Fil info
23:52International : Attaque contre l’ambassade des USA -> https://t.co/a71zVTgqb0
23:50France : Un train d’ordonnances pour le rail -> https://t.co/qZpozHYtFC
23:47France : Les zadistes présentés comme des hors-la loi et expulsés -> https://t.co/jGnjKn9vZU
23:44France : Salaire : la colère des premiers de corvées -> https://t.co/gwlrg5zvcu
22:51Sport : Le biathlon régale, et la France égale son record de médailles -> https://t.co/Xl8WiR8428
22:50France : Continuer le bonne série! -> https://t.co/9QjccZ2xc1
22:48Rugby : Le XV de France dos au mur -> https://t.co/jLcyPWeHdL
20:38# # - -Vienne : Contre l’absurdité -> https://t.co/ZHHA1VD3Kg
19:50# # - : Lorsque l'on partage la notion d'avenir -> https://t.co/SmgV3kd1ed
19:50# # - : Lorsque l'on partage la notion d'avenir -> https://t.co/IOpxUc6CbN
19:37# # - : Aux soins des droits des accidentés de la vie -> https://t.co/9tJQohVVht
19:36# # - -sur-Gartempe : Tout pour la petite reine à «Vélo Concept 87» -> https://t.co/WYkaMgxBUG
19:34# # - -Yrieix-la-Perche : Lutte : un titre de champion de France -> https://t.co/6PnGtbFcc5
19:32# # - -Bonneval : Finale nationale des Ovinpiades : Pierre Mazeau représentera La Faye -> https://t.co/YSPJWNrakf
19:30France : Bénédicte Martin visite Saica Pack et AFC Emballages -> https://t.co/C3RgOOYO5F
19:24# # - -Jouvent : Une soirée avec «Musiqu’à deux» -> https://t.co/T8MnE6DxzD
19:08Tulle : Le grand orgue de la cathédrale relevé -> https://t.co/Nb68h1azz7
18:57Brive-la-Gaillarde : Le jeune conducteur lance une course poursuite avec la police -> https://t.co/Zi835pmxim
18:54Indre : La Région Centre soutiendra les équipements de visioconférence -> https://t.co/xjiXKS0CzT
18:47Brive-la-Gaillarde : Les Jardins de Rivet cherchent de la laine -> https://t.co/4WX7fCiCFl
18:31RT : Les élèves de Treignac chantent devant le premier poids lourd 4x4 X Truck de fabrication 100% française. Dans une c… https://t.co/VgKIlgH2iw
17:46Appel de la France Insoumise, partout en France, à rassemblement. En Dordogne, il se déroule ce soir à 18h 30 devan… https://t.co/E1wq9VqFPX
17:43Elle n’y tenait plus, ça devait sortir... Le 26 juin, de bon matin, au lendemain d’un accident qui a coûté la vie... https://t.co/TECAtar9Uu
17:19RT : Alerte pollution : la vitesse réduite de 20km/h sur les routes de Gironde https://t.co/sjai0IHfA3
17:19RT : Début de la pose d'une tour d'étaiement pour soutenir plusieurs façades rue de la Boucherie suite à l'incendie https://t.co/7KhVBkdAhM
17:19RT : Les cheminots ont voté. participera aux manifestations du 22 Mars . Nous appelons les usagers et les asso… https://t.co/lkI3xQIWj4
17:18RT : Petit message aux cheminots : je viens de faire depuis mardi : Paris/La Souterraine. La Souterraine/Brive. Br… https://t.co/ZbknL7kk4R
17:05RT : Petit message aux cheminots : je viens de faire depuis mardi : Paris/La Souterraine. La Souterraine/Brive. Br… https://t.co/ZbknL7kk4R
17:00RT : Les cheminots ont voté. participera aux manifestations du 22 Mars . Nous appelons les usagers et les asso… https://t.co/lkI3xQIWj4
17:00RT : Début de la pose d'une tour d'étaiement pour soutenir plusieurs façades rue de la Boucherie suite à l'incendie https://t.co/7KhVBkdAhM
16:56RT : 10 ème jour de grève ! Mobilisés, déterminés et si solidaires !! On ne lâchera pas ! On veut une VRAIE juridiction… https://t.co/zEkzvHYw0A
16:29RT : J’étais mardi en Creuse, voilà la réalité. Guéret-Felletin, Guéret-Montluçon, Guéret-Limoges menacées de fermeture… https://t.co/qktHlLFXQQ
16:26Ribérac : La faim pour crier sa colère -> https://t.co/RCKz9r2EQK
16:24Dordogne : Le premier conseiller de l’ambassade de Palestine attendu le 28 février -> https://t.co/iYXfTSpCb3
15:49Région : L’œuf ou la poule ? Les deux ! -> https://t.co/9PAwxRFijt
14:31Chaillac : La Compagnie du Cheval bleu présente sa pièce « Ruades » dimanche -> https://t.co/jvpOIC8Fye
14:30La Châtre : L’ouverture de la pêche à la truite se prépare -> https://t.co/uDMLDRl6mi
13:05RT : « La simplification et la suppression des frontières en Europe a été une véritable opportunité criminelle ! » - Lor… https://t.co/gbi4jDYKAu
10:18RT : ⚠️ Les sapeurs-pompiers sont actuellement engagés pour un accident de circulation sur la commune de Lolme au lieu d… https://t.co/DwYTgRCMBy
09:39RT : ❄️ CP - Activation du plan grand froid niveau 1 : Ouverture de 7 places d'hébergement d'urgence à Périgueux et Berg… https://t.co/R01BmX2nrQ
09:29Activation du plan grand froid niveau 1 A la suite des températures négatives prévues pour les jours prochains,... https://t.co/rAmopDOKa6
08:51Limoges : Une aide pour utiliser les outils informatiques | L'Echo https://t.co/qgNF9Xwjgx via

