Fil info
16:11Région : La transition énergétique divise -> https://t.co/NB8561KJHK
16:09# # - -Vienne : L’implication par le dessin -> https://t.co/3h3TQkKXse
15:51Marcillac-Saint-Quentin : Une rue en la mémoire de l’ancienne institutrice -> https://t.co/f3RjRnSEC7
15:47Carsac-Aillac : Les moulins entrent en scène -> https://t.co/Ukmp4T7eMS
15:43Mussidan : La déviation est en bonne voie -> https://t.co/Nwe5gD0Ymm
15:42Dordogne : Une journée pour s’informer sur le mal de dos le 25 septembre -> https://t.co/89CeYCmTrr
15:40Dordogne : Le Périgord s’exporte jusqu’en Australie -> https://t.co/W81TRX9Kj4
15:36Dordogne : La « petite histoire » n’en finit pas de grandir -> https://t.co/sp5jjVhcys
15:33Périgueux : Deux jours pour prendre véritablement soin de soi -> https://t.co/gMUzMdwADs
14:54Saint-Benoît-du-Sault : 130 minots ont repris le chemin du stade -> https://t.co/gGe8tWRHE9
14:52Le Blanc : à quand le retour des coquelicots dans les campagnes ? -> https://t.co/AhSI0EREpq
14:52Pouligny-Saint-Pierre : La commune s'enrichit d'une nouvelle association -> https://t.co/0itB3FKHi6
14:44 😍😍
14:44 Yess
14:43 c'est Martin ? 😱
14:07Périgueux : Des locaux sécurisés et adaptés -> https://t.co/lFf1ComIiO
12:39RT : le bel article de l' pour la Journée Internationale de la Paix https://t.co/Qgnd5U9f7k
12:37RT : Pour le coup, Céline a sans doute la meilleure formule pour parler de : « La merde a de l'avenir, vous ver… https://t.co/TAornnQb8U
12:33RT : Contrairement à ce que je lis et j'entends, non, le ne propose pas d'agir dans le cadre des traités européens… https://t.co/yVJtV5QwsL
20:27Desserte ferroviaire : la défense du Paris-Orléans-Limoges-Toulouse est et reste une priorité absolue pour notre te… https://t.co/oWhA0mDTWf
19:28Tulle : L’urbain et la santé sur la table -> https://t.co/PTXzDFeRB7
19:26Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé -> https://t.co/A1hnN9nWvX
19:21Châteauroux : Une journée pour changer de regard sur la maladie d’Alzheimer -> https://t.co/Y2Uyz4O541
18:27Région : La limousine au sommet -> https://t.co/4Mj9Eeb060
18:21Dordogne : Les combats d’une Palestinienne -> https://t.co/IURSGQvIGQ

Faire ressortir la fierté

EUROCUP : Limoges CSP - Reggio Emilia

Ce mardi 2 janvier 2018  à la fin de la rencontre d'Eurocup largement perdue 87-54, les Italiens de Reggio Emilia ne fanfaronnaient pas et les Français, eux, étaient dans un état que l'on ne pense jamais atteindre lorsque l'on pratique la compétition, au plus petit ou au plus haut niveau. Car de plus, en Italie, cela aurait été pour l'absent définitif et pourtant tant présent... le voyage dans la famille.
Depuis, si ce n'est la révolte face à Gravelines, le CSP traîne son basket comme il traîne sa peine. Pas d'âme, plus de collectif, un manque d'entraide flagrant, le départ de Zerbo (qui serait si utile rien que pour la dissuasion), la blessure de Jaiteh (où l'on regrette encore plus Zerbo) et peu à peu... cette équipe qui faisait plaisir à voir après deux années de disette collective a « tout perdu ».
Il reste pourtant un long chemin à parcourir. Certes, les Limougeauds seront à la Leaders Cup chez Mickey et comme premier adversaire des Nanterriens qui viennent de perdre chez eux face au Mans. Certes, il reste deux rencontres européennes « pour du beurre » ce soir et la semaine prochaine pour un voyage en Russie qu'il faudra bien faire...
Mais il reste surtout à finir un championnat qui est maintenant dans sa deuxième phase (la troisième, comme en rugby est celle des play-off). Alors, autant commencer dès ce soir, comme l'a souligné après avoir rangé les valises dans le bus au sortir du Chaudron portelois, « à remonter en régime. Le meilleur reste à venir » a souligné le coach qui connaît bien son groupe.
Avec qui !
On ne peut dire au moment de ces lignes (la veille, nous ne sommes pas des réseaux sociaux), Jaiteh « pourrait » être sur le terrain. Carter aussi, mais est-il encore joueur ou « fantôme ». Le grand ailier fort est quasiment devenu imperceptible. Si on rajoute Hayes qui est maladroit, Howard et Bouteille qui ont les bretelles usées d'avoir tiré dessus, Conklin qui se bat mais ne retrouve pas d'adresse, Morency capable de beaucoup mais pas souvent offensivement et le duo Joyce-Gibson qui arrive rarement à être bon... ensemble. Lydeka pour sa part peut être solide ou « non servi ». C'est aussi cela un sport collectif.
On sait, pour l'avoir apprécié, l'avoir écrit, que cette équipe peut beaucoup de choses. Ce soir face à une phalange mondiale, de taille, de talent, il faudra faire vibrer des supporters qui, légitimement, pourraient avoir laissé des places libres.
Alors, reportons nos plaisirs à plus tard... à moins que le premier déclic ne soit pour ce dernier jour d'un janvier 2018... terrible !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.