Fil info
21:19 — Nos DIRIGEANTS devraient réfléchir comment YOYOTA réussit à PRODUIRE en FRANCE alors que parait-il c'est IMPOSSIBLE… https://t.co/YQzGsiIz5A
19:50 — Périgueux : De bons résultats malgré le sous effectif -> https://t.co/4Zrl2fvNJQ
19:35 — Châteauroux : Une nuit de musique, théâtre et danse au conservatoire -> https://t.co/4EbKnylx14
19:34 — Châteauroux : C’est gratuit, on vous dit ! -> https://t.co/J7ERAnvKJ4
19:23 — Région : Un très bon démarrage pour cette série -> https://t.co/6lOFE55JUz
19:18 — # # - : La commune peut autofinancer de nouveaux investissements -> https://t.co/olYhrvCREJ
19:16 — # # - -Buffière : Les sapeurs-pompiers ont fêté Sainte-Barbe -> https://t.co/NsfLEEuLz5
19:14 — # # - -sur-Vienne : Des voeux optimistes pour Jean-Pierre Granet -> https://t.co/XOoRSkd0Cm
19:13 — # # - : Comment lire la cité... demain? -> https://t.co/0XwAL5Lk8O
19:11 — Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
17:32 — RT : Exposition. Le pop art, bien ancré dans son époque au https://t.co/6vefWpzLKx https://t.co/lCXukXYbys
17:27 — RT : Oui. https://t.co/iXFK5iedqs
17:26 — RT : 5 prix ont été remis aux vaillants constructeurs du concours Jouer son quartier. Félicitations !🎉 https://t.co/myrDO5QSSW
17:25 — RT : [INFO] Fermeture mardi de l'accueil de la 22 avenue Jean Gagnant à Limoges. Pour vos démarches consultez am… https://t.co/hbycjvUri8
17:11 — Le lycée Jean Favard prend des gants: Pierre Lamoine est cuisinier au lycée Jean-Favard de Guéret. Au fil des... https://t.co/pfB19O0eLI
17:08 — France : Le lycée Jean Favard prend des gants -> https://t.co/nfSzqhDJ8c
16:55 — https://t.co/ZYmwKOWrvQ
16:51 — RT : Le Défenseur des droits recommande le retrait de la circulaire sur l’hébergement d’urgence https://t.co/WZRYepCUwI
16:49 — Sarlat-la-Canéda : L’actualité Rougié au cœur des vœux de la cgt -> https://t.co/K5lEw1JNTl
16:22 — En raison des conditions météorologiques défavorables passées et à venir (fortes précipitations), de l’état des... https://t.co/b1EmXuofGT
15:48 — Périgueux : Une administration en pleine mutation -> https://t.co/NnBo5GOo8A
15:43 — En raison des conditions météo défavorables, de l’état des terrains, et du nombre d’arrêtés municipaux reçus, le… https://t.co/CyVwPOKAk7
15:27 — Corrèze : La 2e Nuit de la Lecture, c'est demain -> https://t.co/c7RSFhPTOA
14:59 — En raison des conditions météo défavorables (pluies persistantes annoncées) et de nombreux Arrêtés Municipaux, le… https://t.co/TDBo5edR6I
14:47 — Il n'y a plus de place pour la représentation de la Troupe Bat de l'Aile demain samedi à l'espace Confluences de Co… https://t.co/DWcBOVx5HP
14:27 — RT : Le des 32ès de a dévoilé ses affiches ! Retrouvez les rencontres de nos équi… https://t.co/QG8XcLRu4w
13:41 — En raison des conditions météo, le district de football 87 annule et reporte toutes les rencontres départementales… https://t.co/9pTqQTAKbZ
13:32 — Bergerac : Hôpital : la rigueur budgétaire toujours de mise en 2018 -> https://t.co/TupCLlOt8B
13:26 — RT : Dimanche 4 Février 2018 dès 9h donne rendez-vous au stade de Rugby du Bugue à tous les sapeurs-pompiers… https://t.co/IaodIdRl8f
13:00 — Coulounieix-Chamiers : Les malvoyants jouent la vidéo -> https://t.co/5RgGJNyIpw
10:25 — A lire dans d’aujourd’hui, le musée de prête 4 pièces napoléoniennes majeures, dont la vo… https://t.co/NrRnvEwki6
23:18 — International : Des ONG débordées qui ne baissent pas pavillon -> https://t.co/Du0JMxBn1i
23:15 — France : Notre Dame des Landes, le jour d’après -> https://t.co/CiDzusoOsG
23:08 — France : Opération séduction de Theresa May envers Emmanuel Macron -> https://t.co/4n4ZWvMIFj
23:05 — France : PSA opte pour les départs volontaires à la chaîne -> https://t.co/MEvVsOfNEq

