Fil info
10:52Si la pluie ne cesse de tomber depuis ce matin sur la Creuse, à La Courtine, c'est de la neige. Prudence sur les routes.
07:24Creuse : Le lycée Jean Favard prend des gants | L'Echo https://t.co/ORTz65ipMu via
23:06France : Fessenheim : le gouvernement lance le pilotagede la fermeture de la doyenne des centrales françaises -> https://t.co/QCCEZAstTE
23:04France : Cédric Herrou en rétention -> https://t.co/lPo2kp2JwG
23:02France : Entre les lignes, Macron rassure les troupes et tance les industriels -> https://t.co/Rl7at75Zys
23:00France : Prisons : la tension monte, pas les solutions -> https://t.co/BJSiLurgF7
22:37Si vous tentez d'escroquer le Fisc surtout il est conseillé de "planquer" des MILLIONS d'€...mais surtout pas quelq… https://t.co/Rw3RjBYCeA
22:00RT : Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
21:55Football : Châteauroux veut continuer sur le même rythme -> https://t.co/VLfGKSSUtB
21:55Basket : Retrouver obligatoirement la victoire -> https://t.co/bYlNFx1aM8
21:53Rugby : Jouer leur (petite) chance à fond! -> https://t.co/VQVt4iDXrH
21:19Nos DIRIGEANTS devraient réfléchir comment YOYOTA réussit à PRODUIRE en FRANCE alors que parait-il c'est IMPOSSIBLE… https://t.co/YQzGsiIz5A
19:50Périgueux : De bons résultats malgré le sous effectif -> https://t.co/4Zrl2fvNJQ
19:35Châteauroux : Une nuit de musique, théâtre et danse au conservatoire -> https://t.co/4EbKnylx14
19:34Châteauroux : C’est gratuit, on vous dit ! -> https://t.co/J7ERAnvKJ4
19:23Région : Un très bon démarrage pour cette série -> https://t.co/6lOFE55JUz
19:18# # - : La commune peut autofinancer de nouveaux investissements -> https://t.co/olYhrvCREJ
19:16# # - -Buffière : Les sapeurs-pompiers ont fêté Sainte-Barbe -> https://t.co/NsfLEEuLz5
19:14# # - -sur-Vienne : Des voeux optimistes pour Jean-Pierre Granet -> https://t.co/XOoRSkd0Cm
19:13# # - : Comment lire la cité... demain? -> https://t.co/0XwAL5Lk8O
19:11Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
17:32RT : Exposition. Le pop art, bien ancré dans son époque au https://t.co/6vefWpzLKx https://t.co/lCXukXYbys
17:26RT : 5 prix ont été remis aux vaillants constructeurs du concours Jouer son quartier. Félicitations !🎉 https://t.co/myrDO5QSSW
17:25RT : [INFO] Fermeture mardi de l'accueil de la 22 avenue Jean Gagnant à Limoges. Pour vos démarches consultez am… https://t.co/hbycjvUri8
17:11Le lycée Jean Favard prend des gants: Pierre Lamoine est cuisinier au lycée Jean-Favard de Guéret. Au fil des... https://t.co/pfB19O0eLI
17:08France : Le lycée Jean Favard prend des gants -> https://t.co/nfSzqhDJ8c
16:51RT : Le Défenseur des droits recommande le retrait de la circulaire sur l’hébergement d’urgence https://t.co/WZRYepCUwI
16:49Sarlat-la-Canéda : L’actualité Rougié au cœur des vœux de la cgt -> https://t.co/K5lEw1JNTl
16:22En raison des conditions météorologiques défavorables passées et à venir (fortes précipitations), de l’état des... https://t.co/b1EmXuofGT
15:48Périgueux : Une administration en pleine mutation -> https://t.co/NnBo5GOo8A
15:43En raison des conditions météo défavorables, de l’état des terrains, et du nombre d’arrêtés municipaux reçus, le… https://t.co/CyVwPOKAk7
15:27Corrèze : La 2e Nuit de la Lecture, c'est demain -> https://t.co/c7RSFhPTOA
14:59En raison des conditions météo défavorables (pluies persistantes annoncées) et de nombreux Arrêtés Municipaux, le… https://t.co/TDBo5edR6I
14:47Il n'y a plus de place pour la représentation de la Troupe Bat de l'Aile demain samedi à l'espace Confluences de Co… https://t.co/DWcBOVx5HP
14:27RT : Le des 32ès de a dévoilé ses affiches ! Retrouvez les rencontres de nos équi… https://t.co/QG8XcLRu4w
13:41En raison des conditions météo, le district de football 87 annule et reporte toutes les rencontres départementales… https://t.co/9pTqQTAKbZ
13:32Bergerac : Hôpital : la rigueur budgétaire toujours de mise en 2018 -> https://t.co/TupCLlOt8B
13:26RT : Dimanche 4 Février 2018 dès 9h donne rendez-vous au stade de Rugby du Bugue à tous les sapeurs-pompiers… https://t.co/IaodIdRl8f
13:00Coulounieix-Chamiers : Les malvoyants jouent la vidéo -> https://t.co/5RgGJNyIpw

