Fil info
15:34RT : Le conseil d’État refuse de suspendre la circulaire qui recense les dans les centres d’acc… https://t.co/tE0JA2M7Jt
15:29RT : Le conseil d’État refuse de suspendre la circulaire qui recense les dans les centres d’acc… https://t.co/tE0JA2M7Jt
15:29RT : En raison du déménagement de votre agence, nous avons quelques soucis avec notre numéro de téléphone mais vous... https://t.co/p5Q3waIona
15:27RT : Rue de la Boucherie. Circulation interdite. Lire communiqué mairie https://t.co/icyzoBwuuy
15:08RT : Le Kid's Foot... C'est reparti !!! Destinée aux enfants nés en 2013 et 2014, cette "mini section" a pour objectif… https://t.co/uRa9mM66d9
14:10En raison du déménagement de votre agence, nous avons quelques soucis avec notre numéro de téléphone mais vous... https://t.co/p5Q3waIona
13:38Rue de la Boucherie. Circulation interdite. Lire communiqué mairie https://t.co/icyzoBwuuy
12:42RT : ⚠️ Attention ⚠️ Communiqué de presse et dossier de décryptage du projet de prés… https://t.co/vYKiQWifUn
12:42Et dans l’Écho Dordogne aussi https://t.co/5dxsQRWD2u
12:40RT : Je serai ce soir en Creuse et demain en Correze pour présenter le livre https://t.co/c2ng4gJMgA
12:20RT :  : des proches de Nétanyahou placés en garde à vue dans une nouvelle affaire de corruption https://t.co/oDUgWHtc1k
12:15RT : Je serai ce soir en Creuse et demain en Correze pour présenter le livre https://t.co/c2ng4gJMgA
12:14RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
12:10RT : ⚠️ Attention ⚠️ Communiqué de presse et dossier de décryptage du projet de prés… https://t.co/vYKiQWifUn
12:10RT : Au fond a de la suite dans les idées. Il veut remplacer les petites lignes par ses bus! https://t.co/zjC8BlwaTH
12:10RT : 9 000 km de lignes à abattre au nom de la rentabilité, «départs volontaires» et fin du statut de cheminot.. Le rapp… https://t.co/haPLXkygHz
12:08RT : Les attaques portées à la et aux usagers sont inacceptables. Nous la défendrons car elle est notre bien commu… https://t.co/72efBy5auw
12:08RT : NOUVEAU ! La Maison de la Nouvelle-Aquitaine ouvre sa boutique éphémère - 21 rue des Pyramides - Paris 1er… https://t.co/F3RIh9Q4M8
12:08RT : Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
11:39SPA : Un refuge de bonnes volontés https://t.co/9kMcJgvMYE
11:07Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
10:55France : Un refuge de bonnes volontés -> https://t.co/DMrvQcLWld
10:54« Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
22:42France : Entre rachat et Cuillère de bois -> https://t.co/1Jq4fsxsWj
22:42France : Amazon fond sur la santé... américaine -> https://t.co/AMVlXxGM0s
22:40France : Procès à huis-clos pour le repenti -> https://t.co/lHBpFQHftO
22:39Sport : Très investis dans la création trahis par leur costume -> https://t.co/Wa1sav37oP
22:38France : Corvéables les cadres ? C'est tout l’enjeu des négociations sur le statut -> https://t.co/yjALgnvS1B
20:23Région : Rue de la Boucherie, enquête et évaluations se poursuivent -> https://t.co/pd1sqnutba
19:25RT : Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
18:32Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Modification de la circulation autour du site. Le communiqué de la Ville de… https://t.co/oMw9D8Zr19
18:32Argenton-sur-Creuse : Commune nouvelle : les élus font le point avant les réunions publiques -> https://t.co/FV7EzoxlIc
18:31Châteauroux : La Vallée d’Ebbes s’inscrit dans le paysage -> https://t.co/KrMZUdpmGN
18:29Indre : PME : comment être plus visible sur le web ? -> https://t.co/iVGwXkHsOi
18:27RT : Incendie meurtrier de la rue de la Boucherie à : l'enquête avance. Le premier homme placé en garde-à-vue a… https://t.co/9RhcFkr2g9
17:52RT : L’Entente du football aubussonnais a organisé ce week-end son tournoi de foot en salle pour les U13 samedi, les... https://t.co/5lVkKq8Cnd
17:40L’Entente du football aubussonnais a organisé ce week-end son tournoi de foot en salle pour les U13 samedi, les... https://t.co/5lVkKq8Cnd
17:27Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Evaluation des dégâts en cours, à l'aide d'un drone. Modification de la cir… https://t.co/NlDbRDrJ26
16:38RT : Prochaine édition du Festival des du 29 juin au 1er juillet 2018 !
16:30 Y a personne qui leurs à dit que ça fait bien longtemps qu' il n' y a plus personne à la préfecture ..… https://t.co/GCgX4xZeer

Concertation ou visite de courtoisie ?

RÉFORMES

Usant de la même méthode que pour les ordonnances, Emmanuel Macron n’a quasiment rien dit aux partenaires sociaux hier lors de leur entrevue sur les réformes de la formation professionnelle et du chômage.
Alors que la colère suscitée par le réforme du droit du travail fume encore, le président de la République a reçu hier les responsables des syndicats et du patronat pour aborder son deuxième chantier social : la réforme de la formation professionnelle et de l’assurance chômage.
Mais, comme lors des précédentes ordonnances, M. Macron ne lâchera rien de nouveau à Jean-Claude Mailly (FO), Philippe Martinez
(CGT) et François Hommeril (CFE-CGC). Les six autres leaders syndicaux et patronaux, dont Pierre Gattaz (Medef) devaient être reçus dans l’après-midi et Laurent Berger (CFDT) ce matin. « L’architecture n’est pas encore définie », commentera M. Mailly. Et c’est le Premier ministre Edouard Philippe, la ministre du Travail Muriel Pénicaud et celui de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer qui égrèneront
les détails la semaine prochaine.
Travailler sur «un texte»
Philippe Martinez fustigera aussitôt un exercice de «communication » qui a déjà profité à la loi Travail. « J’ai rappelé au président de la République que se voir c’est bien, discuter ça sert toujours, mais que nous n’avions pas des têtes d’alibis », cinglera M. Martinez. Le leader cégétiste réclame au contraire des discussions sur la base d’un «texte» et l’organisation de «multilatérales » réunissant tous les partenaires sociaux.
In fine ce sont donc les représentants syndicaux qui aborderont le fond. « Pas question de réduire les droits des privés d’emploi », résumera le secrétaire général de la CGT quand Jean-Claude Mailly s’insurgera contre «un système a minima» pour les indemnisations chômage. Car c’est bien la réforme de l’assurance chômage, devant être étendue aux indépendants et aux démissionnaires et passer sous tutelle tripartite patronat-syndicats-Etat, qui cristallise la défiance. Le corollaire que devrait dévoiler la semaine prochaine l’équipe ministérielle pourrait bien s’appeler en effet «baisse des cotisations». Si tel était le cas, les syndicats ont prévu de se rencontrer le 24 pour décider de leur riposte.
Frédéric Dutilleul

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.