Fil info
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg
10:15MAIRE DE CULAN EN COLERE : depuis une semaine le bureau de poste est fermé, cette situation risque de perdurer… https://t.co/3goxhKCdWH
10:13Guéret : RPG, la radio en plein développement | L'Echo https://t.co/kicpJST4fG via
09:07Cublac : Contre la venue du FN: «Se rassembler autour de projets» | L'Echo https://t.co/hxXDU4c5Bj via
09:00RT : Gros bordel sur . Intercité 3604 supprimé et 3614 50 mn retard. Motif. Panne train de nuit
23:13France : PCF : à la recherche des voies de l’unité -> https://t.co/28ZMfG4B7X
22:46France : Mémorial Charles de Gaulle : dix ans d’expos sur la France libre -> https://t.co/EjJsD9YAPD
22:25Neuvic : La santé sur le territoire en débat -> https://t.co/CgAIFdRuAc
22:22Boulazac : Un chantier pour leur mettre le pied à l’étrier -> https://t.co/qMCFIb43Rl
19:51Indre : Le Racc s’impose et respire -> https://t.co/vd0rgay3Wp
19:49Châteauroux : Sur la piste des traces familliales avec les généalogistes -> https://t.co/68jSMmYNZh
19:46Indre : 130 personnes marchent dans la rue pour alerter sur le climat -> https://t.co/sIXMuuqYbC
19:34Tulle : Le plus court, du champ à l’assiette -> https://t.co/uN24SiiWee
19:32Bassillac : Une journée pour créer des vocations -> https://t.co/rVWen0LE0p
19:27Lissac-sur-Couze : Grand vent et petites foulées -> https://t.co/g0UgSJUZxB
18:43Région : Régénération et modernisation -> https://t.co/9aNci6sZRS
18:39Sarlat-la-Canéda : Municipales : Appel à l’unité des gauches et des écologistes -> https://t.co/KhHdx3f933
18:33# # - -Vienne : Ils ont marché pour continuer à jouir d’une planète durable -> https://t.co/4IWl5i2DY5
17:53# # - -Vienne : Le marché du goût fait la part belle à la saisonnalité -> https://t.co/omyxsnS3eV
17:27Les rencontres de la sécurité, plus de photos sur ce lien https://t.co/mAF7AyIFxl https://t.co/mAF7AyIFxl
17:21# # - -Vienne : Les grandes craintes des petits maires -> https://t.co/yhgzhSYwsr
16:05France : Les Rencontres de la sécurité avec le SDIS 23 -> https://t.co/r1c6k2Qllr

Deux ans après, hommage et colère

ATTENTATS

Des hommages très sobres ont été rendus par les autorités aux victimes des attentats du 13 novembre alors que le mécontentement
des familles et des survivants a gonflé à cette occasion.
Devant le stade de France, devant les six bars et restaurants concernés, devant le Bataclan : hier, à Paris, les cérémonies se sont succédé pour rendre hommage aux 130 morts des attentats du 13 novembre 2015. Partout, le même cérémonial sobre : les noms des victimes énumérés, une gerbe déposée et une minute de silence observée.
Aux premiers de rangs du petit rassemblement, le Président Emmanuel Macron, la maire de Paris et l’ancien Président François Hollande.
Enfin, devant la mairie du XIe arrondissement, un hommage public a été organisé par l’association de familles de victimes Life for Paris.
Ce deuxième anniversaire est également l’occasion d’entendre la détresse des survivants, rescapés ou familles des décédés. Le dossier de l’indemnisation des victimes fait des remous. Sur les 2500 personnes recensées comme victimes, 200 ont été indemnisées pour une somme totale de 64 millions d’euros. Deux nouveaux préjudices ont été créés, d’« angoisse de mort imminente » pour les personnes ayant survécu au drame, d’« attente et d’inquiétude » pour les proches, évalués à des montants que les avocats des victimes dénoncent
comme « pris sous la contrainte budgétaire ». C’est aussi la lourdeur et la froideur toute administrative de la procédure qui sont dénoncées. Hier, c’est le fils de la seule victime du stade de France, le chauffeur de bus Manuel Dias, qui est monté au créneau en refusant de serrer la main d’Emmanuel Macron, pointant la suppression de la secrétaire d’État aux victimes laissant les gens « sans aucun référent ».
Ces victimes doivent aussi être accompagnées jusqu’au procès. Le procureur de la République François Molins a affirmé que « les juges d’instruction espéraient clôturer le dossier au printemps 2019 » ayant en tête de proposer « un procès dans les délais les plus efficaces et les plus convenables ». A.S.