Fil info
15:49Bassillac : Le 9e art a rendez-vous à Bassillac -> https://t.co/IwBPhnMUXD
15:27La Châtre : L'harmonie animera l'inauguration de l'état-major du S.D.I.S. -> https://t.co/wzPCQW4gPZ
15:25Issoudun : Elle n'est pas passé de mode, la « mob' » -> https://t.co/7mSkrHfA7x
14:09Le Bourdeix : Les retraités CGT du Bergeracois défileront jeudi à Périgueux -> https://t.co/zqC4cjxQUo
13:42Dordogne : Une nouvelle expérience télévisuelle -> https://t.co/vEPEvarv54
13:41Dordogne : L’université pour se former à l’entreprise artisanale -> https://t.co/apkOd5t90H
12:43RT : Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
12:27Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
11:50Haute-Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau | L'Echo https://t.co/F9iC0ipg4m via
11:23RT : ⚠️Accident poids lourd impliqué sur dans le sens ▶️ entre les sorties n°53 (Nespouls) et n°54… https://t.co/PIRsQLIjpi
10:26Bergerac : Code du Travail : le Campanile sur le grill des Prud’hommes -> https://t.co/c7o4oXC2g0
10:10Ussel : Une campagne participative pour maintenir le bar d'ânes -> https://t.co/9M3egHciGr
09:57RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy

Le 7 janvier 2015, la rédaction de Charlie Hebdo décimée

HOMMAGE

Il y a trois ans dimanche, Le terrorisme jihadiste a fait basculer la France dans l’horreur. Le massacre des journalistes de « Charlie » allait être suivi d’attentats fauchant la vie à 241 personnes.
Des organisations de défense de la laïcité célèbrent samedi 6 janvier la liberté d’expression en hommage aux victimes des attentats de janvier 2015 et en quête d’un « esprit Charlie » devenu moins consensuel voire, pour certains, dénaturé.
Trois ans après la mort de 12 personnes dans l’attaque contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo - début d’une vague d’attentats jihadistes en France qui a fait 241 morts - de nombreux soutiens du journal vont se rassembler aux Folies Bergères à Paris, pour un après-midi de débats et un spectacle
en soirée. L’événement, intitulé « Toujours Charlie ! », est organisé par le Printemps républicain, la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) et le Comité Laïcité République, trois associations très actives dans le combat laïque qui s’est mué en terrain d’affrontements idéologiques très vifs.
Quelque 1 500 personnes y sont attendues, parmi lesquelles des politiques, dont l’ancien et clivant Premier ministre Manuel Valls, la fondatrice des Femen Inna Shevchenko, l’écrivaine bangladaise Taslima Nasreen ou la philosophe Elisabeth Badinter.
Charlie Hebdo sera notamment représenté par son rédacteur en chef Gérard Biard et sa directrice des ressources humaines Marika Bret. Mais d’autres membres de l’équipe ne seront pas là « pour des raisons de sécurité », selon un organisateur. L’hebdomadaire a décrit dans son numéro paru mercredi
son quotidien bunkérisé, ses « trois ans dans une boîte de conserve », sous haute protection.
Trois ans après, « l’hommage » se double pour certains d’un esprit de « combat ». « Oui, le combat, parce que nous ne pensions pas revivre les débats qu’on a vu ressurgir ces dernières semaines, de manière extrêmement violente », explique le président du Printemps républicain, Amine El Khatmi.
(.../...)