Fil info
10:18Ussel : Maxi-Verte, la passion du VTT -> https://t.co/5UUyA1ZLBf
10:10Ussel : Bem-vindo a Portugal ! -> https://t.co/wE0fYui0Bd
19:36Assises de la Creuse La première affaire de la session du deuxième trimestre de la cour d’assises de la Creuse s’es… https://t.co/Gr8pHwDGa0
19:08Indre : Les besoins de main-d’œuvre en forte hausse -> https://t.co/NPqF6dTfHQ
18:36Indre : Vitalité et optimisme au CPIE -> https://t.co/RCOcEzQei9
18:32Issoudun : Une rue pour rendre hommage aux pompiers -> https://t.co/MdAum222aY
17:26Prévisions de trafic pour demain par la ; SNCF : TER Limousin : 63 % (trains + cars) ; 1 aller-retour Paris / Limo… https://t.co/RvOxm26hOP
17:13Après un 10e anniversaire tonitruant du Festival Lézart vert, l’association Creuse Toujours, Marche encore poursuit… https://t.co/b1roXqiKm1
17:07Dimanche, avait lieu la 23e édition de la foire aux fromages de Maisonnisses https://t.co/GHjCEtkkDf
16:57Sarlat-la-Canéda : La mode qui roule à Sarlat -> https://t.co/Ow0v7CiFUV
15:48Dordogne : Un festival pour le Planning -> https://t.co/ThmAPbIrW3
15:22Dordogne : Les cheminots plus déterminés que jamais à défendre la SNCF -> https://t.co/eSzrV57hUk
14:40Les Écoutez le cinéma chanter commencent demain à Seilhac ! Soyez au RDV !… https://t.co/78neAe64y0
14:18RT : Le chiffon rouge par les cheminots qui bloquent l’arrivée des camions au Technicentre https://t.co/lgz0Caqv3t
14:18RT : Quatrième séquence de grève perlée pour les cheminots de https://t.co/VoLbBwcHbW

Gérer l’urgence sans évincer les vraies questions

GRANDE-SYNTHE

Autorités et associations tentaient d’organiser dans l’urgence mardi l’accueil de quelque 1.400 migrants laissés dans le dénuement après la destruction par le feu, dans la nuit, du camp de la Lignière.
Seuls environ 70 chalets en bois étaient intacts sur les 300 que comptait ce site ouvert en mars 2016 sous l’impulsion du maire écologiste de Grande-Synthe, Damien Carême. L’incendie est lié à une rixe intercommunautaire mais «la surpopulation » du camp de la Lignière depuis le démantèlement de la «jungle» de Calais fin octobre et plus largement le défaut de gestion humanitaire de l’État, «a créé des difficultés» à l’origine du drame, de l’aveu du maire. La totalité du camp a été évacuée dans la nuit, selon le préfet du Nord, Michel Lalande, sur place dès lundi soir. 400 à 500 migrants ont été hébergés dans trois gymnases réquisitionnés, d’après François Guennoc, de L’Auberge des migrants. «Le reste s’est caché dans la nature», s’est désolé Christian Salomé, de L’Auberge, demandant au gouvernement d’ouvrir «un corridor humanitaire pour que les mineurs puissent rejoindre la Grande-Bretagne». Une position partagée
par le directeur général de l’association France terre d’asile, Pierre Henry, qui a demandé «la réouverture des voies d’immigration légales» avec ce pays et l’application «des règlements européens qui permettent le rapprochement familial».
«Sortir les migrants de l’errance»
La Cimade de son coté a réitéré «plus que jamais la nécessité de créer des lieux d’accueil humanitaire sur le littoral» pour «permettre aux personnes migrantes de sortir de l’errance et des graves dangers auxquels elles sont exposées». Pourtant, «il n’y aura pas de reconstruction de nouveau campement ici», a déclaré le ministre du Logement, Matthias Fekl qui s’est rendu sur les lieux avec Emmanuelle Cosse.
«Dans l’urgence, il faut d’abord les remettre à l’abri, et nous sommes prêts à aider logistiquement. Mais il faut ensuite qu’il y ait une volonté très claire de les prendre en charge, et ce n’est pas vraiment le cas aujourd’hui », a résumé Corinne Torre, chef de mission France MSF.
F.D avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.