Fil info
21:19Nos DIRIGEANTS devraient réfléchir comment YOYOTA réussit à PRODUIRE en FRANCE alors que parait-il c'est IMPOSSIBLE… https://t.co/YQzGsiIz5A
19:50Périgueux : De bons résultats malgré le sous effectif -> https://t.co/4Zrl2fvNJQ
19:35Châteauroux : Une nuit de musique, théâtre et danse au conservatoire -> https://t.co/4EbKnylx14
19:34Châteauroux : C’est gratuit, on vous dit ! -> https://t.co/J7ERAnvKJ4
19:23Région : Un très bon démarrage pour cette série -> https://t.co/6lOFE55JUz
19:18# # - : La commune peut autofinancer de nouveaux investissements -> https://t.co/olYhrvCREJ
19:16# # - -Buffière : Les sapeurs-pompiers ont fêté Sainte-Barbe -> https://t.co/NsfLEEuLz5
19:14# # - -sur-Vienne : Des voeux optimistes pour Jean-Pierre Granet -> https://t.co/XOoRSkd0Cm
19:13# # - : Comment lire la cité... demain? -> https://t.co/0XwAL5Lk8O
19:11Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
17:32RT : Exposition. Le pop art, bien ancré dans son époque au https://t.co/6vefWpzLKx https://t.co/lCXukXYbys
17:26RT : 5 prix ont été remis aux vaillants constructeurs du concours Jouer son quartier. Félicitations !🎉 https://t.co/myrDO5QSSW
17:25RT : [INFO] Fermeture mardi de l'accueil de la 22 avenue Jean Gagnant à Limoges. Pour vos démarches consultez am… https://t.co/hbycjvUri8
17:11Le lycée Jean Favard prend des gants: Pierre Lamoine est cuisinier au lycée Jean-Favard de Guéret. Au fil des... https://t.co/pfB19O0eLI
17:08France : Le lycée Jean Favard prend des gants -> https://t.co/nfSzqhDJ8c
16:51RT : Le Défenseur des droits recommande le retrait de la circulaire sur l’hébergement d’urgence https://t.co/WZRYepCUwI
16:49Sarlat-la-Canéda : L’actualité Rougié au cœur des vœux de la cgt -> https://t.co/K5lEw1JNTl
16:22En raison des conditions météorologiques défavorables passées et à venir (fortes précipitations), de l’état des... https://t.co/b1EmXuofGT
15:48Périgueux : Une administration en pleine mutation -> https://t.co/NnBo5GOo8A
15:43En raison des conditions météo défavorables, de l’état des terrains, et du nombre d’arrêtés municipaux reçus, le… https://t.co/CyVwPOKAk7
15:27Corrèze : La 2e Nuit de la Lecture, c'est demain -> https://t.co/c7RSFhPTOA
14:59En raison des conditions météo défavorables (pluies persistantes annoncées) et de nombreux Arrêtés Municipaux, le… https://t.co/TDBo5edR6I
14:47Il n'y a plus de place pour la représentation de la Troupe Bat de l'Aile demain samedi à l'espace Confluences de Co… https://t.co/DWcBOVx5HP
14:27RT : Le des 32ès de a dévoilé ses affiches ! Retrouvez les rencontres de nos équi… https://t.co/QG8XcLRu4w
13:41En raison des conditions météo, le district de football 87 annule et reporte toutes les rencontres départementales… https://t.co/9pTqQTAKbZ
13:32Bergerac : Hôpital : la rigueur budgétaire toujours de mise en 2018 -> https://t.co/TupCLlOt8B
13:26RT : Dimanche 4 Février 2018 dès 9h donne rendez-vous au stade de Rugby du Bugue à tous les sapeurs-pompiers… https://t.co/IaodIdRl8f
13:00Coulounieix-Chamiers : Les malvoyants jouent la vidéo -> https://t.co/5RgGJNyIpw
10:25A lire dans d’aujourd’hui, le musée de prête 4 pièces napoléoniennes majeures, dont la vo… https://t.co/NrRnvEwki6
23:18International : Des ONG débordées qui ne baissent pas pavillon -> https://t.co/Du0JMxBn1i
23:15France : Notre Dame des Landes, le jour d’après -> https://t.co/CiDzusoOsG
23:08France : Opération séduction de Theresa May envers Emmanuel Macron -> https://t.co/4n4ZWvMIFj
23:05France : PSA opte pour les départs volontaires à la chaîne -> https://t.co/MEvVsOfNEq

Le Maire en Italie pour trouver «un compromis»

STX. Le ministre français de l’Économie devait rencontrer une nouvelle fois son homologue hier à Rome.

