Fil info
18:54Châteauroux : «Qu’on nous redonne des bras !» -> https://t.co/lAulfkh4fd
18:52Indre : 128 bébés décédés à la Martinerie retrouvent un nom -> https://t.co/QlDqPdl95C
17:19 y sera sur le stand arvmc : Les américains à chateauroux 1951-1967 de Mascle https://t.co/WM7iND8iBY

Septième garde à vue pour Cédric Herrou !

MIGRANTS . Le célèbre défenseur du droit d’asile de la vallée de la Roya est victime d’un harcèlement policier en règle.

NICE
Le militant de la vallée franco-italienne de la Roya, Cédric Herrou, a été placé une nouvelle fois en garde à vue depuis 24 heures et sa propriété perquisitionnée après les accusations d’un passeur qu’il avait fait condamner en juillet, a indiqué mercredi son avocat.
C’est la septième garde à vue de M. Herrou depuis 2016, ont dénoncé dans un communiqué la Ligue des droits de l’homme de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’association Roya Citoyenne. Selon son avocat Me Zia Oloumi, Cédric Herrou a été convoqué mardi matin sans savoir le motif à la gendarmerie, aussitôt mis en garde à vue puis confronté à son accusateur, un passeur éthiopien qui a porté plainte pour «violences aggravées et séquestration». «On a vu une personne incohérente et qui a changé de version. C’est surprenant que la garde à vue soit prolongée [ndlr: mercredi] alors qu’il n’y a plus d’éléments», s’est-il ému.
Quinze gendarmes
Autre surprise, c’est une quinzaine de gendarmes, agissant sur ordre de la police aux frontières (Paf), qui ont à nouveau perquisitionné
sa propriété. «Sauf à vouloir le démolir et le harceler, je ne vois pas le fondement de tant de moyens d’enquête», a résumé Me Oloumi.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.