Fil info
10:44Dans l' de ce mardi 18 décembre, un article sur l'inauguration de la Salle Roland Pierrot au l… https://t.co/kllgoeoOfh
07:54Région : Ils défendaient seulement une petite ligne -> https://t.co/WBXAcRuG7n
07:53Région : Conseil régional: budget maîtrisé? -> https://t.co/P4ei2EH00Q
07:50 agriculteurs # - -Vienne : Les JA dénoncent le déficit d’image et de revenus -> https://t.co/5DAdEmXrVp
18:47Châteauroux : Les belles pochettes de Stéphane Merveille -> https://t.co/wSM86UN2F0
18:00Coulounieix-Chamiers : Jacqueline Gourault vient donner le coup d’envoi de l’opération Anru -> https://t.co/hpvF1NKwIt
17:54Roussines : Les aînés choyés par la commune -> https://t.co/Ctyn1nzf6A
17:28Dordogne : Le procès des Gilets jaunes renvoyé -> https://t.co/Sx4dKJlzXp
17:27Dordogne : Le laboratoire départemental veut reprendre au plus vite -> https://t.co/fc2PxlHpw1
17:25Argenton-sur-Creuse : Les collégiens se mobilisent pour les orphelins de Kinshasa -> https://t.co/mdiAyh0j8V
17:06RT : Georges Abdallah militant communiste libanais est incarcéré depuis tr… https://t.co/p8geECOjVC
16:52Terrasson-Lavilledieu : L’office de tourisme lance son nouveau site -> https://t.co/ZR5POr1SVy
16:18# # - -Vienne : Toutes les communes de Haute-Vienne reconnues au titre de calamités agricoles -> https://t.co/jujzlq6Bjp
15:57Corrèze : Des éoliennes dans les Monédières ? -> https://t.co/UloVUCgBzF
15:55Bergerac : Gilets Jaunes moins nombreux, mais déterminés -> https://t.co/woDVrRQUoc
15:52Bergerac : Le PCF fédère autour de ses revendications -> https://t.co/nbQZTffZR0
14:35Ribérac : La rupture de l’égalité -> https://t.co/UZNvv9NDs8
13:59 Georges Abdallah militant communiste libanais est incarcéré depuis tr… https://t.co/p8geECOjVC

Perturbateurs endocriniens : un rapport choc

SANTÉ

La France a déjà capitulé au niveau européen sur les perturbateurs endocriniens.
Un rapport déplore vendredi le tarissement des financements pour la recherche et la médiocrité des surveillances.
Ils sont dans les jouets ou dans les produits cosmétiques, dans les pesticides vaporisés sur les fruits ou les emballages plastiques, dans les gels douches ou les textiles… Les perturbateurs endocriniens : des substances chimiques capables d’interférer avec le système hormonal, de contaminer aussi bien l’environnement que les organismes humains.
Vendredi, le Monde a divulgué un rapport remis en janvier au gouvernement, réalisé par trois institutions : l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), le Conseil général de l’environnement et du développement durable et le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux. Un rapport qui dit explicitement que « un certain nombre d’affections de la santé humaine sont aujourd’hui suspectées
d’être la conséquence d’une exposition aux PE : baisse de la qualité du sperme, augmentation de la fréquence d’anomalies du développement
des organes ou de la fonction de reproduction, abaissement de l’âge de la puberté, détaille le rapport. Le rôle des PE est aussi suspecté dans la survenue de certains cancers hormonodépendants, ainsi que des cas de diabète de type 2, d’obésité ou d’autisme ».
Un rapport qui se penche également sur le plan national mis en oeuvre depuis 2014, qui a le mérite d’être une des rares démarches menées dans ce sens au niveau européen, avec celles de la Suède et du Danemark. Si ce plan a donné « des résultats positifs », le rapport estime cependant que ces résultats « restent le plus souvent à amplifier ». Et les auteurs de s’alarmer notamment du « tarissement des crédits » affectés à la recherche et de la médiocrité des surveillances des sols et de l’air. Et d’appeler à une montée en puissance précisant qu’il en va de « la crédibilité
des pouvoirs publics », crédibilité déjà très entamée à l’échelon européen qui, selon les auteurs, n’a pas pris « la mesure du problème ».
A.S.