Fil info
20:32Saint-Ybard : La Corrèze gourmande en chemin de traverse -> https://t.co/3aX4G5EMH5
19:59Football : Gourvennec, ça ne pouvait plus durer -> https://t.co/wNqUyRVIwz
19:57Handball : Cédric Sorhaindo sort de l'ombre -> https://t.co/h7GUFrwPbH
19:44France : Le ralentissement mais aussi la précarisation de l’emploi -> https://t.co/yjHGlEmmHD
19:27Dordogne : Les efforts des communes récompensés -> https://t.co/yvapJPEjmG
18:52Châteauroux : Le square Charles de Gaulle bientôt rénové -> https://t.co/yPo7iZAgec
18:20# # - -Vienne : Un démarrage décevant -> https://t.co/XbHnGxVacZ
18:09Indre : La volière de Sainte Hélène exposée à Montréal -> https://t.co/jkslRrDy2f
17:53RT : [] Disparition inquiétante de Grégoire, 17 ans, à . Merci de vos RT pour aider les enquêteurs d… https://t.co/ahVm35h3JD
17:52 -Vienne - : La commune, deuxième ville de Limoges Métropole -> https://t.co/wgbpHdhJDH
17:49-Yrieix-la-Perche -Vienne - -Yrieix-la-Perche : Un club où il fait bon vivre -> https://t.co/BkD0OsaJO0
17:47-léonard-de-Noblat -Vienne - -Léonard-de-Noblat : Union Musicale: le président Fabien Béchameil p… https://t.co/WjXJSOhsZa
17:45 -Vienne - : Voeux: tant de choses ont changé -> https://t.co/cxFT8guDAS
17:21Carsac-Aillac : De nombreux aménagements à Aillac pour les vœux -> https://t.co/7EvVfKlHQb
17:17RT : Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:32Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:01Le Blanc : Des habitants exposent leur talent au centre social -> https://t.co/5U2kXD91Fv
15:57Les Petits Frères des Pauvres de Limoges recherchent des bénévoles. https://t.co/6bf4iiAkuw
15:56Valençay : Du Gers à l’Élysée en fauteuil roulant -> https://t.co/DtWZ5IiU2N
15:54La Châtre : Ton Aben narre l'histoire des moulins de La Châtre -> https://t.co/3Mo3Arc3IT
15:45RT : Les amis, INFORMATIONS IMPORTANTES ci-dessous concernant l'évènement 🏀de ce mois de Janvier. Venez tous sa… https://t.co/owXLaKOz9L
15:43Coulounieix-Chamiers : Patrick sort des rails, mais reste cheminot de cœur -> https://t.co/cJOiPyRx8C
15:40RT : INTERVIEW : Koffi Kwahulé, lauréat du Grand Prix de Littérature dramatique 2017 pour “L’Odeur des arbres”, Ed.... https://t.co/NwBSmH4MsJ
14:21RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
13:54RT : L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:47Région : On recherche des documents et autres -> https://t.co/yplM13e3Yh
13:45Soirée ciné en partenariat avec ! Places offertes aux adhérents ! https://t.co/BGuoLDIcXb
13:39L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:24 Votre site web est HS ? Impossible de se connecter...
12:15RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
11:52Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
10:22RT : EXERCICE de sécurité civile. Simulation d’un attentat terroriste à Oradour-sur-Glane. Cellule de crise à la préfect… https://t.co/J06P3ladDQ
10:09RT : Exercice attentat à Oradour-sur-Glane : le préfet vient d’arriver à la cellule de crise https://t.co/cbJOJFlLJm
10:06RT : Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
10:06RT : Assez rare ces jours-ci pour être signalé : il fait beau sur les toits de ce soir, depuis le 5e étage de l… https://t.co/N4YqKWMBF9
10:05RT : : un accident s'est produit ce soir sur la route de Lissac : ne voiture avec 4 personnes à bord, seule sur l… https://t.co/fTiHSA75v1
10:05RT : A20 fermée à hauteur de St Sylvestre en direction de Limoges pour battue administrative. Déviation locale mise en p… https://t.co/DBbcRdSN9p
10:05RT : en cours Simulation d’un terroriste à Forces de et d… https://t.co/1gtUpG6iZq
00:50Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» | L'Echo… https://t.co/qEiZXJNgJY
00:46Région : 75 ans et un bel avenir à construire | L'Echo https://t.co/RrxHnw2GRj via
23:18International : La Palestinienne Ahed Tamimi maintenue en prison -> https://t.co/VqUIMJdnNV
23:16France : Les zadistes rêvent au Larzac du 21e siècle -> https://t.co/MsRPtcWEJN
23:14France : Le gouvernement met fin à « l’aéroport de la division » -> https://t.co/t6juicJBHe

Le tandem Simeoni-Talamoni, réélu, hausse le ton

POLITIQUE. A l’occasion de l’installation, hier, de la nouvelle Collectivité unique, les deux leaders nationalistes ont à nouveau vivement interpellé Paris pour l’ouverture de négociations.

