Fil info
21:05Sport : Guillaume Porche, en bolide devance Clément Christen -> https://t.co/nzb0oHRXSW
21:04Cyclisme : Yates, Froome: les transformations d'un Giro -> https://t.co/Ay8WPoPhPh
20:14RT : Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
20:13Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
19:47Tulle : La Manu reconstituée à l'échelle 1/500e -> https://t.co/emWX2ae3CL
18:40Indre : 1000 km pour les résidents des EHPAD -> https://t.co/xDG5N6LNFf
18:39Le Blanc : Retour en images sur Chapitre Nature -> https://t.co/GIg96myR5j
18:38Les travaux des bâtiments communaux de Saint-Sulpice-le-Dunois ont été inaugurés samedi sous l’œil du ministre de l… https://t.co/4hEXfbp2VP
17:58Périgueux : De l’information et des rencontres -> https://t.co/BnJBV3mSSZ
17:00Grignols : Trouver une solution technique autre que le comblement -> https://t.co/Qt84hICQJS
16:47Thenon : Les cheminots s’invitent au péage -> https://t.co/rAuNF80OcW
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02

Préavis de grève à l’hôpital de Domme

A l’initiative de la CGT santé, un préavis de grève reconductible a été déposé à l’hôpital de Domme. Un rassemblement est prévu lundi à 13 h devant l’établissement.
ça chauffe à l’hôpital local de Domme. Il semblerait que le mode de gestion du personnel soit à l’orgine du courroux de ce dernier ce qui a conduit la CGT santé à déposer un préavis de grève reconductible déposé à partir de lundi.
Dans un communiqué qui circule, la CGT Santé pointe du doigt le directeur et dénonce une douzaine de dysfonctionnements résumés de la manière suivante : « bosse et surtout tais-toi ». Selon le personnel, il n’est pas rare d’être rappelé sur des jours de repos, y compris la nuit. Le personnel fait également état « de cotisations cotisées sur le salaire mais inexistantes à la caisse de retraite sur des périodes de huit mois à 18 ans », du fait qu’un salarié « se retrouve seul pour s’occuper de 19 personnes âgées ayant besoin d’une aide aux gestes quotidiens », mais également d’une unité de vie Alzheimer « non reconnue hébergeant 43 résidents », avec un personnel « en sous effectif ». Plus grave encore, selon le personnel, un agent pourrait « se voir travailler plus de ,17 heures d’affilée parce que la direction n’a pas anticipé l’absentéisme ». Certains agents seraient même sous contrat maléables à souhait.
Bref, en résumé, rien ne va plus à l’hôpital de Domme et les salariés exigent une prise en charge « humaniste », d’eux-même et des résidents. Ils ont d’ailleurs dévoilé une liste de revendications qu’ils vont adresser à leur direction. Parmi celles-ci, « le respect de l’être humain et l’arrêt immédiat de la maltraitance institutionnelle », le paiement « immédiat à l’ensemble des agents concernés (actifs et retraités) de la prime NBI due sur plusieurs années », la remise à jour « immédiate de nos cotisations retraite, avec un engagement écrit stipulant que les cotisations ont bien été payées à la caisse de retraite, le recrutement de personnel en adéquation avec les besoins des services concernés, la titularisation immédiate des agents contractuels, le respect du code du travail et des droits des agents », ou encore « la cessation immédiate de toutes formes de pressions sur le personnel ». Autant de revendications que les agents porteront à la connaissance des usagers, de leurs familles et des élus au cours d’un rassemblement prévu lundi à 13 h devant l’entrée du centre hospitalier de Domme.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.