Fil info
10:52Si la pluie ne cesse de tomber depuis ce matin sur la Creuse, à La Courtine, c'est de la neige. Prudence sur les routes.
07:24Creuse : Le lycée Jean Favard prend des gants | L'Echo https://t.co/ORTz65ipMu via
23:06France : Fessenheim : le gouvernement lance le pilotagede la fermeture de la doyenne des centrales françaises -> https://t.co/QCCEZAstTE
23:04France : Cédric Herrou en rétention -> https://t.co/lPo2kp2JwG
23:02France : Entre les lignes, Macron rassure les troupes et tance les industriels -> https://t.co/Rl7at75Zys
23:00France : Prisons : la tension monte, pas les solutions -> https://t.co/BJSiLurgF7
22:37Si vous tentez d'escroquer le Fisc surtout il est conseillé de "planquer" des MILLIONS d'€...mais surtout pas quelq… https://t.co/Rw3RjBYCeA
22:00RT : Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
21:55Football : Châteauroux veut continuer sur le même rythme -> https://t.co/VLfGKSSUtB
21:55Basket : Retrouver obligatoirement la victoire -> https://t.co/bYlNFx1aM8
21:53Rugby : Jouer leur (petite) chance à fond! -> https://t.co/VQVt4iDXrH
21:19Nos DIRIGEANTS devraient réfléchir comment YOYOTA réussit à PRODUIRE en FRANCE alors que parait-il c'est IMPOSSIBLE… https://t.co/YQzGsiIz5A
19:50Périgueux : De bons résultats malgré le sous effectif -> https://t.co/4Zrl2fvNJQ
19:35Châteauroux : Une nuit de musique, théâtre et danse au conservatoire -> https://t.co/4EbKnylx14
19:34Châteauroux : C’est gratuit, on vous dit ! -> https://t.co/J7ERAnvKJ4
19:23Région : Un très bon démarrage pour cette série -> https://t.co/6lOFE55JUz
19:18# # - : La commune peut autofinancer de nouveaux investissements -> https://t.co/olYhrvCREJ
19:16# # - -Buffière : Les sapeurs-pompiers ont fêté Sainte-Barbe -> https://t.co/NsfLEEuLz5
19:14# # - -sur-Vienne : Des voeux optimistes pour Jean-Pierre Granet -> https://t.co/XOoRSkd0Cm
19:13# # - : Comment lire la cité... demain? -> https://t.co/0XwAL5Lk8O
19:11Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
17:32RT : Exposition. Le pop art, bien ancré dans son époque au https://t.co/6vefWpzLKx https://t.co/lCXukXYbys
17:26RT : 5 prix ont été remis aux vaillants constructeurs du concours Jouer son quartier. Félicitations !🎉 https://t.co/myrDO5QSSW
17:25RT : [INFO] Fermeture mardi de l'accueil de la 22 avenue Jean Gagnant à Limoges. Pour vos démarches consultez am… https://t.co/hbycjvUri8
17:11Le lycée Jean Favard prend des gants: Pierre Lamoine est cuisinier au lycée Jean-Favard de Guéret. Au fil des... https://t.co/pfB19O0eLI
17:08France : Le lycée Jean Favard prend des gants -> https://t.co/nfSzqhDJ8c
16:51RT : Le Défenseur des droits recommande le retrait de la circulaire sur l’hébergement d’urgence https://t.co/WZRYepCUwI
16:49Sarlat-la-Canéda : L’actualité Rougié au cœur des vœux de la cgt -> https://t.co/K5lEw1JNTl
16:22En raison des conditions météorologiques défavorables passées et à venir (fortes précipitations), de l’état des... https://t.co/b1EmXuofGT
15:48Périgueux : Une administration en pleine mutation -> https://t.co/NnBo5GOo8A
15:43En raison des conditions météo défavorables, de l’état des terrains, et du nombre d’arrêtés municipaux reçus, le… https://t.co/CyVwPOKAk7
15:27Corrèze : La 2e Nuit de la Lecture, c'est demain -> https://t.co/c7RSFhPTOA
14:59En raison des conditions météo défavorables (pluies persistantes annoncées) et de nombreux Arrêtés Municipaux, le… https://t.co/TDBo5edR6I
14:47Il n'y a plus de place pour la représentation de la Troupe Bat de l'Aile demain samedi à l'espace Confluences de Co… https://t.co/DWcBOVx5HP
14:27RT : Le des 32ès de a dévoilé ses affiches ! Retrouvez les rencontres de nos équi… https://t.co/QG8XcLRu4w
13:41En raison des conditions météo, le district de football 87 annule et reporte toutes les rencontres départementales… https://t.co/9pTqQTAKbZ
13:32Bergerac : Hôpital : la rigueur budgétaire toujours de mise en 2018 -> https://t.co/TupCLlOt8B
13:26RT : Dimanche 4 Février 2018 dès 9h donne rendez-vous au stade de Rugby du Bugue à tous les sapeurs-pompiers… https://t.co/IaodIdRl8f
13:00Coulounieix-Chamiers : Les malvoyants jouent la vidéo -> https://t.co/5RgGJNyIpw

