Fil info
20:32Saint-Ybard : La Corrèze gourmande en chemin de traverse -> https://t.co/3aX4G5EMH5
19:59Football : Gourvennec, ça ne pouvait plus durer -> https://t.co/wNqUyRVIwz
19:57Handball : Cédric Sorhaindo sort de l'ombre -> https://t.co/h7GUFrwPbH
19:44France : Le ralentissement mais aussi la précarisation de l’emploi -> https://t.co/yjHGlEmmHD
19:27Dordogne : Les efforts des communes récompensés -> https://t.co/yvapJPEjmG
18:52Châteauroux : Le square Charles de Gaulle bientôt rénové -> https://t.co/yPo7iZAgec
18:20# # - -Vienne : Un démarrage décevant -> https://t.co/XbHnGxVacZ
18:09Indre : La volière de Sainte Hélène exposée à Montréal -> https://t.co/jkslRrDy2f
17:53RT : [] Disparition inquiétante de Grégoire, 17 ans, à . Merci de vos RT pour aider les enquêteurs d… https://t.co/ahVm35h3JD
17:52 -Vienne - : La commune, deuxième ville de Limoges Métropole -> https://t.co/wgbpHdhJDH
17:49-Yrieix-la-Perche -Vienne - -Yrieix-la-Perche : Un club où il fait bon vivre -> https://t.co/BkD0OsaJO0
17:47-léonard-de-Noblat -Vienne - -Léonard-de-Noblat : Union Musicale: le président Fabien Béchameil p… https://t.co/WjXJSOhsZa
17:45 -Vienne - : Voeux: tant de choses ont changé -> https://t.co/cxFT8guDAS
17:21Carsac-Aillac : De nombreux aménagements à Aillac pour les vœux -> https://t.co/7EvVfKlHQb
17:17RT : Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:32Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:01Le Blanc : Des habitants exposent leur talent au centre social -> https://t.co/5U2kXD91Fv
15:57Les Petits Frères des Pauvres de Limoges recherchent des bénévoles. https://t.co/6bf4iiAkuw
15:56Valençay : Du Gers à l’Élysée en fauteuil roulant -> https://t.co/DtWZ5IiU2N
15:54La Châtre : Ton Aben narre l'histoire des moulins de La Châtre -> https://t.co/3Mo3Arc3IT
15:45RT : Les amis, INFORMATIONS IMPORTANTES ci-dessous concernant l'évènement 🏀de ce mois de Janvier. Venez tous sa… https://t.co/owXLaKOz9L
15:43Coulounieix-Chamiers : Patrick sort des rails, mais reste cheminot de cœur -> https://t.co/cJOiPyRx8C
15:40RT : INTERVIEW : Koffi Kwahulé, lauréat du Grand Prix de Littérature dramatique 2017 pour “L’Odeur des arbres”, Ed.... https://t.co/NwBSmH4MsJ
14:21RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
13:54RT : L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:47Région : On recherche des documents et autres -> https://t.co/yplM13e3Yh
13:45Soirée ciné en partenariat avec ! Places offertes aux adhérents ! https://t.co/BGuoLDIcXb
13:39L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:24 Votre site web est HS ? Impossible de se connecter...
12:15RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
11:52Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
10:22RT : EXERCICE de sécurité civile. Simulation d’un attentat terroriste à Oradour-sur-Glane. Cellule de crise à la préfect… https://t.co/J06P3ladDQ
10:09RT : Exercice attentat à Oradour-sur-Glane : le préfet vient d’arriver à la cellule de crise https://t.co/cbJOJFlLJm
10:06RT : Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
10:06RT : Assez rare ces jours-ci pour être signalé : il fait beau sur les toits de ce soir, depuis le 5e étage de l… https://t.co/N4YqKWMBF9
10:05RT : : un accident s'est produit ce soir sur la route de Lissac : ne voiture avec 4 personnes à bord, seule sur l… https://t.co/fTiHSA75v1
10:05RT : A20 fermée à hauteur de St Sylvestre en direction de Limoges pour battue administrative. Déviation locale mise en p… https://t.co/DBbcRdSN9p
10:05RT : en cours Simulation d’un terroriste à Forces de et d… https://t.co/1gtUpG6iZq
00:50Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» | L'Echo… https://t.co/qEiZXJNgJY
00:46Région : 75 ans et un bel avenir à construire | L'Echo https://t.co/RrxHnw2GRj via
23:18International : La Palestinienne Ahed Tamimi maintenue en prison -> https://t.co/VqUIMJdnNV
23:16France : Les zadistes rêvent au Larzac du 21e siècle -> https://t.co/MsRPtcWEJN
23:14France : Le gouvernement met fin à « l’aéroport de la division » -> https://t.co/t6juicJBHe
21:45Chanteix : La commune se mobilise pour son école -> https://t.co/9tEWbsoFhN

