Fil info
10:44Dans l' de ce mardi 18 décembre, un article sur l'inauguration de la Salle Roland Pierrot au l… https://t.co/kllgoeoOfh
07:54Région : Ils défendaient seulement une petite ligne -> https://t.co/WBXAcRuG7n
07:53Région : Conseil régional: budget maîtrisé? -> https://t.co/P4ei2EH00Q
07:50 agriculteurs # - -Vienne : Les JA dénoncent le déficit d’image et de revenus -> https://t.co/5DAdEmXrVp
18:47Châteauroux : Les belles pochettes de Stéphane Merveille -> https://t.co/wSM86UN2F0
18:00Coulounieix-Chamiers : Jacqueline Gourault vient donner le coup d’envoi de l’opération Anru -> https://t.co/hpvF1NKwIt
17:54Roussines : Les aînés choyés par la commune -> https://t.co/Ctyn1nzf6A
17:28Dordogne : Le procès des Gilets jaunes renvoyé -> https://t.co/Sx4dKJlzXp
17:27Dordogne : Le laboratoire départemental veut reprendre au plus vite -> https://t.co/fc2PxlHpw1
17:25Argenton-sur-Creuse : Les collégiens se mobilisent pour les orphelins de Kinshasa -> https://t.co/mdiAyh0j8V
17:06RT : Georges Abdallah militant communiste libanais est incarcéré depuis tr… https://t.co/p8geECOjVC
16:52Terrasson-Lavilledieu : L’office de tourisme lance son nouveau site -> https://t.co/ZR5POr1SVy
16:18# # - -Vienne : Toutes les communes de Haute-Vienne reconnues au titre de calamités agricoles -> https://t.co/jujzlq6Bjp
15:57Corrèze : Des éoliennes dans les Monédières ? -> https://t.co/UloVUCgBzF
15:55Bergerac : Gilets Jaunes moins nombreux, mais déterminés -> https://t.co/woDVrRQUoc
15:52Bergerac : Le PCF fédère autour de ses revendications -> https://t.co/nbQZTffZR0
14:35Ribérac : La rupture de l’égalité -> https://t.co/UZNvv9NDs8
13:59 Georges Abdallah militant communiste libanais est incarcéré depuis tr… https://t.co/p8geECOjVC

« Tri entre les migrants » : propos indignes de Gérard Collomb

POLITIQUE

Alors que le projet de loi Asile et Immigration suscite d’ores et déjà de vives réprobations, le ministre de l’Intérieur fait une distinction entre ceux qui pourraient être accueillis et les autres.
Déjà en délicatesse avec les associations d’aide aux migrants, les relations du ministre de l’Intérieur avec ces dernières ne risquent pas de s’arranger après le pavé dans la mare d’hier.
Gérard Collomb a en effet déclaré qu’il était « obligé de faire un tri » parmi les migrants, entre réfugiés politiques et migrants économiques. Il a ainsi tenu des propos que ne renieraient pas les plus réactionnaires : « Je ne peux pas faire en sorte que d’année en année, on ait une augmentation de manière exponentielle. » Il a en outre insisté sur « le coût » occasionné par les dispositifs d’accueil et a indiqué que « sur le mois de janvier de cette année, par rapport à janvier de l’année dernière, on a éloigné +29% de personnes ». Oubliant visiblement que derrière les chiffres qu’il se plaît à citer, ce sont des hommes, des femmes et des enfants dont il s’agit.
Commentant le recensement dans les centres d’hébergement, qui a provoqué une levée de boucliers, Gérard Collomb estime qu’« il y a aussi beaucoup de gens qui sont dans le "ni-ni" parce qu’on n’a pas fait ce qu’il fallait dans les années passées et on a stocké
des gens qui ne sont ni acceptés ici et qu’on ne peut pas éloigner non plus ».
Il a en outre tenté de se justifier en prenant l’exemple de l’Allemagne : « Si vous ne réglez pas un certain nombre de problématiques en faisant respecter la loi, en étant accueillant d’une part mais en expulsant ceux qui n’ont pas droit à être accueillis, vous avez un mouvement qui conduit à l’extrémisation des esprits. » Certains lui rétorqueront que c’est précisément le genre de politique qu’il prône qui favorise ce qu’il nomme « l’extrémisation des esprits ».
Le projet de loi Asile et Immigration, décrié jusque dans les rangs de la majorité, sera présenté le 21 février en conseil des ministres. Il prévoit notamment un doublement à 90 jours de la durée maximale de rétention (voire 135 dans certains cas) pour les étrangers en attente de leur reconduite et une réduction des délais d’appel pour les déboutés de l’asile.
A.M.