Après le salarié kleenex, le locataire jetable

LOGEMENT. Après les contrats de chantier qui veulent inaugurer le CDI précaire, c’est désormais à la création d’un bail précaire que va s’atteler le gouvernement. Emploi, logement : la société ubérisée voulue par Emmanuel Macron se dessine doucement.

TOULOUSE
Hier, le président de la République a tenu à présenter lui-même sa politique pour le logement lors d’un déplacement à Toulouse. Se faisant, il a grillé la politesse à son ministre de la Cohésion et des Territoires qui, demain, doit présenter le dossier en conseil des ministres. Il a ainsi repris la main sur un sujet où les impairs ont été nombreux. Le Canard enchaîné a fait état de la colère jupitérienne face à une annonce non maîtrisée et qualifiée de coup de rabot « pas intelligent » par le Premier ministre Edouard Philippe lui-même.
Emmanuel Macron entend reprendre la main en focalisant l’attention sur le volet social du plan logement. Dans la ville rose, il a commencé son déplacement par une visite de centre d’hébergement, discuté longuement avec les usagers, fait face à une interpellation d’un militant du Droit au logement avec un non-réponse diffusée en boucle sur les réseaux sociaux par son staff, s’est enorgueilli de la présence à ses côtés de la fondation Abbé Pierre qui, illico, a précisé sur twitter : « physiquement oui, notre délégué général est à ses côtés, politiquement, on verra plus tard ».
Puis de détailler le « logement d’abord » annonçant 50 000 dans des pensions de famille ou dans le locatif par opposition aux solutions d’hébergement d’urgence et sa volonté d’accroître la construction de logement neufs, à la fois en portant à 40.000 par an dès 2018 et « sur tout le quinquennat » la construction de logements « très sociaux » et en faisant augmenter « massivement » la construction dans le parc libre, grâce à « une réduction des exigences des normes » environnementales et sociales.
Dans la foulée est martelée sa conviction concernant le logement en général : 42 milliards d’euros dépensés par l’État, c’est trop. Officiellement, c’est trop en regard d’un résultat insatisfaisant. Mais, officieusement, le détail du diagnostic montre surtout que la réflexion macronienne estime que le logement actuel n’est plus adapté à la société -société qui divorce, société qui est mobile… - et que, évidemment, il est sclérosé par des normes qui rendent tout difficile, long etc.
Passons sur le fait que c’était un leitmotif de François Hollande qui s’est enorgueilli d’avoir supprimé 50 normes qui freinait la construction entre 2014 et 2016. Mais surtout, rien dans le discours actuel ne pointe le noeud gordien de la crise : le fait que le logement est été transformé en produit spéculatif, que les investisseurs non contents de se constituer un patrimoine, veulent le faire de manière rentable en exigeant que les défiscalisations et les loyers tirés vers le haut pour rembourser intégralement les prêts bancaires fassent de l’ensemble une opération quasi blanche. L’objectif du plan logement présenté demain est bien le « choc de l’offre » en vertu de la sempiternelle logique de la main invisible du marché qui fera baisser les loyers dès lors que l’offre sera supérieure à la demande. Etant donné la situation actuelle, il faudra sûrement attendre longtemps. D’ici là, pas question d’imposer un encadrement des loyers. L’idée est plutôt de faire des économies sur l’APL, de faire porter le chapeau aux bailleurs sociaux et d’en profiter pour imposer un bail précaire, de 1 à 8 mois non renouvelable, histoire d’apaiser les bailleurs privés qui trouvent que la « surprotection » des locataires est un vrai frein à la location.
Angélique Schaller

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.