Fil info
18:07Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
17:30Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
16:11Région : La transition énergétique divise -> https://t.co/NB8561KJHK
16:09# # - -Vienne : L’implication par le dessin -> https://t.co/3h3TQkKXse
15:51Marcillac-Saint-Quentin : Une rue en la mémoire de l’ancienne institutrice -> https://t.co/f3RjRnSEC7
15:47Carsac-Aillac : Les moulins entrent en scène -> https://t.co/Ukmp4T7eMS
15:43Mussidan : La déviation est en bonne voie -> https://t.co/Nwe5gD0Ymm
15:42Dordogne : Une journée pour s’informer sur le mal de dos le 25 septembre -> https://t.co/89CeYCmTrr
15:40Dordogne : Le Périgord s’exporte jusqu’en Australie -> https://t.co/W81TRX9Kj4
15:36Dordogne : La « petite histoire » n’en finit pas de grandir -> https://t.co/sp5jjVhcys
15:33Périgueux : Deux jours pour prendre véritablement soin de soi -> https://t.co/gMUzMdwADs
14:54Saint-Benoît-du-Sault : 130 minots ont repris le chemin du stade -> https://t.co/gGe8tWRHE9
14:52Le Blanc : à quand le retour des coquelicots dans les campagnes ? -> https://t.co/AhSI0EREpq
14:52Pouligny-Saint-Pierre : La commune s'enrichit d'une nouvelle association -> https://t.co/0itB3FKHi6
14:44 😍😍
14:44 Yess
14:43 c'est Martin ? 😱
14:07Périgueux : Des locaux sécurisés et adaptés -> https://t.co/lFf1ComIiO
12:39RT : le bel article de l' pour la Journée Internationale de la Paix https://t.co/Qgnd5U9f7k
12:37RT : Pour le coup, Céline a sans doute la meilleure formule pour parler de : « La merde a de l'avenir, vous ver… https://t.co/TAornnQb8U
12:33RT : Contrairement à ce que je lis et j'entends, non, le ne propose pas d'agir dans le cadre des traités européens… https://t.co/yVJtV5QwsL
20:27Desserte ferroviaire : la défense du Paris-Orléans-Limoges-Toulouse est et reste une priorité absolue pour notre te… https://t.co/oWhA0mDTWf
19:28Tulle : L’urbain et la santé sur la table -> https://t.co/PTXzDFeRB7
19:26Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé -> https://t.co/A1hnN9nWvX
19:21Châteauroux : Une journée pour changer de regard sur la maladie d’Alzheimer -> https://t.co/Y2Uyz4O541

L’État sommé d’investir dans les transports

RAPPORT

L’Agence de financement des infrastructures de transport estime que l’État devra beaucoup augmenter son budget s’il veut rénover l’existant, améliorer les déplacements et réaliser de grands projets.
Voilà un rapport qui tombe à pic alors que la France fait partie des pays de l’Union européenne à dépasser les limites d’émissions de particules fines ou le dioxyde d’azote. Ce qui lui vaut la menace de comparaître devant la cour de justice de l’UE si elle n’avance pas des solutions concrètes dans un délai d’une semaine.
Parmi elles, la réalisation des infrastructures de transports, notamment ferrés, pourrait peser, les transports étant la principale source d’émission de gaz à effet de serre. D’où l’importance du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures (COI) remis jeudi à la ministre des transports Elisabeth Borne par son président Philippe Duron qui dirige l’agence de financement des infrastructures de transports.
Trois scénarios sont mis sur la table: le premier porte sur un budget de 48 milliards sur 20 ans, soit le budget actuel; le deuxième préconise
60 milliards et le troisième, plus ambitieux, 80 milliards, toujours sur 20 ans. L’État se fera-t-il stratège en investissant massivement?
Le COI préconise au gouvernement de trouver des fonds supplémentaires en affectant aux transports une part plus importante des recettes de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) et/ou «une application accrue du principe pollueur payeur» et, pour les transports publics, une mesure socialement très discutable : l’augmentation des prix des billets.
Mais quelque soit le scénario retenu, le COI propose de saucissonner les travaux des infrastructures
envisagées. C’est le cas du projet de Ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse et de la ligne nouvelle de Marseille à Nice. La ministre des transports tranchera à la fin du mois de février et une loi d’orientation des mobilités est promise pour avril. Au parlement de trancher ensuite.
F.V avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.