Fil info
23:52International : Attaque contre l’ambassade des USA -> https://t.co/a71zVTgqb0
23:50France : Un train d’ordonnances pour le rail -> https://t.co/qZpozHYtFC
23:47France : Les zadistes présentés comme des hors-la loi et expulsés -> https://t.co/jGnjKn9vZU
23:44France : Salaire : la colère des premiers de corvées -> https://t.co/gwlrg5zvcu
22:51Sport : Le biathlon régale, et la France égale son record de médailles -> https://t.co/Xl8WiR8428
22:50France : Continuer le bonne série! -> https://t.co/9QjccZ2xc1
22:48Rugby : Le XV de France dos au mur -> https://t.co/jLcyPWeHdL
20:38# # - -Vienne : Contre l’absurdité -> https://t.co/ZHHA1VD3Kg
19:50# # - : Lorsque l'on partage la notion d'avenir -> https://t.co/SmgV3kd1ed
19:50# # - : Lorsque l'on partage la notion d'avenir -> https://t.co/IOpxUc6CbN
19:37# # - : Aux soins des droits des accidentés de la vie -> https://t.co/9tJQohVVht
19:36# # - -sur-Gartempe : Tout pour la petite reine à «Vélo Concept 87» -> https://t.co/WYkaMgxBUG
19:34# # - -Yrieix-la-Perche : Lutte : un titre de champion de France -> https://t.co/6PnGtbFcc5
19:32# # - -Bonneval : Finale nationale des Ovinpiades : Pierre Mazeau représentera La Faye -> https://t.co/YSPJWNrakf
19:30France : Bénédicte Martin visite Saica Pack et AFC Emballages -> https://t.co/C3RgOOYO5F
19:24# # - -Jouvent : Une soirée avec «Musiqu’à deux» -> https://t.co/T8MnE6DxzD
19:08Tulle : Le grand orgue de la cathédrale relevé -> https://t.co/Nb68h1azz7
18:57Brive-la-Gaillarde : Le jeune conducteur lance une course poursuite avec la police -> https://t.co/Zi835pmxim
18:54Indre : La Région Centre soutiendra les équipements de visioconférence -> https://t.co/xjiXKS0CzT
18:47Brive-la-Gaillarde : Les Jardins de Rivet cherchent de la laine -> https://t.co/4WX7fCiCFl
18:31RT : Les élèves de Treignac chantent devant le premier poids lourd 4x4 X Truck de fabrication 100% française. Dans une c… https://t.co/VgKIlgH2iw
17:46Appel de la France Insoumise, partout en France, à rassemblement. En Dordogne, il se déroule ce soir à 18h 30 devan… https://t.co/E1wq9VqFPX
17:43Elle n’y tenait plus, ça devait sortir... Le 26 juin, de bon matin, au lendemain d’un accident qui a coûté la vie... https://t.co/TECAtar9Uu
17:19RT : Alerte pollution : la vitesse réduite de 20km/h sur les routes de Gironde https://t.co/sjai0IHfA3
17:19RT : Début de la pose d'une tour d'étaiement pour soutenir plusieurs façades rue de la Boucherie suite à l'incendie https://t.co/7KhVBkdAhM
17:19RT : Les cheminots ont voté. participera aux manifestations du 22 Mars . Nous appelons les usagers et les asso… https://t.co/lkI3xQIWj4
17:18RT : Petit message aux cheminots : je viens de faire depuis mardi : Paris/La Souterraine. La Souterraine/Brive. Br… https://t.co/ZbknL7kk4R
17:05RT : Petit message aux cheminots : je viens de faire depuis mardi : Paris/La Souterraine. La Souterraine/Brive. Br… https://t.co/ZbknL7kk4R
17:00RT : Les cheminots ont voté. participera aux manifestations du 22 Mars . Nous appelons les usagers et les asso… https://t.co/lkI3xQIWj4
17:00RT : Début de la pose d'une tour d'étaiement pour soutenir plusieurs façades rue de la Boucherie suite à l'incendie https://t.co/7KhVBkdAhM
16:56RT : 10 ème jour de grève ! Mobilisés, déterminés et si solidaires !! On ne lâchera pas ! On veut une VRAIE juridiction… https://t.co/zEkzvHYw0A
16:29RT : J’étais mardi en Creuse, voilà la réalité. Guéret-Felletin, Guéret-Montluçon, Guéret-Limoges menacées de fermeture… https://t.co/qktHlLFXQQ
16:26Ribérac : La faim pour crier sa colère -> https://t.co/RCKz9r2EQK
16:24Dordogne : Le premier conseiller de l’ambassade de Palestine attendu le 28 février -> https://t.co/iYXfTSpCb3
15:49Région : L’œuf ou la poule ? Les deux ! -> https://t.co/9PAwxRFijt
14:31Chaillac : La Compagnie du Cheval bleu présente sa pièce « Ruades » dimanche -> https://t.co/jvpOIC8Fye
14:30La Châtre : L’ouverture de la pêche à la truite se prépare -> https://t.co/uDMLDRl6mi
13:05RT : « La simplification et la suppression des frontières en Europe a été une véritable opportunité criminelle ! » - Lor… https://t.co/gbi4jDYKAu
10:18RT : ⚠️ Les sapeurs-pompiers sont actuellement engagés pour un accident de circulation sur la commune de Lolme au lieu d… https://t.co/DwYTgRCMBy
09:39RT : ❄️ CP - Activation du plan grand froid niveau 1 : Ouverture de 7 places d'hébergement d'urgence à Périgueux et Berg… https://t.co/R01BmX2nrQ
09:29Activation du plan grand froid niveau 1 A la suite des températures négatives prévues pour les jours prochains,... https://t.co/rAmopDOKa6
08:51Limoges : Une aide pour utiliser les outils informatiques | L'Echo https://t.co/qgNF9Xwjgx via

