Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj
19:32Indre : Maternité : fermeture ferme -> https://t.co/GdP4BoIPjQ
19:30Indre : Un nouveau président et des renforts au tribunal -> https://t.co/5AFCstHdg3
19:28Châteauroux : Fermeture de deux bureaux de Poste avant la fin de l’année -> https://t.co/nd969VVeyK
18:56 - : Blocage payant à La Poste -> https://t.co/zZE2HafxmG
18:49 Hallyday pays c’est l’amour - : Un peu de Cloître dans le dernier « Hallyday » -> https://t.co/Ls6UhnqwTc
17:48# # - -Vienne : Les chauffeurs de bus lassés d’être insultés, voire agressés -> https://t.co/p26dVi5KOB
17:07Région : Toutes les facettes de la laine -> https://t.co/LUvQS4865v
17:06RT : Ouverture de la billetterie pour le match France 🇫🇷 - 🇧🇬 Bulgarie qui se déroulera le 3 décembre à dans le… https://t.co/PqsAZJCCiS
17:05RT : / ♻️ Ce samedi 20/10, une des chimiques des particuliers est organisée ♻️ Rendez… https://t.co/LrdLMnR0BD
17:03RT : Le 2 novembre 2018, 11ème journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité. Retrouvez-nous square de la Mai… https://t.co/49ybSnKYN3
17:00# # - -Vienne : Les automobilistes vont devoir s’adapter -> https://t.co/wf1BKQOiTM

Carmen s’en va Eleanor arrive par l’Irlande

Météo

Une tempête peut en cacher une autre.
Le nord et la région parisienne devaient être touchés la nuit dernière. 48 départements sont placés en vigilance orange.
INTEMPÉRIES
Après Carmen pour le Nouvel An, la tempête Eleanor s’apprêtait à toucher le nord du pays et la région parisienne dans la nuit de
mardi à mercredi, selon Météo- France qui a placé 48 départements en vigilance orange. « Eleanor va occasionner sur un grand quart
nord-est du pays de violentes rafales de vent depuis les côtes de la Manche en seconde partie de nuit de mardi à mercredi puis de la Normandie
jusqu’au nord-est du pays mercredi matin », a indiqué Météo-France dans un communiqué, notant que cette tempête hivernale était « d’intensité comparable » à Carmen pour le vent.
Des vents de 110 à 120 km/h sont attendus sur les côtes et de 100 à 110 km/h dans l’intérieur des terres, voire plus localement.
La situation devrait s’améliorer mercredi après-midi. Vingt départements sont ainsi placés en vigilance orange "vent" de mardi minuit à mercredi 17h : l’Aisne, le Calvados, l’Eure, l’Eure-et-Loir, le Loiret, la Manche, le Nord, l’Oise, l’Orne, le Pas-de-Calais, Paris et les trois départements de la petite couronne, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, la Somme, l’Essonne et le Val-d’Oise.
Le Finistère est de son côté placé en vigilance orange vaguessubmersion.
Dans un contexte de forts coefficients de marée, les fortes vagues risquent en effet de provoquer des phénomènes de submersion « particulièrement
intenses », encore plus que Carmen qui avait poussé Météo-France à placer toute la façade ouest en vigilance vagues-submersion.
Eleanor, qui arrive par le nord de l’Irlande et la Mer du Nord, est la quatrième tempête à toucher le pays depuis début décembre,
après Ana, Bruno et Carmen, qui a quitté la France dans la nuit de lundi à mardi après avoir balayé notamment la Bretagne, le littoral atlantique et la Corse avec des rafales à plus de 130 km/h. Plusieurs milliers de foyers ont été privés d’électricité en raison de la tempête Carmen et une éolienne de 62 mètres s’est effondrée en Vendée.
Avant même son arrivée, les vents avaient provoqué la mort d’un homme dimanche, tué dans sa voiture par la chute d’un arbre. La vigilance orange « vent » a été levée hier matin sur la Haute-Corse et la Corse-du-Sud. Plusieurs vols à destination ou au départ des aéroports de Bastia et Figari (Ajaccio) avaient été annulés ou déroutés en fin de journée lundi. Une partie de la Gironde reste toutefois en vigilance orange « inondations »,
mais au niveau de la confluence Garonne-Dordogne. Le ministère de l’Intérieur a annoncé que Carmen avait engendré l’intervention des pompiers à 1.150 reprises.
Avec AFP