Fil info
23:16International : Le sort des civils en débat -> https://t.co/XtVXKgp6in
22:42France : Déradicalisation : un peu d’humilité pour un énième plan -> https://t.co/gjVtpMYoJN
22:40France : Négociez, il en restera peut-être quelque chose -> https://t.co/Onm4Rza19Q
22:29Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
22:23RT : Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
22:22RT : Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
22:22RT : Treignac : L’évasion 4X4 version française -> https://t.co/lZhFMyDoCn
22:21RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
21:23 Pour le 15 MARS à PARIS il faut AIDER les RETRAITÉS à s’organiser pour CE DÉPLACEMENT CAPITAL! Personnelleme… https://t.co/kzj0ogHFto
20:43Région : Territoires ruraux : le Limousin veut être pilote de la téléjustice -> https://t.co/TIQlYfUgi2
20:41Région : Le salon, une histoire de famille -> https://t.co/olJKMOGE3o
19:09La Ville de a désormais son compte twitter officiel : ! https://t.co/pa4pocbEbB
18:53Périgueux : Dénoncer les violences policières contre les Zadistes -> https://t.co/94Pbif6zd3
18:42Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
18:41Indre : Châteauroux - Guterslöh, une année riche à venir -> https://t.co/nEYBZkdAAX
17:58RT : ⚠️Vague de froid. Certains appareils de chauffage peuvent provoquer des intoxications au . Soyez… https://t.co/beQQeOzh3k
17:56Rue de la Boucherie, les structures ont été consolidées. Réouverture dès ce soir 18h. https://t.co/91rqHnrDlO
17:40RT : Période de grand en Nouvelle-Aquitaine : vigilance et bons réflexes à adopter ! Des températures extrêmement… https://t.co/Ztqh9faTD6
17:10RT : L'Humanité donne un coup de jeune à Karl Marx dans son dernier hors série ! A retrouver chez votre marchand de jou… https://t.co/4jN2byagFt
17:09RT : 🤽🏻‍♀️🤽🏼‍♂️Sport : Samedi 24 février à partir de 18h - Matchs équipes masculine et féminine de waterpolo pour France… https://t.co/dOEOSnCjN2
16:44Dordogne : « Les bourgs centre n’existent que grâce aux communes des coteaux » -> https://t.co/u5iRc2xrGO
16:40Sarlat-la-Canéda : Chantier ouvert à l’école du Pignol -> https://t.co/XdAyXzHcvs
16:22RT : 🔵❄️[GRAND FROID] Appareils à combustion ⚠️Attention aux intoxications au 🔎Les symptômes : maux d… https://t.co/1OWqWmPpEo
14:10Dordogne : Le photovoltaïque essaime -> https://t.co/slVkb8h1xW
14:01Dordogne : Le Périgord s’exporte au salon de l’agriculture -> https://t.co/4oMLiFLXBA
13:59Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
13:20RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
12:31 A lire dans l’ du jour évidemment
11:12La Nuit de article de réservations au 0254076392 https://t.co/fWY2hAsBr0

Violences : elles réclament « des moyens » pas du « blabla »

Femmes

Alors qu'Emmanuel Macron
s'exprime samedi sur le sujet, des féministes se mobilisent pour réclamer au président de la République des mesures et des financements à la hauteur des enjeux.
A la suite de l’affaire Weinstein et de la déferlante de révélations sur les innombrables cas de harcèlement à l’encontre de femmes, ce 25 novembre 2017 revêt indéniablement un caractère particulier. Ainsi, dès vendredi, veille de la Journée pour l’élimination des violences faites aux femmes, au cours de laquelle sont prévues une multitude d’initiatives dans tout le pays, cinq féministes ont lancé une mobilisation en ligne et appelé à deux rassemblements à Paris.
Clémentine Vagne, Madeline Da Silva, Fatima Benomar, Laure Salmona et Caroline De Haas sont en effet à l’origine du hashtag #SoyezAuRdv, d’une pétition sur Internet qui a très rapidement recueilli 700 000 signatures et d’une campagne sur les réseaux sociaux avec la diffusion d’une vidéo. Outre la sensibilisation du grand public sur le fléau des violences faites aux femmes, l’objectif était également de s’adresser au président de la République. Celui-ci ayant prévu de s’exprimer officiellement sur le sujet samedi. « Emmanuel Macron a le pouvoir de faire en sorte que les violences sexuelles cessent », estiment-elles avant de réclamer un « plan Orsec » contre les violences sexuelles. A l’heure où l’on évoque la libération de la parole des femmes, Caroline de Haas prône plutôt
« la libération des oreilles qui écoutent enfin les femmes qui parlaient déjà ».
Le chef de l’État a de son côté fait savoir vendredi qu’il consacrerait l’égalité entre les femmes et les hommes « grande cause du quinquennat ». Et a levé le voile sur quelques mesures, comme l’instauration du « signalement en ligne » pour encourager les plaintes ou la mise en place d’une application numérique pour les victimes de cyberharcèlement. Le gouvernement a par ailleurs annoncé un projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes qui sera examiné en 2018.
Vraisemblablement échaudée par les effets d’annonce, Caroline de Haas a estimé :« S’il n’y a pas d’argent en plus samedi, ce sera du blabla. »

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.