Fil info
20:57 : un accident s'est produit ce soir sur la route de Lissac : ne voiture avec 4 personnes à bord, seule sur l… https://t.co/fTiHSA75v1
20:19Un accident a impliqué un poids lourd et un véhicule léger mercredi peu avant midi sur la RN145 dans le sens... https://t.co/jkeaj6qssy
18:33Indre : Quatre nouvelles destinations depuis l’aéroport de Châteauroux -> https://t.co/8Oabjx7gMS
18:06Indre : RESF mobilisé contre une expulsion vers le Portugal -> https://t.co/yKZUTfx9Fs
17:58Dordogne : Un opposant à la déviation de Beynac poursuivi pour diffamation -> https://t.co/veFHApZQYw
17:39RT : Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
17:35Dordogne : Des demandes simples et précises -> https://t.co/059l0bAr9e
17:32Sarlat-la-Canéda : Une réfection très attendue -> https://t.co/G6TkBOCcdL
16:50# # - : CFPPA: quand la formation est pertinente -> https://t.co/gyQhig5Syr
16:48# # - -Léonard-de-Noblat : Remise de maillots U11M (poussins) -> https://t.co/D0WfP1uvsw
16:44# # - -le-Long : Adieu 2017, bonjour 2018 -> https://t.co/PENVH9evG9
16:34RT : Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» -> https://t.co/ASPwf9dhAI
16:25Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» -> https://t.co/ASPwf9dhAI
16:24RT : ✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
16:23RT : François Guénoc , vice-pésident de l' : « Monsieur Macron, vous avez décidé de mener une guerre d’… https://t.co/lw2isT9F1e
15:59Saint-Capraise-de-Lalinde : Aucune dotation de l’Etat depuis deux ans pour la commune -> https://t.co/9IdGbPIpss
15:48Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
15:21RT : ✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
14:41RT : ✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
13:49Douzillac : De victime au banc des accusés -> https://t.co/bDsxNdDxv6
12:55✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
12:53RT : 🚩INAUGURATION🚩RDV le jeudi 25 janvier 18h Salle Latreille pour un moment musical et gourmand, suivi du concert de N… https://t.co/2nGw2FT40O
12:50RT : mercredi 14 et dimanche 18 février à et : défilé de chars et fête foraine ! 🤡🤖… https://t.co/6l1EMqaLDa
11:02RT : Corrèze : Treignac, une cité qui a du caractère -> https://t.co/q08u6rkPmy
01:52International : La réplique à la « claque » de Trump | L'Echo https://t.co/kGhekzrsp9 via
00:00International : La réplique à la « claque » de Trump -> https://t.co/zB3r3BhE0f
22:53France : Opération autour du burn out -> https://t.co/sHV4vZF3fv
22:52France : Macron flatte les forces de l’ordre et stigmatise les associations -> https://t.co/AlksqZp7zH
22:49France : Les nouveaux contrats aidés vont choisir les employeurs -> https://t.co/zHef32iK3G
22:35 Le bilan 2017 de vice champion de France en Vivement 2028 😉https://t.co/MlYBEIGNdA
21:54Corrèze : Treignac, une cité qui a du caractère -> https://t.co/q08u6rkPmy

Un nouveau marché apprécié au détriment d’une place désertée

Limoges

Voilà plus d’un mois que les commerçants de la place des Bancs, délocalisés place Haute-Vienne le temps des travaux du centre-ville, ont retrouvé leur ancien emplacement.
Mieux, ou pas, leurs collègues qui officiaient soit sur la place, soit dans la rue Haute-Vienne les ont rejoins pour désormais ne constituer qu’un seul marché.
Jennifer Lassalle est une habituée des marchés du département puisqu’elle est présente sur plusieurs d’entre eux chaque semaine. Auparavant positionnée sur le bas de la rue Haute-Vienne, elle a remarqué une hausse de la fréquentation de son stand qui propose pâtisseries et pâtés aux pommes de terre : «On a plus de passage donc on fait un peu plus de chiffre. Désormais, les commerçants ne sont plus éparpillés. Avant il y en avait un peu à droite, un peu à gauche alors que maintenant nous sommes tous réunis en un même lieu et je dois dire que c’est pas mal. La commerçante précise qu’en revanche, le changement du sens de circulation a créé pas mal de désor-dre. Les camions qui livrent stationnent plusieurs minutes alors derrière ça bouchonne. Surtout que beaucoup d’automobilistes ne se rendent pas compte que la rue est en sens interdit. Ils sont tellement habitués à passer qu’ils le font encore.
Pour Jennifer, il faut laisser le temps que tout se mette en route mais la chose positive c’est qu’il y a plus de place». En effet, le marché s’est élargi un peu en grignotant les places qui servaient jadis aux voitures pour se garer. «On n’est pas mécontents d’être revenus ici. Surtout que le marché s’est un peu agrandi. On a retrouvé no-tre clientèle mais il y a aussi le retour de personnes qui ne venaient plus. Sans oublier les nouvelles têtes» poursuit un des maraîchers de ce marché unifié
Alors que la concentration des maraîchers et autres commerçants semble avoir pour effet de dynamiser la place des Bancs, la rue Haute-Vienne  et la place du même nom tendent toujours plus vers la désertification. En effet, si la plupart des clients et des commerçants voient la fusion des deux anciens marchés d’une manière positive, elle soulève néanmoins quelques inquiétudes parmi les riverains. C’est le cas de Michèle Chareille, qui explique que même si «c’est très bien», cette fusion fait qu’«il n’y a plus rien place et rue Haute-Vienne. Ce qui serait vraiment bien est que la marché soit en continu. J’habite le quartier et je peux vous dire qu’au café d’en bas, il n’y a plus personne sauf les habitués. C’est dommage» ajoute celle qui a connu la rue «très vivante. Dans les années 60, il y avait une animation formidable». Elle se souvient aussi qu’«à l’époque, le marché de la place des Bancs était bien plus grand mais il y avait moins de marchés périphériques. Habitante du cen-tre-ville, Michèle Chareille privélégie la marche à sa voiture : «Franchement, c’est devenu impossible de se garer. Depuis deux ou trois ans, c’est vraiment devenu difficile pour se garer».
Si la reconfiguration du marché du cœur de ville semble séduire les commerçants comme les clients, les gens espèrent que ses abords ne seront pas pour autant délaissés.
Johan Detour

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.