Fil info
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
19:23 Malheureusement l'homme s'est donné la mort avant l'intervention du raid
19:19 Il serait plus judicieux de rénover le quartier de la Madeleine à l’entrée de la ville et le centre-… https://t.co/qT82OJMtZw
18:54RT : L’« Aquarius » dégradé de son pavillon ou le naufrage de l’Europe https://t.co/HBqLvFDWGq via Le Monde
18:54RT : Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
18:36Périgueux : Ils rament avec conviction -> https://t.co/0aRC1dJe0N
18:12Diors : L’art de faire bonne impression -> https://t.co/bp78YPKz9a
18:09Indre : Un nouveau service pour épauler les urgences le soir -> https://t.co/tqu7Xr37bA
18:08La Châtre : 35 personnes ont participé à la dernière balade gourmande -> https://t.co/Ux7Ls5WEfL
18:07Argenton-sur-Creuse : Week-end festif pour l’UCIA en lieu et place de la foire-expo -> https://t.co/4771lLJqyw
17:23Sarlat-la-Canéda : Le pastoralisme à l’honneur -> https://t.co/fgtAFKnxkR
16:56RT : Comment peut-on tenir de tels propos homophobes en 2018 ? Et cet homme n’a même pas le courage de les assumer ! Mer… https://t.co/YDdvbXE3DO
16:56RT : 📢 RAPPEL: Les Etats Généraux des Travaux Publics de la Haute-Vienne se déroulent ce vendredi 28 septembre à l'ENSI-… https://t.co/zEA6M4RLPo
16:56RT : - Le coup d'envoi de la 35ème édition des sera donné le 26 septembre. Retrouvez le… https://t.co/xSRRPkn070
16:54RT : Le 4 octobre, la organise la à Poitiers, Limoges et Bordeaux : conférences, rec… https://t.co/7lfWqmKEsn
16:51RT : Une escouade du RAID est disposée en haut de l'avenue Bordier, sur le chemin des Amoureux à . Elle prête mai… https://t.co/0jYaLj3AG3
16:48 Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
15:58RT : JC Satàn + Noyades + Weird Omen - CCM John Lennon (Limoges) https://t.co/59KLiZ8XNY
15:56RT : Virades de l’Espoir : le CRCM du seront à le 30 septembre prochain.👉… https://t.co/tlOYXhNavF
14:40RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:40RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:36RT : Merveilleux portrait de Monique et Michel Pinçon-Charlot. Des idées qui donnent de la force pour mener le combat d… https://t.co/JpqqdtqPPs
14:36RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:35RT : 25ème Salon Régional de l'Association Artistique de la Poste et Orange Limousin du 27 septembre au 7 octobre au Pav… https://t.co/8kU6SD1xsS
14:34RT : le Mag bonus vidéo | L’entretien et l’amélioration du réseau routier est l’une des priorités du Départ… https://t.co/XVjaW6bX5T
14:34RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:33RT : | La à , c'est ce vendredi ! Consultez le communiqué de sur notre s… https://t.co/hzt2oXojIC

PCF : contre un « absolutisme présidentiel » accru

POLITIQUE. Les parlementaires communistes pointent une révision empreinte d’un manque de démocratie et alertent sur la réduction des pouvoirs du Parlement.

CONSTITUTION
La réforme constitutionnelle actuellement envisagée aura pour conséquence, selon Pierre Laurent, secrétaire national du PCF de « renforcer un régime d’absolutisme présidentiel », notamment parce qu’elle se dirige vers « une réduction massive du nombre d’élus (...) à tous les étages de la République ».
Lors d’une conférence de presse à l’Assemblée, le sénateur de Paris a ainsi lancé hier « un messaged’alerte démocratique parce qu’on se  dirige vers une révision institutionnelle et constitutionnelle qui au total va concerner beaucoup de sujets, pour le moment sans aucun débat dans le pays ».
Le président « s’avance vers un processus qui va viser à proposer un paquet ficelé qui ne pourra plus être débattu », a-t-il poursuivi, jugeant qu’un référendum dans ces conditions « consisterait à dire oui ou non au président de la République, et non pas à entrer dans un débat large et citoyen ».
Le Cese amputé de la moitié de ses membres
« Nous n’accepterons pas un processus qui écarterait le Parlement », a insisté Pierre Laurent, plaidant pour ne pas laisser le président « faire sa cuisine tout seul ».
L’annonce la veille par Emmanuel Macron de sa volonté de réduire de « quasi la moitié » le nombre des membres du Conseil économique, social et environnemental (Cese) est « très grave et montre bien que ce qui est visé, c’est la diminution drastique à tous les étages de la République du nombre de représentants du peuple », a-t-il aussi affirmé.
« Le supermarché des godillots »
A ses côtés, le chef de file des députés communistes André Chassaigne a dénoncé globalement l’absence de « justifications sur ce qui est avancé ». Pour lui, la réduction du nombre de parlementaires « ne s’appuie sur rien » et revient à « une forme de révolution institutionnelle qui consiste à couper complètement l’élu du peuple ».
Pour l’élu du Puy-de-Dôme, certains députés, notamment LREM, sont déjà « complètement coupés des réalités du terrain », et avec des députés moins nombreux « ce sera le supermarché des godillots. La chaussure va se vendre à une allure terrible ».
« Il n’y a pas d’ambiguïté : réduire le nombre de parlementaires réduira le pouvoir du Parlement au profit de l’exécutif », a abondé Eliane Assassi, présidente du groupe communiste au Sénat, pour qui « l’affichage démagogique » sur ce sujet « n’est pas à prendre à la légère ».
Les élus ont rappelé que leurs groupes organiseraient un colloque au Sénat le 5 mars intitulé « Face à la crise démocratique : quelle révolution constitutionnelle ? ».
AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.