Fil info
10:52Si la pluie ne cesse de tomber depuis ce matin sur la Creuse, à La Courtine, c'est de la neige. Prudence sur les routes.
07:24Creuse : Le lycée Jean Favard prend des gants | L'Echo https://t.co/ORTz65ipMu via
23:06France : Fessenheim : le gouvernement lance le pilotagede la fermeture de la doyenne des centrales françaises -> https://t.co/QCCEZAstTE
23:04France : Cédric Herrou en rétention -> https://t.co/lPo2kp2JwG
23:02France : Entre les lignes, Macron rassure les troupes et tance les industriels -> https://t.co/Rl7at75Zys
23:00France : Prisons : la tension monte, pas les solutions -> https://t.co/BJSiLurgF7
22:37Si vous tentez d'escroquer le Fisc surtout il est conseillé de "planquer" des MILLIONS d'€...mais surtout pas quelq… https://t.co/Rw3RjBYCeA
22:00RT : Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
21:55Football : Châteauroux veut continuer sur le même rythme -> https://t.co/VLfGKSSUtB
21:55Basket : Retrouver obligatoirement la victoire -> https://t.co/bYlNFx1aM8
21:53Rugby : Jouer leur (petite) chance à fond! -> https://t.co/VQVt4iDXrH
21:19Nos DIRIGEANTS devraient réfléchir comment YOYOTA réussit à PRODUIRE en FRANCE alors que parait-il c'est IMPOSSIBLE… https://t.co/YQzGsiIz5A
19:50Périgueux : De bons résultats malgré le sous effectif -> https://t.co/4Zrl2fvNJQ
19:35Châteauroux : Une nuit de musique, théâtre et danse au conservatoire -> https://t.co/4EbKnylx14
19:34Châteauroux : C’est gratuit, on vous dit ! -> https://t.co/J7ERAnvKJ4
19:23Région : Un très bon démarrage pour cette série -> https://t.co/6lOFE55JUz
19:18# # - : La commune peut autofinancer de nouveaux investissements -> https://t.co/olYhrvCREJ
19:16# # - -Buffière : Les sapeurs-pompiers ont fêté Sainte-Barbe -> https://t.co/NsfLEEuLz5
19:14# # - -sur-Vienne : Des voeux optimistes pour Jean-Pierre Granet -> https://t.co/XOoRSkd0Cm
19:13# # - : Comment lire la cité... demain? -> https://t.co/0XwAL5Lk8O
19:11Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
17:32RT : Exposition. Le pop art, bien ancré dans son époque au https://t.co/6vefWpzLKx https://t.co/lCXukXYbys
17:26RT : 5 prix ont été remis aux vaillants constructeurs du concours Jouer son quartier. Félicitations !🎉 https://t.co/myrDO5QSSW
17:25RT : [INFO] Fermeture mardi de l'accueil de la 22 avenue Jean Gagnant à Limoges. Pour vos démarches consultez am… https://t.co/hbycjvUri8
17:11Le lycée Jean Favard prend des gants: Pierre Lamoine est cuisinier au lycée Jean-Favard de Guéret. Au fil des... https://t.co/pfB19O0eLI
17:08France : Le lycée Jean Favard prend des gants -> https://t.co/nfSzqhDJ8c
16:51RT : Le Défenseur des droits recommande le retrait de la circulaire sur l’hébergement d’urgence https://t.co/WZRYepCUwI
16:49Sarlat-la-Canéda : L’actualité Rougié au cœur des vœux de la cgt -> https://t.co/K5lEw1JNTl
16:22En raison des conditions météorologiques défavorables passées et à venir (fortes précipitations), de l’état des... https://t.co/b1EmXuofGT
15:48Périgueux : Une administration en pleine mutation -> https://t.co/NnBo5GOo8A
15:43En raison des conditions météo défavorables, de l’état des terrains, et du nombre d’arrêtés municipaux reçus, le… https://t.co/CyVwPOKAk7
15:27Corrèze : La 2e Nuit de la Lecture, c'est demain -> https://t.co/c7RSFhPTOA
14:59En raison des conditions météo défavorables (pluies persistantes annoncées) et de nombreux Arrêtés Municipaux, le… https://t.co/TDBo5edR6I
14:47Il n'y a plus de place pour la représentation de la Troupe Bat de l'Aile demain samedi à l'espace Confluences de Co… https://t.co/DWcBOVx5HP
14:27RT : Le des 32ès de a dévoilé ses affiches ! Retrouvez les rencontres de nos équi… https://t.co/QG8XcLRu4w
13:41En raison des conditions météo, le district de football 87 annule et reporte toutes les rencontres départementales… https://t.co/9pTqQTAKbZ
13:32Bergerac : Hôpital : la rigueur budgétaire toujours de mise en 2018 -> https://t.co/TupCLlOt8B
13:26RT : Dimanche 4 Février 2018 dès 9h donne rendez-vous au stade de Rugby du Bugue à tous les sapeurs-pompiers… https://t.co/IaodIdRl8f
13:00Coulounieix-Chamiers : Les malvoyants jouent la vidéo -> https://t.co/5RgGJNyIpw

