Fil info
20:57 : un accident s'est produit ce soir sur la route de Lissac : ne voiture avec 4 personnes à bord, seule sur l… https://t.co/fTiHSA75v1
20:19Un accident a impliqué un poids lourd et un véhicule léger mercredi peu avant midi sur la RN145 dans le sens... https://t.co/jkeaj6qssy
18:33Indre : Quatre nouvelles destinations depuis l’aéroport de Châteauroux -> https://t.co/8Oabjx7gMS
18:06Indre : RESF mobilisé contre une expulsion vers le Portugal -> https://t.co/yKZUTfx9Fs
17:58Dordogne : Un opposant à la déviation de Beynac poursuivi pour diffamation -> https://t.co/veFHApZQYw
17:39RT : Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
17:35Dordogne : Des demandes simples et précises -> https://t.co/059l0bAr9e
17:32Sarlat-la-Canéda : Une réfection très attendue -> https://t.co/G6TkBOCcdL
16:50# # - : CFPPA: quand la formation est pertinente -> https://t.co/gyQhig5Syr
16:48# # - -Léonard-de-Noblat : Remise de maillots U11M (poussins) -> https://t.co/D0WfP1uvsw
16:44# # - -le-Long : Adieu 2017, bonjour 2018 -> https://t.co/PENVH9evG9
16:34RT : Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» -> https://t.co/ASPwf9dhAI
16:25Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» -> https://t.co/ASPwf9dhAI
16:24RT : ✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
16:23RT : François Guénoc , vice-pésident de l' : « Monsieur Macron, vous avez décidé de mener une guerre d’… https://t.co/lw2isT9F1e
15:59Saint-Capraise-de-Lalinde : Aucune dotation de l’Etat depuis deux ans pour la commune -> https://t.co/9IdGbPIpss
15:48Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
15:21RT : ✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
14:41RT : ✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
13:49Douzillac : De victime au banc des accusés -> https://t.co/bDsxNdDxv6
12:55✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
12:53RT : 🚩INAUGURATION🚩RDV le jeudi 25 janvier 18h Salle Latreille pour un moment musical et gourmand, suivi du concert de N… https://t.co/2nGw2FT40O
12:50RT : mercredi 14 et dimanche 18 février à et : défilé de chars et fête foraine ! 🤡🤖… https://t.co/6l1EMqaLDa
11:02RT : Corrèze : Treignac, une cité qui a du caractère -> https://t.co/q08u6rkPmy
01:52International : La réplique à la « claque » de Trump | L'Echo https://t.co/kGhekzrsp9 via
00:00International : La réplique à la « claque » de Trump -> https://t.co/zB3r3BhE0f
22:53France : Opération autour du burn out -> https://t.co/sHV4vZF3fv
22:52France : Macron flatte les forces de l’ordre et stigmatise les associations -> https://t.co/AlksqZp7zH
22:49France : Les nouveaux contrats aidés vont choisir les employeurs -> https://t.co/zHef32iK3G
22:35 Le bilan 2017 de vice champion de France en Vivement 2028 😉https://t.co/MlYBEIGNdA
21:54Corrèze : Treignac, une cité qui a du caractère -> https://t.co/q08u6rkPmy

Un Premier mai comme un troisième tour social

POLITIQUE. Au fil des cortèges, les manifestants ont réaffirmé leur refus du FN et leur défiance face à Emmanuel Macron.

MOBILISATION
Plusieurs milliers de personnes (30 000 selon la préfecture de police, 80 000 selon la CGT), ont manifesté hier après-midi à Paris à l’appel des syndicats CGT, FO, FSU et Solidaires, pour un 1er mai marqué par le rejet du Front national et la défense du progrès social. Le cortège s’est ébranlé peu après 14h30 de la place de la République en direction de celle de la Nation.
« Notre slogan est clair : il faut battre le FN pour le progrès social. Le FN est un parti raciste, xénophobe, antifemme et libéral », a déclaré le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez. Pour son homologue de FO, Jean-Claude Mailly, le mot d’ordre de cette mobilisation est « contre les reculs sociaux, terreau de l’extrême droite ».
« Celui qui sera élu aura une responsabilité essentielle quasi historique.
S’il ne répond pas aux problèmes posés en termes économiques et sociaux, s’il clive dès le départ, ça veut dire que la situation va empirer », a déclaré Jean-Claude Mailly. FO n’a pas donné de consigne de vote pour le second tour entre Marine
Le Pen et Emmanuel Macron.
« Nous sommes venus dire "barrons la route au Front national" », parti « raciste, xénophobe, antidémocratique, qui n’apportera pas les réponses attendues sur le front économique et social », a déclaré de son côté Bernadette Groison (FSU). Mais « ce n’est pas un chèque en blanc donné à Emmanuel Macron » et « il y aura des batailles à mener », notamment sur les fronts de l’emploi
dans la fonction publique et des retraites.
Cécile Gondard-Lalanne, porte-parole de Solidaires, a rappelé qu’il s’agissait d’une organisation « antifasciste ». « En revanche, on est très critique vis-à-vis de Macron », a-t-elle ajouté, rappelant « la loi qui impose le travail le dimanche et qui réduit les conditions de salaires pour le travail de nuit » et le fait qu’il est « derrière la loi Travail ».
Des voix discordantes pour un seul et même refus du FN
Plusieurs centaines de militants anarchistes, notamment de la CNT et d’Alternative libertaire, avaient manifesté plus tôt dans la journée place des Fêtes dans le 19e arrondissement « contre le fascisme et le capitalisme ». Certains, cagoulés et vêtus de noir, ont rejoint la queue du cortège.
En régions, les rassemblements à l'appel de l'intersyndicale ont mobilisé plusieurs dizaines de milliers de personnes : au moins 4 800 à Marseille, 4 000 à Nantes, 6 à 7 000 à Toulouse, selon la police, à Bordeaux, les manifestants étaient plus de 4 000, selon la CGT. Lille a fait exception, avec un cortège rassemblant CGT et CFDT. Parmi les manifestants, là encore, beaucoup d'électeurs de Jean-Luc Mélenchon ou de militants de LO, du PCF, de l'Unef...
« Pour nous, le 1er mai, c'est l'occasion de dire "ni l'un ni l'autre". Le fascisme est toujours pire que Macron, mais gauche et droite utilisent le FN depuis 30 ans comme un épouvantail pour conserver le pouvoir. On refuse ce chantage et de voter Macron ! », a assuré Thomas, étudiant, dans le cortège bordelais. A Toulouse, Georges Lorente, 64 ans, un militant LO déterminé
à voter blanc, tenait une pancarte « pas de banquier pas de fille de tortionnaire ».
Des voix discordantes issues des rangs des centrales syndicales appellent également « à battre les deux candidats ». « Nous sommes contre le fascisme et contre la finance », explique Romain Altmann, secrétaire général CGT Info'Com. Une position avec laquelle Philippe Martinez s'est dit « en profond désaccord ».
AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.