CORSE
Bis repetita. Pour la seconde fois en deux ans, le tandem Simeoni-Talamoni a été reconduit hier pour présider aux destinées de la Corse, à l’occasion de l’installation de la nouvelle Collectivité territoriale unique (CTU). Une première institutionnelle qui voit la fusion des deux Départements (Haute-Corse et Corse du Sud) et de feue la Collectivité territoriale (CTC), qui constituait l’équivalent insulaire des Régions métropolitaines.
Sans grande surprise, les nationalistes l’avaient largement emporté les 3 et 10 décembre, dans un scrutin néanmoins marqué par une faible mobilisation de l’électorat (52,17% de participation au premier tour, 52,63% au second). Avec 56,46% des suffrages à l’issue de l’élection, la coalition nationaliste Pè a Corsica a raflé 41 sièges sur 63.
Discours en langue corse
Comme en 2015, lors de leur première victoire, le leader de Corsica Libera, Jean-Guy Talamoni, a été élu hier président de l’Assemblée, tandis que celui de Femu a Corsica, Gilles Simeoni, a été reconduit à la tête du Conseil exécutif, qui fait office de « mini-gouvernement » de la Collectivité.
Et, comme en 2015, l’indépendantiste Talamoni a prononcé son discours d’investiture exclusivement en corse. Tout sauf du folklore, mais bel et bien un message politique fort pour celui qui réclame la co-officialité de la langue insulaire, au même titre que le français. Une autre revendication
a été portée haut et fort, celle de l’amnistie pour les prisonniers politiques,
lorsqu’il a affirmé offrir sa victoire « à nos prisonniers et recherchés ». Ajoutant, face à la presse, à l’issue de son allocution : « On peut discuter des modalités, du calendrier, mais sur le point des prisonniers politiques, il faut que Paris évolue. »
Paris, que Gilles Simeoni avait également interpellé un peu plus tôt dans la journée sur les ondes de France Inter afin que s’ouvrent des négociations sur l’avenir de l’île, réclamées par les nationalistes dès le soir de leur victoire. Déplorant que « jusqu’à aujourd’hui, le gouvernement et l’État (n’aient) pas donné les signes forts, qui étaient indispensables, de la prise en compte de la nouvelle donne politique corse », il a estimé qu’Emmanuel Macron est « sans doute celui qui connaît le mieux la situation de la Corse au plus haut niveau de l’État ».
Tandis que Jean-Guy Talamoni considère quant à lui qu’« à l’heure actuelle, ni le président de la République ni aucun membre de son gouvernement ne sont vraiment au courant de la question corse ».
« Madame Corse » en visite sur l’île vendredi Ce qui distingue ces deux hommes qui conduiront la Collectivité ne réside pas uniquement dans une différence – bien que prononcée – de ton et de personnalité. Aucun des deux n’en fait d’ailleurs mystère : si Gilles Simeoni s’est toujours élevé contre les actions violentes qui ont secoué l’île, Jean-Guy Talamoni se refuse, lui, à les condamner. Et, surtout, lorsque le premier se prononce pour une autonomie accrue et n’envisage pas l’indépendance « comme une solution », le second en est un fervent partisan.
Reste donc à savoir comment évoluera cette coalition à long terme.
En attendant, le ministère de l’Intérieur a fait savoir hier que la ministre Jacqueline Gourault, désignée à la fonction informelle de « Madame Corse » au sein du gouvernement, sera vendredi sur l’île. Emmanuel Macron a pour sa part prévu de s’y rendre le 6 février prochain, pour la commémoration du vingtième anniversaire de l’assassinat du préfet Erignac. Une cérémonie à laquelle Jean-Guy Talamoni n’a jamais souhaité assister.
Agnès Masseï

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.