Fil info
11:47Salon du livre Plumes en Berry diamanche 24 juin avec https://t.co/fZzkyQzwep https://t.co/jSaCtf9fkx
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A

Pas de « pause » pour des réformes à marche forcée

POLITIQUE. A l’issue du premier Conseil des ministres de l’année, le quatrième séminaire gouvernemental du quinquennat s’est tenu hier.

RENTRÉE DU GOUVERNEMENT
Emmanuel Macron avait donné le ton dimanche soir à l’occasion de ses premiers voeux aux Français, sept mois après son élection. Son Premier ministre issu de la droite l’a confirmé hier : ni pause ni inflexion de la politique menée depuis juin dernier ne sont au programme de ce début 2018. «Nous avons encore beaucoup de pain sur la planche », a-t-il ainsi commenté.
Le premier Conseil des ministres de l’année s’est en effet tenu hier matin, suivi d’un séminaire gouvernemental, le quatrième depuis l’élection d’Emmanuel Macron.
L’occasion pour Edouard Philippe de souligner que « les priorités » de l’exécutif n’ont pas varié d’un pouce et qu’elles demeurent « exactement les mêmes que celles qui ont animé le gouvernement depuis sa nomination, à savoir la transformation du pays, le respect des engagements
pris par le président de la République pendant la campagne ».
Le Premier ministre a beau soigner son propos et évoquer un « projet social » censé « renforcer la cohésion de notre pays », les salariés ont encore en tête – et pour cause – le sort réservé au Code du travail à travers les ordonnances. Et ont tout lieu, au regard des intentions affichées, de nourrir quelques inquiétudes quant à ce qu’il reste de garanties collectives.
« Éviter les couacs »
D’autant que le gouvernement a annoncé s’attaquer dans les prochaines semaines au dossier de la formation professionnelle et de l’assurance chômage. Sur ces questions les « rendez-vous conclusifs avec les partenaires sociaux » sont prévus mi-février, pour une présentation du projet de loi en Conseil des ministres en avril. Au pas de course, donc, voire à marche forcée au regard de la conception singulière qu’a le gouvernement du dialogue social, s’apparentant à une mise devant le fait accompli.
Quant à la réforme des retraites, elle devrait intervenir dans le courant du premier semestre. Après la baisse des APL et le mauvais coup porté au mouvement HLM avec la baisse des loyers, un plan « Logement d’abord » a également été annoncé, mais pas daté.
Sujet épineux s’il en est, le projet de loi sur l’asile et l’immigration sera examiné en Conseil des ministres à la mi-février. Des voix discordantes
se sont d’ores et déjà fait entendre au sein de la majorité, jugeant, à juste titre, les mesures envisagées arbitraires et répressives. Ce qui a d’ailleurs eu pour conséquence un premier recul du gouvernement, qui s’est vu contraint de renoncer à la notion de « pays tiers sûr », initialement prévue pour faciliter le renvoi de migrants. Visiblement dans un souci de calmer le jeu, Edouard Philippe a indiqué que le président de la République se rendrait
à Calais ce mois-ci. Devant également faire face à une levée de boucliers des défenseurs des droits de l’homme quant au recensement des migrants dans les centres d’hébergement d’urgence, il a en outre affirmé : « Nous allons intervenir avec plus de moyens pour mieux traiter les demandeurs d’asile. »
Au-delà de l’élaboration de la feuille de route du gouvernement, Edouard Philippe a profité du séminaire pour inviter ses troupes à resserrer
les rangs afin d’éviter « les couacs ». Auparavant sur France 2, il avait employé la métaphore de l’orchestre pour appeler de ses voeux au « travail d’équipe » : « Un très bon orchestre, c’est souvent un orchestre dont les solistes savent ce que les autres vont faire. Et comprennent ce que les autres vont faire. Comme cela, on joue ensemble. » On connaît malheureusement le couplet qui ne sonne pas forcément juste.
A.M. avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.