Fil info
23:48France : Hausse persistante des précaires -> https://t.co/OkEOh25inX
23:46France : Marseille se veut pionnière de l’éolien flottant -> https://t.co/f2SozAcrW5
23:44France : Cap sur le droit aux vacances avec le Secours populaire -> https://t.co/PBImgo4R0o
23:29RT : Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:38Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:33Uzerche : les belles rutilantes s'exposent à La Papeterie -> https://t.co/Tvy16pSFkp
21:34Bergerac : Michel Delpon, le député loin d’être En Marche forcée -> https://t.co/8C5ARkSFDy
19:16RT : Pensée du jour 🤔 https://t.co/b8pCsy9VnN
19:15RT : Dernière minute .La Coordination Syndicale Départementale CGT fonction publique territoriale du Cher dépose un préa… https://t.co/MlpSYC3wgU
19:10RT : France Fermetures Boussac et Mr Bricolage à Guéret ont débrayé aujourd'hui (à voir dans notre édition demain)
18:56France Fermetures Boussac et Mr Bricolage à Guéret ont débrayé aujourd'hui (à voir dans notre édition demain)
16:50Saint-Gaultier : Les pompiers domptent les feux de forêts -> https://t.co/klmLJOgfYp
16:49Mézières-en-Brenne : Métal Brenne armée pour l’avenir -> https://t.co/YrSsy3YVvo
16:43Saint-Geniès : Le projet d’abattoir sur la table -> https://t.co/qmjTVZwz4b
15:58Saint-Marcel : Le Secours immédiat espère une reconnaissance d’utilité publique -> https://t.co/Jnsnnm2ZMp
15:47Boulazac : L’avenir à dessiner en commun -> https://t.co/287HUexjGT
13:55Périgueux : La gendarmerie investit l’espace virtuel -> https://t.co/HlzxjpEwWe
13:53Saint-Laurent-sur-Manoire : « Pour nous, nos enfants, ce ne sont pas des lieux agréables » -> https://t.co/Dkgd1eoIJD
13:24Dordogne : L’impôt qui ne coule pas de source -> https://t.co/IfCsHckH46
12:00 Si quelqu'un est arbitre officiel dispo dimanche à 13h30 du côté de Marcillac La Crois… https://t.co/JDcYo8wK2L
11:52Commandez et achetez des produits fermiers pour soutenir https://t.co/68VmuXA6Lk
11:36RT : Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
11:28RT : Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
11:24RT : Les reprennent vendredi à 18h00 au cinéma Véo de Tulle ! Des places sont à gagner sur not… https://t.co/0I3cPUrtJr
11:18Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
10:18Les reprennent vendredi à 18h00 au cinéma Véo de Tulle ! Des places sont à gagner sur not… https://t.co/0I3cPUrtJr

Harcèlement scolaire : briser le silence pour le combattre

ÉDUCATION

Pas d’annonces spécifiques hier à l’occasion de la Journée nationale de mobilisation de la part du ministre de l’ Éducation semble emboîter le pas de la politique initiée par ses prédécesseurs.
C’est au lycée René Auffray, à Clichy, que le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a choisi de se rendre hier pour marquer la Journée nationale de mobilisation contre le harcèlement à l’école. L’occasion d’échanger avec les acteurs concernés, la communauté éducative et les élèves, sur un sujet hautement sensible qui toucherait près de 700 000 jeunes en milieu scolaire.
Jean-Michel Blanquer n’a pas annoncé de mesures particulières, semblant inscrire son action dans la politique initiée depuis 2015 par Najat Vallaud-Belkacem. Selon lui, la sensibilisation passe essentiellement par la libération de la parole. Il affirme ainsi : « Le harcèlement, pour l’arrêter, il faut en parler. »
Outre le fait que la lutte en la matière se heurte en effet très fréquemment au silence, ce fléau est également souvent difficile à appréhender en raison des multiples formes qu’il peut revêtir (intimidations, insultes, moqueries). Sans compter que l’irruption massive des réseaux sociaux dans le quotidien des jeunes a considérablement amplifié le phénomène : « Propagation de rumeurs ; piratage de comptes et usurpation d’identité digitale ; création d’un sujet de discussion, d’un groupe ou d’une page sur un réseau social à l’encontre d’un camarade de classe ; publication d’une photo ou d’une vidéo de la victime en mauvaise posture », relève par exemple le ministère. Des pratiques qui peuvent avoir – et qui ont d’ailleurs déjà eu – des conséquences dramatiques.
Au chapitre des différents dispositifs de prévention pour enrayer le problème, un clip a été réalisé par des élèves de Bourg-en-Bresse, lauréat du prix « Non au harcèlement », dans le cadre d’un concours lancé par le ministère de l’Éducation nationale. Il est intitulé « Harcèlement scolaire : entre cauchemar et réalité » et visible à l’adresse suivante : http://www.nonauharcelement.
education.gouv.fr/
L’idée étant de faire des élèves eux-mêmes des acteurs de sensibilisation dans ce domaine. A.M.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.