L’échiquier est en place

CODE DU TRAVAIL. Le Medef, la CGT et la CFE-CGC sont montés au créneau hier pour prendre en tenaille les cinq ordonnances réformant le texte qui seront dévoilées ce matin.

A la veille de la précision des arbitrages gouvernementaux sur la réforme du Code du travail, le premier syndicat patronal a appelé
Emmanuel Macron à «aller jusqu’au bout» tandis que la Confédération générale du travail prévenait d’un «mécontentement fort» capable de mobiliser contre le texte. Une menace plus que sérieuse à l’heure où la CFE-CGC appelle l’ensemble des syndicats à l’union.
C’est Pierre Gattaz qui, dans la matinée, a le premier mis la pression sur le président de la République.
Non pour obtenir de nouvelles facilités en terme de licenciements ou de baisses d’impôts sur les sociétés, celles-là lui ont déjà
toutes été accordées dans les fameuses ordonnances que le gouvernement doit dévoiler ce matin aux partenaires sociaux, ce midi à la presse ( lire ci-dessous). Mais «pour aller jusqu’au bout» de cette nouvelle mouture libérale, parachevant la loi El Khomri et élevé
au rang de «curseur» du quinquennat Macron. Le président du Medef, osant paraphraser Martin Luther-King -Sarkozy se sentait bien héritier de Jaurès !- a ainsi «fait un rêve» pour la France, qui s’incarne si bien dans le texte de Mme Pénicaud que le patron des patrons promettra d’être « de plus en plus accompagnateur» et même «mobilisateur». Mais attention, le gouvernement ne devra pas céder dès lors un pouce aux syndicats : « «Il faut que l’écriture des ordonnances soit simple, lisible» et «qu’il n’y ait pas 1.000 contreparties, 1.000 contraintes, 1.000 exceptions aux règles édictées», a-t-il prévenu.
«Il y a maldonne»
Ces derniers ne l’entendent évidemment pas de cette oreille, CFE-CGC en tête. Peu après la déclaration d’amour du pasteur Gattaz, son président, François Hommeril, dira haut et fort, le risque que représente la réforme pour le monde du travail. Qualifiant «la plupart» des orientations d’ores et déjà connues de «mesures de dérégulation » sans «impact économique positif», il a cité en exemple «l’inversion de la hiérarchie des normes sur laquelle on va passer une étape supplémentaire». «Des éléments de la rémunération, réglés aujourd’hui par la convention collective comme le 13e mois ou la prime d’ancienneté, qui sont des éléments substantiels de la rémunération, pourraient revenir à la négociation dans les entreprises » et «la loi imposerait le fait que la branche ne pourrait plus être d’ordre public sur ces questions-là de la rémunération», a-t-il expliqué.
Le responsable syndical a aussi fustigé «la fusion des instances » du personnel prévue par le projet gouvernemental, qui est déjà possible «grâce à la loi Rebsamen qui date de 2015», et le «dialogue social». «Aujourd’hui le gouvernement vient nous dire ‘je l’impose
par la force et par la loi’ alors que le dialogue social, qui est censé être au coeur de sa réforme, permet aujourd’hui cette fusion en fonction des impératifs du terrain. Moi je dis il y a maldonne», a-t-il cinglé.
Vers un mouvement unitaire ?
Et alors que la CFDT, FO et la CFTC attendent de connaître les arbitrages pour s’exprimer, le représentant du premier syndicat
des cadres n’en est pas resté à la critique. Après avoir plébiscité une «concertation» entre syndicats au début de l’été, il estimera que «la question de la mobilisation mérite» dorénavant «d’être regardée ». «La question de le faire le 12 septembre, est une autre question
», a-t-il dit, interrogé sur la possible mobilisation de son organisation syndicale dès le 12 septembre à laquelle appellent la CGT et Solidaires.
Mais «je pense qu’on peut, sur un sujet aussi grave et aussi important, avoir une exigence, celle d’être relativement unis au niveau des organisations syndicales dans un mouvement unitaire», argumentera-t-il, concluant sur un appel en ce sens.
Frédéric Dutilleul avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.