Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

Alstom : bataille contre la fusion avec Siemens

INDUSTRIE

Le PCF mène aujourd’hui des actions sur tous les sites d’Alstom pour refuser la fusion avec Siemens et proposer des alternatives. Lundi, c’est du CESE que sera lancé un appel « contre le bradage » signé par des économistes.
Aujourd’hui à 8h30, le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, est devant le site d’Alstom de Saint-Ouen. Nombre d’autres militants sont également devant les onze autres sites Alstom partout en France. Comme le sénateur Fabien Gay l’était hier devant celui du Creusot. Les communistes veulent en effet faire de la décision de fusion entre Alstom et Siemens une bataille nationale. « Après avoir laissé le groupe General Electric s’emparer de la branche énergie du groupe Alstom, Emmanuel Macron voudrait laisser Siemens faire main basse sur ses activités ferroviaires et notamment le TGV », pose le tract diffusé avant de s’inquiéter pour l’emploi mais aussi pour l’avenir industriel du pays. Si la fusion est bien entamée, le PCF estime cependant qu’un autre choix est encore possible, consistant à identifier les coopérations entre Alstom et Siemens puis à créer les structures permettant « les coopérations entre égaux ». Et de soumettre les propositions à signature.
De fait, cette fusion a du mal à passer. Chez les syndicats tout d’abord qui ont notamment pu s’exprimer devant la commission d’enquête du Sénat sur le cas spécifique d’Alstom. Mais aussi chez les parlementaires de tous bords politiques comme on a pu l’entendre durant les auditions de la commission d’enquête sur les choix industriels du gouvernement à l’Assemblée nationale. Et enfin chez des économistes comme le montrera une rencontre ouverte au public organisée par Frédéric Boccara, personnalité qualifiée dans cette discipline au Conseil économique, social et environnemental (CESE) le 15 janvier en présence de confrères comme Henri Sterdyniak, Hervé Defalvard et Denis Durand mais aussi de syndicalistes, sociologues, élus… qui, ensemble, concluront par un appel « Contre le bradage d’Alstom et pour un avenir industriel au service de l’écologie, du social et des territoires ». A.S.