Fil info
00:21Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet | L'Echo https://t.co/gvkVOiQeFE via
23:38France : Les syndicats agricoles réunis par Macron -> https://t.co/L3fgBJztod
23:36International : Israël : la Knesset vote le racisme d’État -> https://t.co/IBnged6nWB
23:34Région : Une certaine vision du service public -> https://t.co/SBSJItKgUW
21:05Cyclisme : Geraint Thomas gagne au sprint à l'Alpe d'Huez -> https://t.co/IdsdrsVO8t
20:50Périgueux : Table rase sur les services publics | L'Echo https://t.co/lTpdUYjk5T via
20:39Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet -> https://t.co/1RYpAAYfyE
18:58Châteauroux : [intégral] L’alphabet façon Ghe2toBlaster -> https://t.co/fO7oDLMchp
18:55Périgueux : Table rase sur les services publics -> https://t.co/aqdzO3YvCY
18:54Indre : Les Familles Rurales manquent d’aides à domicile -> https://t.co/JXSqdlxTG1
18:51Ambrault : Demain soir, rendez-vous pour la 5e édition de Bluesberry -> https://t.co/zCK67Oecok
18:50Salagnac : Ils vont vadrouiller en attendant La Grande Vadrouille -> https://t.co/vsYGdKsbZo
18:19RT : Surprise! Le gvt espagnol lutte pour enlever les restes de Franco de son mausolée. Mais les moines qui gèrent ce li… https://t.co/657GDNJp2D
18:18RT : La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
18:11La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
17:37RT : Ce Macron qui a privatisé l'équipe de France à son seul profit, c est le même qui a baissé de 7… https://t.co/S2NrXG0GLk
17:37RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
17:35RT : Affaire , les réitèrent leur demande d’une commission d’enquête sur les violences qui ont eu li… https://t.co/P0mXDaKayi
16:04Lubersac : Yannick Icebe a rencontré les jeunes rugbymen stagiaires -> https://t.co/unH00Vgu6q
14:51RT : 19/07 grille Châteauroux ST SEBASTIEN Limoges https://t.co/AkBdJFGs4C . Pour le Vendredi 20 juillet, s… https://t.co/hoQP9TL9MI
14:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
14:50RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
12:38RT : Affaire . J’avais déposé une commission d’enquête sur les incidents du 1er mai refusé par la majorité ⁦… https://t.co/bFWqBdcrqm
12:37RT : Insupportable ! On apprend ce soir que le collaborateur d’ Alexandre Benalla déguise en policier s’e… https://t.co/9S2GJNLAYh
12:37RT : A Nice Estrosi coupe l'eau aux SDF, des commerçants se mobilisent et leurs viennent en aide ... Ici Mme Baerts phar… https://t.co/1s39tHS4Qh

Agriculture : la loi des voeux pieux

PRIX

De belles intentions sans les moyens de les assurer : la loi sur l’agriculture présentée hier au Conseil des ministres est censée améliorer les revenus des agriculteurs.
Le projet de loi sur l’agriculture a été présenté hier au Conseil des ministres par Stéphane Travert. Si les questions du gaspillage alimentaire,
des produits phytosanitaires ou du bio dans les cantines sont abordées, le texte s’attaque essentiellement aux relations commerciales
entre producteurs, industriels et distributeurs, via des modifications du code du commerce, la limitation des promotions et la relève du seuil de revente à perte (SRP). Des points qui ont fait dire à la FNSEA ou aux Jeunes agriculteurs qu’ils avaient « été entendus » mais le propos est plus nuancé chez Laurent Pinatel de la confédération paysanne.
S’il trouve « intéressante » la proposition concernant l’inversion de la formation des prix à partir des coûts de production, il s’interroge : « que se passera-t-il si transformateurs et distributeurs refusent ? La loi prévoit une intervention de l’État comme médiateur. C’est insuffisant. Nous voulons un Etat arbitre ». Idem sur les SRP à 10 % : « derrière il y a un espoir idéologique : recréer de la valeur et espérer qu’elle sera redistribuée.
Un espoir car la loi n’a ici rien de contraignant ».
Que cela corresponde à une augmentation des prix de 10 % pour un produit identique est également un point qui inquiète le paysan, d’autant
que le sujet fait débat avec des consommateurs qui via des sondages se disent prêts à dépenser plus pour de la qualité et la FNSEA qui affirme que « vert, c’est plus cher ». « Nous sommes dans une agriculture subventionnée et les contribuables,
via leurs impôts, payent déjà » introduit Laurent Pinatel, « nous pensons que c’est là qu’il faut travailler, subordonner ce soutien public à une production respectueuse de la santé, de l’environnement, du producteur… Certaines personnes n’ont pas les moyens et ce n’est pas un fantasme. Le risque est donc de se retrouver avec une alimentation duale, de qualité pour les riches, industrielle pour les pauvres ».
A.S

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.