Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb

Eleanor a déchaîné les quatre éléments

INTEMPÉRIES. La tempête laisse dans son sillage des villages inondés, des skieurs bloqués et des incendies exceptionnels pour la saison en Corse.

BILAN
Le vent ne souffle plus mais l’eau et la neige perturbent encore une dizaine de départements. Le bilan est lourd : en Isère, à Crêts-en-Belledonne, une nonagénaire est décédée d’une crise cardiaque dans sa maison inondée par une coulée de boue et d’eau. Un sapeur-pompier volontaire, tombé
à l’eau au cours d’une intervention, est porté disparu dans les gorges du Breda (Isère/Savoie). Les pluies de la tempête ont conduit Météo-France, dans son dernier bulletin, à maintenir l’Isère en alerte inondation, avec les Hautes-Alpes, la Savoie et la Haute-Savoie, le Doubs, le Jura, le Territoire-de-Belfort et la Haute-Saône, mais aussi, plus au Nord, la Seine-Maritime, le Pas-de-Calais et la Somme. Des crues sont à craindre en Gironde, Seine-Maritime, dans l’Eure et en Franche-Comté.
« L’intensité des pluies et la fonte de la neige engendrent un risque d’inondation par des ruisseaux qui débordent, des petites coulées de boue ou de pierres », explique la prévisionniste Cécile Coléou.
Dans les Alpes du Nord, le risque d’avalanches est fort à maximal par endroits alors que les stations de ski sont bondées pour les vacances scolaires. Météo-France met en garde face aux « gros volumes » de neige qui « pourraient atteindre des routes, voire des habitations exposées ». Cette situation résulte de la conjonction de trois événements : chutes de neige abondantes et soudaines ; vents très violents qui ont accumulé la neige en haute altitude ; et enfin un redoux qui a amené des pluies très importantes, jusqu’à 2 300 mètres, ce qui a alourdi le manteau neigeux. De nombreux domaines skiables sont en conséquence fermés ou ouverts juste sur le bas. Mercredi, un skieur de 21 ans avait été tué par la chute d’un sapin sur une piste de la station haut-savoyarde de Morillon.
En montagne, beaucoup d’axes routiers sont coupés par l’eau, des coulées de boue ou de neige. Des villages sont même totalement isolés comme à Bouchet-Montcharvin en Haute-Savoie. En Savoie, les accès à Tignes-Val d’Isère sont perturbés. À Val Thorens, l’axe menant à la vallée a été rouvert à la mi-journée.
Côté électricité, 15 000 foyers en restaient privés en France métropolitaine, dont 7 000 en Alsace et en Franche-Comté, selon un bilan d’Enedis à 12h30. En Corse, environ 11 000 foyers étaient sans courant hier matin. L’île a par ailleurs été frappée par des incendies, « d’une intensité exceptionnelle en plein hiver », selon la préfecture, face au cocktail vents violents et sols secs. À 14 heures, l’incendie de Sant’Andrea di Cotone (Haute-Corse), qui a parcouru près de 1 000 hectares, ne progressait plus mais n’était pas maîtrisé. L’absence de vent était favorable à une accalmie, des pluies étant prévues dans les jours à venir. Un peu plus au Sud, à Chiatra, où 650 hectares ont brûlé, trois personnes ont été légèrement blessées. Dix habitations ont été touchées par les flammes, dont cinq détruites. Et 300 chèvres ont été tuées, a ajouté la préfecture. Selon une source proche de l’enquête, un témoin de l’incendie a vu un poteau tomber sous l’effet du vent, occasionnant un arc électrique qui aurait mis le feu au maquis. Pour le feu de San Andria di Cotone, l’origine criminelle n’était pas exclue.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.