Fil info
17:16RT : Villeroy débloqué pour le week-end car les camions ne roulent pas…. On revient en force. Reposez vous. GM&S. https://t.co/f59aaideCO
16:20L'Echo https://t.co/PIAt84wAqz
16:18L'Echo https://t.co/pwZTsNX4MW
16:13L'Echo https://t.co/yvjiZfBASJ
16:12L'Echo https://t.co/vpiGWbmPqf
15:56L'Echo https://t.co/6XKpvLgkDx
12:37RT : : La tente Quechua symbole de la lutte des GM&S... Les salariés entament le 4e jour de blocage du site Rena… https://t.co/Cb1z00BIeu
12:36RT : Corrèze : Les buralistes en colère : 15 radars automatiques bâchés -> https://t.co/OwL6iu1wWa
10:59L'Echo https://t.co/DwKm1usA00
09:15Dans notre édition aujourd'hui : - Social : Faire avec l'AVEC ne sera pas évident pour la culture en Limousin. -... https://t.co/d6w26HCvoJ
23:27L'Echo https://t.co/ij4l91wem0
23:25L'Echo https://t.co/AbKFcQWXgJ
23:22La une du Vendredi 21 Juillet 2017 https://t.co/pcnadmCuww
22:00RT : Mais si les n'avaient pas bougé, il y a un moment qu'on ne négocierait plus rien ! https://t.co/VzJX0eaPlr
21:06RT : En AG à Villeroy , les GM&S décide de maintenir le blocage de Renault en dépit de la demande de Bruno Le Mair… https://t.co/GiLrQw2RkU
20:02L'Echo https://t.co/Zkg8S9hj7c
18:50L'Echo https://t.co/m9oXgLHoNh
18:41Appel au bénévolat Angelica a 2 ans et demi. Depuis peu, on lui a diagnostiqué un trouble du spectre autistique.... https://t.co/SB3NZcVMeN

Réouverture de la chasse aux fonctionnaires

ASSEMBLÉE

Piètre discours de politique générale du Premier ministre Edouard Philippe réduit à emprunter les mots des autres pour parler après Emmanuel Macron. Sauf pour la doctrine économique. Ce sera « long », « lent » mais « j’ai confiance ». Ainsi le Premier ministre Edouard Philippe a-t-il commencé et clôturé hier son discours de politique générale. Avec les mots d’une autre, de Simone Veil. Tout comme il a emprunté les termes de discours du même type précédents, en l’occurrence Jacques Chaban-Delmas et Michel Rocard - pour faire un diagnostic - « fragilité (…) archaïsme (…) conservatisme » du Premier ministre de Georges Pompidou et d’une méthode - « assez du faire et défaire » du chef de gouvernement de François Mitterrand. Sans oublier les propos repris au président Macron lui-même censés donner le « cap » : « dire la vérité (…) travailler avec tous ceux de bonne volonté (…) obtenir
un résultat rapide ».
Mais ce Premier ministre a cependant quelques formules à lui qu’Emmanuel Macron n’aurait certes pas renié ; trois adjectifs
autour desquels il va articuler tout son discours. Une France « confiante » tout d’abord, chapitre dans lequel il a mis pèle-mêle l’action publique, la santé, la sécurité sociale, la famille, la protection des plus faibles, mais aussi les territoires, la laïcité et la culture.
Une France « courageuse » ensuite à propos de laquelle il a abordé les questions du terrorisme, de la justice, des migrations, de l’école, de la rénovation du modèle social et des finances. Une France « conquérante » enfin pour parler économie, entreprise, investissement mais aussi transition écologique.
Dans ce discours d’une heure les annonces sont cependant rares tant ce propos ne fait qu’articuler les promesses d’un Macron candidat et les décisions d’un Macron président.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.