Fil info
12:36RT : journée noire des associations. Manif en cours contre la suppression des aides à l'emploi https://t.co/C8oCr7Av4i
18:06 les inscriptions sur les murs du site de La Souterraine ont été effacées... seul reste un petit logo sur la bo… https://t.co/ZS29BHvnHZ

Les syndicats en recherche de convergences face aux réformes

MONTREUIL

Les syndicats réunis hier soir ont décidé de se revoir le 24 octobre. La CGT propose une nouvelle journée de mobilisation le 19 octobre.
« L’objectif pour la CGT, c’est d’organiser une grande journée unitaire », souligne Philippe Martinez qui a provoqué une réunion intersyndicale à son siège de Montreuil avec la CFDT, FO, la CFE-CGC, la CFTC, Solidaires, l’Unsa, la FSU, et des organisations de jeunesse. Une journée unitaire pour « fédérer les mécontentements » sachant que les salariés sont demandeurs « d’unité syndicale » et s’opposer à la politique du gouvernement qui dès jeudi prochain met sur la table la réforme de l’assurance chômage et de la formation professionnelle. Et le chef de la CGT d’affirmer : « on est plus efficace quand on est uni que quand on est divisé ». « Si nous voulons peser ensemble sur la réforme de l’assurance chômage, sur la réforme de la formation professionnelle, nous avons intérêt
à parler d’une seule voix » a confirmé Laurent Berger de la CFDT. De son côté, Jean-Claude Mailly de FO a reconnu qu’une journée unitaire ce serait « pas mal » se disant « prêt à défiler avec tout le monde, à condition qu’on soit d’accord sur les objectifs ». En 2016, FO avait manifesté aux côtés de la CGT et de la FSU contre la loi Travail (photo). Pressées par leur base qui a participé aux manifestations contre les ordonnances alors que les centrales n’appelaient pas, la CFDT et FO rejoignent donc la table des négociations mais sans se renier.
Hier soir, les syndicats n'ont pas encore arrêté une "vision commune" des actions à mener pour peser sur les réformes et se reverront le 24 octobre pour une "analyse partagée sur le fond des dossiers", a annoncé Véronique Descacq (CFDT).
La CGT a d'ores et déjà annoncé une nouvelle journée de mobilisation le 19 octobre.
Les Français affichent une hostilité croissante envers la réforme. Dans un sondage Harris Interactive pour LCP publié hier, ils sont 65% à déclarer leur opposition et 57% à affirmer soutenir les grèves et les manifestations contre les ordonnances.
A.S. avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.