L’heure de la saignée libérale a sonné pour les Diafoirus au pouvoir

ORDONNANCES. Le chef du gouvernement flanqué de sa ministre du Travail lèvent le voile aujourd’hui sur le contenu des ordonnances sur le code du travail. Pour l’heure, ce que l’on en sait est un chapelet de mesures anti-sociales

GOUVERNEMENT
C’est aujourd’hui la véritable rentrée politique du gouvernement avec la présentation devant la presse à midi du contenu des ordonnances qui devraient permettre au gouvernement de légiférer - sans en passer par la représentation nationale - sur le code du travail.
Le sujet est structurant pour le quinquennat d’Emmanuel Macron frappé du sceau du libéralisme économique ; dans la veine ouverte par le précédent hôte de l’Élysée, François Hollande et sa loi « Travail » qui mobilisa des centaines de milliers de salariés et fut adoptée par l’usage du 49.3.
Une loi qui entaille déjà la hiérarchie des normes en renversant le principe de la prévalence de la loi sur les accords d’entreprise qui désormais peuvent primer. Bref la protection de tous, gage d’égalité entre les salariés, avec laquelle les libéraux veulent en finir. La porte ouverte à un dumping social qui ne pourra que se traduire par plus de précarité et de bas salaires. Cette logique devrait être accentuée par les ordonnances de l’ère Macron qui vont être présentées aujourd’hui. Deux heures avant leur conférence de presse, le Premier ministre Édouard Philippe et sa ministre du Travail Muriel Pénicaud, réunissent les syndicats et le patronat pour la seule et unique rencontre multilatérale après des semaines de « bilatérales ». Rien donc à en attendre d’important de ce tour de table si ce n’est les réactions des participants avant la présentation officielle.
Un copié/collé des desiderata du patronat Ce que l’on sait des ordonnances au moment où ses lignes sont écrites tient du programme quasi-copié/collé des desiderata du Medef : accentuation des négociations au niveau de l’entreprise au détriment des accords de branches qui sont plus protecteurs. C’est ce que la novlangue gouvernementale nomme « le dialogue social » ou encore « la confiance » au sein de l’entreprise qui, comme chacun le sait, est le monde des Bisounours.
Plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement abusif, c’est aussi une des vieilles « revendications » du Medef
avec la suppression de l’ISF en partie obtenue sur les revenus du capital. Extension du CDI de chantier à d’autres secteurs que le BTP : ce qui permettra de jeter les salariés au terme de la mission sans prime de précarité. Suppression des CHSCT, des délégués du personnel et du CE avec création d’une instance unique de représentants du personnel. Négociations au sein des entreprises sans délégué syndical...
Dans ce contexte, la position du syndicat FO est surprenante. Hier son secrétaire national Jean-Claude Mailly, qui fut de la bataille contre la loi Travail, a annoncé que sa centrale n’appelle pas à manifester aux côtés de la CGT, de Solidaires et de l’UNEF le 12 septembre. Dans une interview filmée, diffusée sur le site internet des Echos, il justifie cette décision du bureau confédéral de FO, notamment par le fait que la réforme en germe a été menée après une « vraie concertation ». Les salariés eux sont inquiets : plus de deux Français sur trois (68%) pensent que leur patron profitera de la réforme du code du travail pour réduire leurs droits, même si 63% estiment que le code actuel est inadapté au monde du travail, d’après un sondage OpinionWay publié mercredi. Par ailleurs, 64% des salariés pensent que les entreprises n’embaucheront pas plus facilement si elles peuvent licencier plus facilement. Une enquête qui fait écho à l’impopularité de l’exécutif : le chef de l’État a perdu un total de 19 points de popularité en trois mois et le Premier ministre en a perdu 13 durant la même période.
F.V.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.