portant la mobilisation sociale réclame notamment un «nouveau statut » pour ce territoire après l’annonce d’environ un milliard d’euros d’engagements faite par les ministres Matthias Fekl et Ericka Bareigts. Justice, école, sécurité, santé, la série de mesures mises sur la table, pour la plupart « d’urgence » mais certains courant sur dix ans, n’a pas, jusqu’alors, mis fin à deux semaines d’un mouvement de protestation multiforme. « Le gouvernement a entendu les aspirations et les demandes des Guyanais », a cependant estimé le ministre de l’Intérieur, avant de s’envoler samedi vers la métropole. Moins d’une heure plus tôt, le ministre de l’Intérieur avait listé une série de « décisions fermes et sans appel » devant une délégation d’une cinquantaine de Guyanais et affirmé que les 428 revendications avaient été « passées en revue, expertisées ». La ministre des Outre-mer a ensuite rencontré cette même délégation pendant 9 heures. Faute d’accord, les discussions devaient reprendre dimanche matin à la préfecture, ont indiqué les participants.
« Le sentiment est mitigé, limite négatif », a estimé Davy Rimane, un membre de la délégation, à la sortie de la réunion. « Il y a vraiment un blocage du gouvernement pour ouvrir les robinets et régler les problèmes. On est déterminés, on joue l’avenir des nos enfants.
Ça fait des décennies qu’on nous donne des miettes. Là, on dit stop », a-t-il ajouté. Morcelée entre inégalités sociales et particularités ethniques, la Guyane, depuis près de deux semaines que le mouvement social a démarré, cherche, de barrage en manifestation, une identité commune, avec un mantra : « On est tous Guyanais ».
Une « révolution participative »
La formule, lancée par Jean-Philippe Chambrier, un représentant autochtone vêtu d’une cape traditionnelle, relève du cri du coeur. Autour de lui, sur le rond-point de l’aéroport de Cayenne, où plusieurs camions grumiers et tracteurs bloquent la circulation, les visages reflètent des origines plurielles. « Hmong, Créoles, métros, Bushinengués... on est là pour le même combat », reprend Jean, arboriculteur.
Installés dans les années 1970 en Guyane, après avoir fui le régime communiste au Laos, quelques milliers de Hmong, infiniment moins nombreux que les Bushinengués, les descendants d’esclaves du Suriname, illustrent la diversité de la Guyane, au même titre que les Créoles ou les « métros », Français de métropole. Car la Guyane peuplée d’à peine 250 000 habitants, compte plus de 25 communautés différentes. Avec 30% de population de nationalité étrangère, la Guyane connaît pourtant des « tensions identitaires quotidiennes », marquées par une « séparation » entre les communautés et de la « xénophobie », note l’anthropologue guyanaise Isabelle Hilaire-Krivsky.
Le mouvement social en cours pourrait peut-être changer la donne. Sur les barrages, des habitants aux origines très diverses jouent ensemble de la musique ou aux dominos. Cette « révolution participative », marquée par sa « solidarité », selon Isabelle Hilaire-
Krivsky, ne transcende pas que les communautés. Son point de départ, le rejet des manquements sécuritaires, sanitaires ou éducatifs, réunit, de l’aveu général, tous les Guyanais, quelles que soient leurs classes sociales.
« Lorsque le directeur d’une haute administration est malade, il doit bien se rendre à l’hôpital de Cayenne. Et comme le plus pauvre citoyen, il se rend compte que les soins ne sont pas à la hauteur », selon Gauthier Horth, un entrepreneur fortement impliqué dans le mouvement social. L’insécurité touche également toutes les strates de la société guyanaise. Début novembre, un cadre du parti Walwari, créé par l’ex-garde des Sceaux Christiane Taubira, est abattu lors d’un cambriolage à son domicile.
Ce qui confirme qu’en Guyane, le territoire le plus meurtrier de France avec 42 homicides en 2016, les personnalités
locales peuvent autant mourir sous les balles que les anonymes.
AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.