SAINT-NAZAIRE
Le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, devait rencontrer hier à Rome son homologue italien Pier Carlo Padoan pour tenter de «trouver un compromis» sur les chantiers navals de STX France, axé principalement sur une proposition d’alliance dans l’industrie navale militaire.
Alors que le dossier a créé cet été de vives tensions entre les deux capitales, le ton semble s’être apaisé, même si M. Padoan a souligné récemment que l’Italie réclamait toujours 51% de STX France, chantier basé à Saint-Nazaire, dans l’ouest de la France. Lors d’un déplacement en Italie le 2 septembre, M. Le Maire s’est dit confiant sur la possibilité de conclure un accord.
«Je suis toujours d’avis qu’une coopération entre la France et (le constructeur italien) Fincantieri reste la meilleure option pour Saint-Nazaire», a dit le ministre. «Nous devons résoudre certains problèmes», mais «je suis profondément convaincu que si chacun est capable de faire un effort, nous trouverons un compromis avant la fin de septembre », a-t-il affirmé. Le lendemain, M. Padoan s’est lui aussi dit «optimiste », en soulignant avoir d’«excellentes relations» avec M. Le Maire. Il a néanmoins indiqué que l’Italie n’avait «pas changé d’idée» concernant les 51% de STX. «Nous devrons voir maintenant s’il y a des propositions plus acceptables que celles faites jusqu’ici», a-t-il dit.
«Offre améliorée»
Selon Emma Marcegaglia, la présidente de Business Europe, l’association des industriels européens, qui a déjeuné le 2 septembre avec M. Le Maire, Paris devait proposer ce lundi «une offre améliorée», avec «quelque chose sur la partie militaire». La crise entre les deux pays est née avec la nationalisation «temporaire» fin juillet de STX France, pourtant promis à Fincantieri sous la présidence de François Hollande. Son successeur Emmanuel Macron a décidé de rouvrir le dossier, estimant que l’accord n’était «pas suffisamment protecteur des intérêts industriels stratégiques français». Révisant le pacte d’actionnaires, il a proposé à l’Italie un accord 50-50, ce que Rome refuse. Les deux capitales se sont donné jusqu’au 27 septembre, date d’un sommet entre M. Macron et le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni, pour tenter de trouver une solution «réciproquement acceptable». Paris a évoqué l’idée d’un grand pôle naval, civil et militaire, entre la France et l’Italie, pour faciliter un accord, ce à quoi le gouvernement italien s’est montré favorable.
«Nous travaillons avec nos collègues italiens à la constitution d’une alliance entre les industries navales militaires française et italienne, dans le domaine des bâtiments de surface, avec l’ambition de constituer à terme un leader mondial», a expliqué mardi la ministre française des Armées Florence Parly. «Ce projet ambitieux avance, en concertation étroite avec les industriels concernés», a-t-elle ajouté. On se dirigerait ainsi vers une alliance large entre Naval Group (ex-DCNS), STX France et Fincantieri, groupes représentant un chiffre d’affaires combiné de 9 milliards d’euros.
Mais Bruno Retailleau, le président de la région des Pays de la Loire où est situé STX France, a appelé le gouvernement français à «résister aux pressions de l’Italie» et à faire en sorte que «Fincantieri ne dispose pas de la majorité du capital». Il a également demandé que le pacte d’actionnaires «puisse intégrer de solides garde-fous destinés à sécuriser l’emploi et le savoir-faire des chantiers de Saint-Nazaire, comme ceux de ses sous-traitants, rendre impossibles contractuellement les délocalisations de commandes et préserver l’autonomie des chantiers navals en matière commerciale et de recherche et développement».
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.