Selon Amnesty, pas des prisonniers politiques

JUSTICE. Alors que la cour suprême a commencé ses auditions, Amnesty s’est exprimé pour dénier le qualificatif de prisonnier politique aux indépendantistes.

CATALOGNE
Au lendemain d’une grève en Catalogne pour dénoncer l’incarcération de dirigeants séparatistes, Carme Forcadell ainsi que cinq autres élus étaient entendus par le juge de la cour suprême de Madrid, Pablo Llarena. L’audition de Mme Forcadell, démarrée peu avant 10h, a duré deux heures, et la présidente du Parlement catalan a accepté de répondre aux questions du parquet, selon une source judiciaire.
Mme Forcadell et les cinq autres parlementaires, sont soupçonnés d’avoir suivi « une stratégie concertée en vue de déclarer l’indépendance ». Cette stratégie a démarré selon le parquet bien avant la déclaration officielle d’indépendance du Parlement catalan le 27 octobre, déclaration annulée mercredi par la Cour constitutionnelle, dans la plus grave crise qu’ait connue l’Espagne en 40 ans de démocratie.
Le magistrat Pablo Llarena, en poste en Catalogne pendant plus de 20 ans et fin connaisseur des affaires catalanes, doit décider s’il les place en détention provisoire, comme une grande partie des dirigeants indépendantistes catalans qui ont organisé le 1er octobre ce référendum d’autodétermination interdit par la justice.
Le président de la région destitué par Madrid, Carles Puigdemont, poursuivi par la justice espagnole pour rébellion et sédition, a lui quitté le pays depuis une dizaine de jours pour la Belgique où la justice examine un mandat d’arrêt européen à la demande de l’Espagne. Quatre membres de son gouvernement destitué l’ont accompagné dans son exil belge, d’où M. Puigdemont signe jeudi une lettre publiée par un quotidien catalan, El Punt Avui, réclamant la « libération des prisonniers politiques retenus en otage par l’Etat espagnol ».
Prisonniers politiques : ce n’est pas la formule retenue par Amnesty internationale. Interpellée sur les réseaux sociaux par des indépendantistes, la section espagnole de cette ONG s’est exprimée hier dans un communiqué pour dire qu’elle « n’utilisait pas le terme de prisonnier politique parce qu’il n’en existe pas de définition internationale » mais recourait à celui de « prisonnier d’opinion » mais aussi et surtout préciser que l’expression ne correspond pour autant pas aux responsables indépendantistes détenus.
« Nous ne considérons pas les membres du gouvernement (catalan démis) comme prisonniers d’opinion parce qu’ils sont accusés d’actes pouvant constituer un délit », a développé Amnesty, ajoutant ne pas « considérer non plus » les deux dirigeants d’associations indépendantistes détenus, Jordi Sanchez et Jordi Cuixart, comme des prisonniers d’opinion.
« Nous pensons que la justice espagnole a le droit d’enquêter sur ces possibles délits », a expliqué à l’AFP un porte-parole d’Amnesty International, qui a toutefois appelé à la libération des deux dirigeants d’associations et au retrait de l’inculpation pour sédition à leur égard.
L’ONG a enfin assuré qu’elle serait vigilante quant aux « garanties d’un procès équitable » pour ces responsables indépendantistes, de même que pour les six parlementaires catalans.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.