Fonctionnaires : nouvelles missions et démissions

RÉFORME. Après avoir réduit les impôts qui financent les services publics, le gouvernement s’attaque désormais aux agents : effectifs, statuts, missions… Tout est à risque.

AUSTÉRITÉ
« Adapter », « assouplir », « moderniser », mettre fin aux « rigidités » et permettre des réorganisations plus rapides, « comme le font les entreprises », aller vers « une gestion contemporaine » : c’est avec le vocabulaire habituel de la macronie qu’a été justifié le menu de la concertation sur la réforme de la fonction publique, présenté à l’issue du premier comité interministériel de la transformation publique.
Cette concertation menée avec les syndicats des fonctionnaires débute en ce mois de février. Quatre axes sont soumis aux débats : la transformation des instances de représentation du personnel ; une révision du système de rémunération pour le rendre plus individualisé, autrement dit, au mérite ; un recours plus fréquent à l’embauche de contractuels ; enfin, l’accompagnement des conséquences de la réforme
de l’Etat.
Encourager le pantouflage
Le comité interministériel a également fait état de sa volonté d’élargir la contractualisation à la haute fonction publique, d’encourager le pantouflage c’est-à-dire le passage entre privé et public qui est pourtant largement décrié car source de tous les jeux d’influence et d’affecter les meilleurs élèves de l’ENA à la mise en oeuvre des chantiers prioritaires du gouvernement.
Enfin, un comité d’experts baptisé CAP22 parmi lequel ne figure aucune personnalité syndicale a été mis sur pied pour réfléchir à des réformes et à des pistes d’économie. Il devra rendre ses préconisations fin mars, sachant que la deuxième réunion du comité interministériel est prévue pour avril. Chaque point soumis à la concertation syndicale est un dossier en soi. S’en prendre aux IRP n’a rien d’anecdotique surtout après ce qui a été développé avec les ordonnances sur la loi Travail dans le secteur privé. L’individualisation des rémunérations soulève aussi de nombreuses questions quant à l’instauration d’une concurrence entre des salariés là pour… exercer une mission d’intérêt général. L’intérêt
général est également l’angle qui interroge le recours plus massif à des contractuels : comment une mission de cet ordre peut être ponctuelle ? Cependant, c’est essentiellement le dernier point qui, pour l’heure, a fait réagir.
Le discours officiel est que le passage au numérique qui va être imposé à l’administration va faire disparaître des emplois. Tout comme la volonté de « revoir les missions de l’Etat » et d’en abandonner certaines. Outre le fait que cela nécessiterait un débat à part entière, une option pourrait être de former les agents pour leur assurer une réorientation professionnelle. Si un « effort de formation » a été mentionné par le gouvernement, sa principale option est de proposer « un plan de départ volontaire ».
« Nous avons affaire à un président et à un gouvernement qui sont en train de s’attaquer frontalement à la fonction publique pour se conformer
aux prévisions d’Emmanuel Macron de supprimer 120 000 emplois » recadre Jean-Marc Canon de la CGT qui fait plus que douter du volontariat des départs. Luc Farré de l’Unsa a dénoncé « une attaque (…) en contradiction avec les principes de la fonction publique », Solidaires un « dynamitage » et Christian Grolier de FO a affirmé que « ce que souhaite le gouvernement, c’est casser le statut général ». Seule la CFDT ménage ses critiques, réclamant une rencontre rapide avec le gouvernement « pour discuter de ce qui est vraiment derrière ses annonces».
Angélique Schaller

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.