Le Maire en Italie pour trouver «un compromis»

STX. Le ministre français de l’Économie devait rencontrer une nouvelle fois son homologue hier à Rome.

SAINT-NAZAIRE
Le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, devait rencontrer hier à Rome son homologue italien Pier Carlo Padoan pour tenter de «trouver un compromis» sur les chantiers navals de STX France, axé principalement sur une proposition d’alliance dans l’industrie navale militaire.
Alors que le dossier a créé cet été de vives tensions entre les deux capitales, le ton semble s’être apaisé, même si M. Padoan a souligné récemment que l’Italie réclamait toujours 51% de STX France, chantier basé à Saint-Nazaire, dans l’ouest de la France. Lors d’un déplacement en Italie le 2 septembre, M. Le Maire s’est dit confiant sur la possibilité de conclure un accord.
«Je suis toujours d’avis qu’une coopération entre la France et (le constructeur italien) Fincantieri reste la meilleure option pour Saint-Nazaire», a dit le ministre. «Nous devons résoudre certains problèmes», mais «je suis profondément convaincu que si chacun est capable de faire un effort, nous trouverons un compromis avant la fin de septembre », a-t-il affirmé. Le lendemain, M. Padoan s’est lui aussi dit «optimiste », en soulignant avoir d’«excellentes relations» avec M. Le Maire. Il a néanmoins indiqué que l’Italie n’avait «pas changé d’idée» concernant les 51% de STX. «Nous devrons voir maintenant s’il y a des propositions plus acceptables que celles faites jusqu’ici», a-t-il dit.
«Offre améliorée»
Selon Emma Marcegaglia, la présidente de Business Europe, l’association des industriels européens, qui a déjeuné le 2 septembre avec M. Le Maire, Paris devait proposer ce lundi «une offre améliorée», avec «quelque chose sur la partie militaire». La crise entre les deux pays est née avec la nationalisation «temporaire» fin juillet de STX France, pourtant promis à Fincantieri sous la présidence de François Hollande. Son successeur Emmanuel Macron a décidé de rouvrir le dossier, estimant que l’accord n’était «pas suffisamment protecteur des intérêts industriels stratégiques français». Révisant le pacte d’actionnaires, il a proposé à l’Italie un accord 50-50, ce que Rome refuse. Les deux capitales se sont donné jusqu’au 27 septembre, date d’un sommet entre M. Macron et le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni, pour tenter de trouver une solution «réciproquement acceptable». Paris a évoqué l’idée d’un grand pôle naval, civil et militaire, entre la France et l’Italie, pour faciliter un accord, ce à quoi le gouvernement italien s’est montré favorable.
«Nous travaillons avec nos collègues italiens à la constitution d’une alliance entre les industries navales militaires française et italienne, dans le domaine des bâtiments de surface, avec l’ambition de constituer à terme un leader mondial», a expliqué mardi la ministre française des Armées Florence Parly. «Ce projet ambitieux avance, en concertation étroite avec les industriels concernés», a-t-elle ajouté. On se dirigerait ainsi vers une alliance large entre Naval Group (ex-DCNS), STX France et Fincantieri, groupes représentant un chiffre d’affaires combiné de 9 milliards d’euros.
Mais Bruno Retailleau, le président de la région des Pays de la Loire où est situé STX France, a appelé le gouvernement français à «résister aux pressions de l’Italie» et à faire en sorte que «Fincantieri ne dispose pas de la majorité du capital». Il a également demandé que le pacte d’actionnaires «puisse intégrer de solides garde-fous destinés à sécuriser l’emploi et le savoir-faire des chantiers de Saint-Nazaire, comme ceux de ses sous-traitants, rendre impossibles contractuellement les délocalisations de commandes et préserver l’autonomie des chantiers navals en matière commerciale et de recherche et développement».
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.