Fil info
23:35France : Contrôler les industriels : la leçon de l’affaire Lactalis -> https://t.co/5irFln5kfV
23:32International : Le Jefta, un nouvel accord commercial passé en douce -> https://t.co/VjXZaMGEjC
20:51Cyclisme : Le coup de force des Sky et de Geraint Thomas -> https://t.co/JSDfI9edLx
20:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
20:49Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
20:13Montignac : Le monde au cœur de Montignac -> https://t.co/khAQOJlI7n
20:10Dordogne : Mutation des métiers de la Poste et des services publics au programme -> https://t.co/FiZNakc4CG
19:18Châteauroux : Grand nettoyage des places et des rues de Vaugirard -> https://t.co/EKTwZUidhL
18:54Indre : Aérocast, une pépite industrielle au cœur du berry -> https://t.co/2lLxJBNAVs
18:32RT : 🎶 La programmation complète du Festival Eclats d’Email Jazz 2018, les vidéos, le détail de chaque concert, la bille… https://t.co/f4a3eGu9i4
18:12Les maires de Mainsat, La Serre-Bussière-Vieille et Crocq, qui inauguraient une seconde stèle à Chaumont, commémora… https://t.co/H6Vs5pDAnj
15:46RT : Raphaël Varane a rendu mercredi une visite discrète au centre de formation du RC Lens, où il a été formé. Il a offe… https://t.co/VuzLnJKbjL
15:46RT : C’est fou ! Si seulement quelqu’un l’avait vu venir. Les étudiant·e·s auraient peut-être pu se mobiliser sur la que… https://t.co/MhZyRtViil
15:45RT : 🤩Plus que 9 jours pour participer au retour de Pif! On se retrouve sur KissKissBankBank! 😍 https://t.co/5mGTbdIghl https://t.co/blWSjT2jYD
15:45RT : 16/07/18: Dernière étape de la Flottille de la Liberté pour Bel accueil à pour les quatre bateaux, a… https://t.co/JW5bbumcJR
15:44RT : Encadrement des loyers à Paris : "Si on laisse le marché agir tout seul, les classes moyennes seront obligées de pa… https://t.co/BQrpMi1ZhO
15:44RT : ⚠ Nous avons besoin de vos dès maintenant ! A cause des fortes chaleurs et de la , la fréquent… https://t.co/zyDb0oaDd7
15:21Tulle : Tagada... tsoin-tsoin les papilles ! | L'Echo https://t.co/OfN0ZNx66S via
15:18Seilhac : Un réseau de Voisineurs en projet | L'Echo https://t.co/RfMcD8rXrB via
15:16Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil | L'Echo https://t.co/88jeG2sUfY via
15:14Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze | L'Echo https://t.co/4Uwgo0oQCT via
14:58RT : Sport / 🚴‍♀️ Ce samedi, le Raymond Poulidor de Limoges Métropole à Bonnac-la-Côte accueille la quatrièm… https://t.co/I7n7a0Z0kC
14:52La programmation à l'espace Crouzy à Boisseuil (Horizons croisés) pour la rentrée. https://t.co/CcJ6oObjqW
14:48Bergerac : Mardi on chante : c’est reparti pour une quatrième saison -> https://t.co/ymDXNJJgMc

Des discussions sur d’épineux dossiers sociaux

EMPLOI

Syndicats et patronat se retrouvent ce jeudi pour une première réunion de négociations
sur l’assurance chômage.
Le gouvernement veut élargir aux indépendants et à davantage de démissionnaires, mais avec des ambitions revues à la baisse. La feuille de route du gouvernement a été livrée mi-décembre et les syndicats vont phosphorer jusque mi-février. Une fois la copie rendue, s’ils s’entendent, le gouvernement reprendra ce qui lui convient. Le tout sera ficelé dans un projet de loi, qui traitera aussi de la formation professionnelle et de l’apprentissage, et annoncé pour le printemps.
Pendant sa campagne, le candidat Macron avait promis de nouveaux droits pour les indépendants et ceux qui démissionnent de leur emploi, comme une forme de contrepartie à la loi Travail. Depuis, les ambitions ont été revues à la baisse. Cet automne, Emmanuel Macron avait déjà resserré le filet
pour les démissionnaires : en dehors des cas déjà prévus (70.000 démissionnaires sont bénéficiaires chaque année), il faudra avoir un projet professionnel défini pour recevoir les allocations chômage.
Le « programme de travail » adressé mi-décembre évoque pour les démissionnaires une indemnisation chômage « plus courte », une allocation « plafonnée », une « fréquence quinquennale »...
Les syndicats doivent également se pencher sur l’indemnisation des indépendants, question complexe qui concerne plus de 3 millions de personnes. Les plateformes telles Uber ou Deliveroo, pourraient être mises à contribution, via une cotisation.
« Explosion de CDD »
Autre sujet en débat : la lutte contre la précarité. Entre « 2000 et 2014, les embauches de CDD de moins d’un mois ont augmenté de 140% » et «cette situation a un impact notable sur la situation de l’assurance chômage », note le gouvernement dans son document de travail.
Mais, il a pour l’heure remisé au placard le « bonus malus », qui hérisse le patronat, tout en expliquant être prêt à le ressortir si aucune proposition n’émanait des discussions.
Jean-Claude Mailly (FO) qui prône un « bonus malus » pénalisant les entreprises abusant des contrats courts, a appelé Emmanuel Macron à ne pas « avoir la promesse sélective ».
« Les contrats courts de moins d’un mois explosent, il faut que les entreprises assument leurs responsabilités », estime le leader de la CFDT, Laurent
Berger. Autre thème à être abordé, le plus explosif, le contrôle des chômeurs.
Là aussi une promesse de campagne, puisque Emmanuel Macron avait annoncé vouloir multiplier par cinq les équipes de contrôles.
La ministre du Travail a récemment confirmé qu’il fallait « renforcer les sanctions » à « l’encontre des chômeurs fraudeurs », ce qui n’est pas au goût notamment de la CGT.
Déborah Claude (AFP)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.