Fil info
23:04La une du Lundi 29 Mai 2017 https://t.co/x0T15Sz3ux
22:40International - Fin de la grève de la faim des prisonniers palestiniens https://t.co/bTBFwQSymY
22:39France - Total poursuivi pour homicide involontaire https://t.co/akm3U8d2Sn
22:26Cyclisme - Dumoulin en haut, Pinot au pied du podium https://t.co/CA5y9HEXeH
22:24Basket - Le BBD s'offre une belle https://t.co/3VbdDC9LFR
22:22France - Les électeurs face à un paysage politique en plein chamboulement https://t.co/YpskDwOsM9
22:20Football - Le Limoges FC en finale! https://t.co/GeJdqujfmY
22:19International - Plus de 10 000 manifestants pour la paix et la reconnaissance d'un État palestinien https://t.co/5FfTN5Lnb6
21:39Un automobiliste est décédé ce dimanche soir vers 18h dans un accident de voiture à le Grand Bourg sur la d912.... https://t.co/fclhb3XQD1
20:07Le Blanc - Chapitre nature sous le signe de la rencontre https://t.co/eblC2qF8WQ
20:01Indre - Escapages dévoile son quatorzième palmarès https://t.co/k1jFxgSxHs
19:59Issoudun - Des fêtes de la Tour blanche baignées de soleil https://t.co/eLsrveHXds
19:35Dordogne - Dans les roues des champions https://t.co/RYm0FqZlwq
19:33Périgueux - Des valeurs à défendre et transmettre https://t.co/xk7bMTO0AF
18:44Région - Les jeunes agriculteurs en quête de nouveaux débouchés https://t.co/ffBJWDcw0D
18:15Objat - Un premier prix des plaidoyers pour le collège Eugène-Freyssinet https://t.co/MDmnLyREja
18:12Région - De l’Amazone au Limousin https://t.co/pOoJgNtEWq
18:08Corrèze - La municipalité de Favars inaugue le "Square du 27 Mai 1943" https://t.co/D4f7Oqab1U
17:52Haute-Vienne - Du maquis aux combats, une exposition riche d’enseignements sur la Résistance https://t.co/yHfKeaU2FH
17:20Haute-Vienne - Limoges, une ville qui danse https://t.co/DSTmtZzcgd
17:15Haute-Vienne - L’appel à lutter contre les discours de peur https://t.co/HZ6ghcL7fT
16:25Haute-Vienne - Jeff Koons en porcelaine de Limoges https://t.co/i6UJ8ziqym
16:16Manque de reconnaissance et de professionnels, la maladie de Lyme, déjà gratinée en elle-même, laisse bon nombre... https://t.co/lLqqCYGEf3
16:16Creuse - Malades en errance, Lyme en peine https://t.co/s8fkXwjZm1
16:13Qu’elles sont belles ! A leur passage, passionnés ou non, tous se retournent sur les 32 voitures de la Virad’a.... https://t.co/AJxBCzYxDG
16:11Creuse - De belles anciennes sur les routes de Creuse https://t.co/YU6vBevkLN
16:07Près d’un millier de personnes, des habitués ou des nouveaux curieux, se sont pressés samedi à un des plus gros... https://t.co/H1bp37zejj
16:02Il faut une sacrée dose de courage pour venir expliquer au citoyen lambda comment et pourquoi il doit être... https://t.co/u2yEGGnjps
16:01Bellac - Quand la Culture « classique » entre à l'Ed Nat. https://t.co/huU10TiTCN
15:59Ambazac - Le Petit Prince réhabilité… https://t.co/KKF9Jktg85
15:53Avait lieu ce jeudi de l’Ascension le premier marché des producteurs de pays de la saison organisé par la Chambre... https://t.co/UWIt270YNB

Un hommage aux déportés qui résonne avec «l’actualité»

C’est dimanche que se tenait la cérémonie commémorative de la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation, place des Carmes à Limoges. Un hommage rattrapé par une triste «actualité».

Au cours de ce traditionnel hommage aux victimes et héros de la déportation, un discours a particulièrement marqué les esprits. C’est celui de Jean Fournier, dernier témoin limougeaud de cette tragédie.
«Mon camarade [Raoul Brassart, NDLR] s’en est allé. Je suis donc le dernier à pouvoir rappeler       l’horreur vécue dans ces camps», a expliqué Jean Fournier, ancien résistant et déporté dans les camps d’Oranienburg-Sachsenhausen et de Karlshagen. «Il est de mon devoir de le faire, surtout auprès des jeunes collégiens et lycéens» a poursuivi Jean Fournier qui depuis des années veut «naïvement espérer que d’en parler évitera que cela ne se reproduise».
Mais, «malheureusement, l’actualité se charge de détruire mes illusions», a-t-il noté avec émotion. Une phrase qui veut faire référence à la présence de l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle. Car on imagine bien volontiers que cet ancien résistant qui a connu la réalité des camps ait pu être plus d’une fois outré par les négations de l’Histoire accumulées par plusieurs représentants FN.
Quoi qu’il en soit, cette cérémonie, qui s’est déroulée en présence de plusieurs autorités politiques, civiles et militaires, a été présidée par Jérôme Decours, secrétaire général de la préfecture de la Haute-Vienne. Parmi les élus présents, on comptait notamment Jean-Claude Leblois, président du conseil départemental, Gérard Vandenbroucke, président de la communauté d’agglomération Limoges métropole ainsi que Guillaume Guérin, le premier adjoint du maire de Limoges. Après plusieurs dépôts de gerbes au square de la place des Carmes, le cortège a ensuite pris la direction de la maison d’arrêt afin de s’y recueillir.
Ne pas oublier le passé pour qu’il ne resurgisse pas insidieusement dans le présent, tel était toute la symbolique de cette journée.
Et se souvenir aussi que les chiens ne font jamais des chats.
Johan Detour

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.