Fil info
22:42France : Entre rachat et Cuillère de bois -> https://t.co/1Jq4fsxsWj
22:42France : Amazon fond sur la santé... américaine -> https://t.co/AMVlXxGM0s
22:40France : Procès à huis-clos pour le repenti -> https://t.co/lHBpFQHftO
22:39Sport : Très investis dans la création trahis par leur costume -> https://t.co/Wa1sav37oP
22:38France : Corvéables les cadres ? C'est tout l’enjeu des négociations sur le statut -> https://t.co/yjALgnvS1B
20:23Région : Rue de la Boucherie, enquête et évaluations se poursuivent -> https://t.co/pd1sqnutba
19:25RT : Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
18:32Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Modification de la circulation autour du site. Le communiqué de la Ville de… https://t.co/oMw9D8Zr19
18:32Argenton-sur-Creuse : Commune nouvelle : les élus font le point avant les réunions publiques -> https://t.co/FV7EzoxlIc
18:31Châteauroux : La Vallée d’Ebbes s’inscrit dans le paysage -> https://t.co/KrMZUdpmGN
18:29Indre : PME : comment être plus visible sur le web ? -> https://t.co/iVGwXkHsOi
18:27RT : Incendie meurtrier de la rue de la Boucherie à : l'enquête avance. Le premier homme placé en garde-à-vue a… https://t.co/9RhcFkr2g9
17:52RT : L’Entente du football aubussonnais a organisé ce week-end son tournoi de foot en salle pour les U13 samedi, les... https://t.co/5lVkKq8Cnd
17:40L’Entente du football aubussonnais a organisé ce week-end son tournoi de foot en salle pour les U13 samedi, les... https://t.co/5lVkKq8Cnd
17:27Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Evaluation des dégâts en cours, à l'aide d'un drone. Modification de la cir… https://t.co/NlDbRDrJ26
16:38RT : Prochaine édition du Festival des du 29 juin au 1er juillet 2018 !
16:30 Y a personne qui leurs à dit que ça fait bien longtemps qu' il n' y a plus personne à la préfecture ..… https://t.co/GCgX4xZeer
16:11RT : Suite accident RN141, trafic stoppé dans les 2 sens de circulation jusqu'à 17H30 Sens Limoges - S… https://t.co/XTPZMRItl2
15:54RT : met gracieusement l'un de ses drones à disposition des enquêteurs chargés de… https://t.co/NQAIHTrSRI
12:22RT : Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
12:12Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
11:26RT : Accident au Bugue au passage piéton devant la bibliothèque. Véhicules à l’arrêt dans les 2 sens, si vous… https://t.co/Jr077DgseM
11:16Ça pourrait être intéressant qu'on puisse être relayé, si ce n'est déjà fait... https://t.co/95o3qEvNQC
11:08RT : sur la : pour , "la région devient un désert ferroviaire" https://t.co/2L4Wyy35j6
11:08RT : 📣 Dans l'histoire des il y a également qui compte quatre titres !!! 🥇🥇🥇🥇🥈🥈 Christian d'Oriola 🥇… https://t.co/BJJSCHNKfl
11:07RT : « La vraie question à laquelle ne répond pas M. Spinetta c’est quelle France je veux demain. Est-ce que je veux que… https://t.co/If5FBlfGeP
11:06RT : Vidéo. Une journaliste de France 3 pousse un "coup de gueule", Matignon lui répond https://t.co/6VrSZFpLsp https://t.co/vqHWvgjcQm
11:04RT : Transformation en société privatisable, ouverture à la concurrence, fermeture de lignes, fin du statut de cheminot…… https://t.co/Pja0DU3Zti
11:03RT : Ligne Douai-Cambrai. 12900 personnes transitent chaque jour par la gare d’Aubigny. Sur la commune de Cantin c… https://t.co/us3xsmWZvu

La fusion sur les rails

ALSTOM/SIEMENS. Les deux groupes ont annoncé hier un rapprochement synonyme de fin d’un fleuron industriel français.

FERROVIAIRE
Les constructeurs ferroviaires français Alstom et allemand Siemens ont annoncé hier soir dans un communiqué commun la "signature d'un protocole d'accord qui garantit l'exclusivité de rapprocher leurs activités de mobilité dans une fusion entre égaux".
Le groupe sera coté en France et son siège sera installé en région parisienne.
La direction du groupe sera assurée par le PDG d'Alstom "avec 50% du capital de la nouvelle entité détenu par Siemens", indiquent les deux entreprises. L'Etat français, qui siège actuellement au conseil d'administration d'Alstom via des actions prêtées
par Bouygues, "confirme mettre fin au prêt de titres (...) au plus tard le 17 octobre 2017 et qu'il n'exercera pas les options d'achat données par Bouygues".
Selon Bercy, cette alliance donnera naissance au numéro deux mondial – en volume – pour le matériel ferroviaire roulant, et au numéro un pour la signalisation. Or, cette fusion – que ses promoteurs évoquent comme l’émergence d’un « Airbus du ferroviaire » –, supposant son passage sous pavillon allemand, signifierait la fin d’un fleuron industriel français.
« Un enjeu majeur confié à de grands groupes privés »
L’accord suscite ainsi l’inquiétude en matière d’emploi en France.
Le gouvernement a eu beau marteler hier, par la voix du secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, Benjamin Griveaux, que « l’Etat veillera à une chose : que ce mariage soit un mariage entre égaux », des voix n’ont pas manqué de s’élever pour exprimer une forte inquiétude quant à ce projet.
« Le développement du rail dans notre pays est un enjeu majeur (...) et nous pensons qu’annoncer aujourd’hui qu’on confie les rênes de tout ça, en tout cas de la production ferroviaire, à des grands groupes privés, n’est absolument pas de nature à nous rassurer », a déclaré le député PCF Pierre Dharréville. Avant de poursuivre : « Le désengagement de l’Etat dans le domaine industriel, on le voit, a rarement conduit à renforcer notre capacité industrielle et à nous permettre de relever à la fois le défi social et environnemental qui est celui de l’industrie du XXIe siècle. »
Les parlementaires de la France insoumise lui ont emboîté le pas. A travers un communiqué, ceux-ci dénoncent une « vente à la découpe des fleurons de l’industrie française, au prix d’une perte de contrôle de l’Etat sur les brevets, et au mépris des enjeux sociaux et écologiques dans lesquels la filière ferroviaire occupe une place centrale » s’indignant d’un « nouveau coup porté à notre souveraineté industrielle ». Et appellent « les autres groupes parlementaires à se joindre à (eux) pour demander une commission d’enquête ».
Répondant à des informations des Echos, selon lesquelles le niveau d’emplois en France serait maintenu pendant quatre ans,la CGT, deuxième syndicat chez Alstom a rappelé : « Les garanties, c’est vite changé. Siemens sera là pour gagner de l’argent.»
Avec AF

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.