Pour ses premiers voeux Macron confirme le train de ses réformes libérales

POLITIQUE. Le chef de l’Etat s’est plié à l’exercice des voeux présidentiels. Sept mois après son élection, il n’a pas l’intention de freiner ce qu’il nomme la « transformation » du pays.

ÉLYSÉE
Comme les « grands » ! Depuis qu’il a enfilé le costume de Président de la Ve République en mai 2017, Emmanuel Macron se plie avec délectation aux rituels de la fonction.
Mise à part la traditionnelle interview du 14 juillet qu’il n’avait pas souhaité accorder, la geste de la monarchie républicaine est respectée et mise en scène avec précision voire une griserie certaine. Hier soir, c’est donc au son des premières notes de « La Marseillaise » que s’est ouverte la première cérémonie radio-télévisée des voeux présidentiels du quinquennat du créateur de la République en Marche ; mouvement qui a propulsé l’ancien ministre de l’Économie de François Hollande, il y a sept mois, « aux plus hautes fonctions » ; et ce en battant l’extrême droite au second tour de la présidentielle. Une élection « par défaut » pour beaucoup. Mais pour le jeune président, qu’importe le calice, seule l’ivresse du pouvoir quasi-solitaire compte désormais. Et ce alors que la droite tente de se reconstruire et la gauche de se recomposer.
Depuis son installation à l’Elysée, le nouveau président met en oeuvre une tactique de guerre éclair pour appliquer son programme en n’offrant aucune respiration à une opposition réduite et en lançant un train de réformes qui n’a rien d’un tortillard. La plus emblématique est la mise en pièces des droits des salariés via les ordonnances réformant le code du Travail.
Pour le fond donc du propos d’Emmanuel Macron, aucune surprise n’est sortie de la boîte à voeux élyséens dimanche soir : comme l’avait laissé entendre le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, le président de la République a confirmé que les réformes continueront à un rythme élevé tout au long du quinquennat. « Les transformations profondes se poursuivront avec la même force, le même rythme, la même intensité en 2018 », a lancé Emmanuel Macron.
A ceux qui ne partagent pas sa politique, il prévient : « Je n’arrêterai pas d’agir (..) Je respecterai mais toujours à la fin je ferai ».
Ses premiers voeux s’inscrivent dans une nouvelle séquence politique et de communication. A peine revenu de quelques jours de vacances dans les Pyrénées, Emmanuel Macron avait réinvesti le terrain médiatique dès samedi, en organisant sous l’oeil des caméras une cérémonie de signature de trois lois - budget 2018, loi de financement de la Sécurité sociale et loi qui met fin à la recherche et l’exploitation des hydrocarbures d’ici 2040. Il en a profité pour annoncer la suppression de la taxe d’habitation pour tous dans le cadre d’une réforme en 2020 (lire ci-dessous). Il a aussi récapitulé des mesures économiques et sociales prévues l’an prochain : hausse de l’allocation adultes handicapés, du minimum vieillesse, des aides à la garde d’enfants pour les familles monoparentales et réduction des cotisations sociales des salariés. Et, de nouveau, il a défendu la transformation de l’impôt sur la fortune, qui « permettra de ne plus taxer les entrepreneurs de notre pays qui décident de réinvestir ce qu’ils ont gagné dans notre économie et la création d’emplois ». Mercredi, le gouvernement se réunit en séminaire. Objectif : faire passer la pilule de la hausse de la CSG pour tous les Français en communiquant sur la baisse des cotisations salariales. Des clips pédagogiques sont prévus avec ce slogan : « ça va trop vite et vous ne comprenez pas tout ? C’est normal, on vous explique ». Un résumé saisissant de la méthode Macron.
F.V avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.