Fil info
14:08RT : Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
08:33Dans le on préfère la partager et la boire 🍻😜 https://t.co/UWVUX2n94t
08:29ce matin 22/09/2018 de 08:00 à 12:00 efs - perigueux attention changement de date le théâtre est reporte au lu… https://t.co/dRuAFv8dpK
21:17Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé | L'Echo https://t.co/G9LwAgYxaj via
18:48Dordogne : Beynac : le Département et la préfecture haussent le ton -> https://t.co/7XIpQv05zQ
18:46Salagnac : De nouveaux réfugiés d’Afrique subsaharienne accueillis à Clairvivre -> https://t.co/8JaHaiWvWb
18:40Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
18:28Châteauroux : Les citoyennes se réapproprient la ville et leur quartier -> https://t.co/GxFNXOQnQQ
18:01Un médiateur a été désigné pour intervenir dans le conflit actuel du SDIS 87 (sapeurs-pompiers). Il pourrait interv… https://t.co/800yeoFWLT
17:05Région : Vers une mobilisation nationale ici -> https://t.co/wib3899aCp
16:56Saint-Astier : Double fête pour le lancement de la saison à La Fabrique -> https://t.co/BrL1xEmIUN
16:52Sarlat-la-Canéda : Fernando Costa de retour au Pays -> https://t.co/HxP5hZ7QQI
16:52# # - -Vienne : Un pas vers l’égalité réelle -> https://t.co/6AAvAPg09Q
15:52Périgueux : Sérieux contretemps pour le projet Montaigne -> https://t.co/bHMUd7avvr
15:50RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:49Périgueux : Un acheteur annoncé pour l’espace Britten -> https://t.co/V4DJG0HoBT
15:45Périgueux : 44 clubs labellisés -> https://t.co/MYcrcRWqlI
15:10RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:08RT : La Région débloque plus de 4 millions d'euros pour aider les victimes des intempéries https://t.co/NTUi0rr4Fx
14:57RT : Le Val de l'Aurence en fête les 22 et 23 septembre - Esplanade et Parc Pavillon du Mas-Jambost https://t.co/ax79ZbnlnB
14:53A20. Fermeture de la bretelle de sortie de l’échangeur n°26 « La Crouzille » dans le sens Province- Paris du 24 au… https://t.co/iSPBHiGxXO

« Tri entre les migrants » : propos indignes de Gérard Collomb

POLITIQUE

Alors que le projet de loi Asile et Immigration suscite d’ores et déjà de vives réprobations, le ministre de l’Intérieur fait une distinction entre ceux qui pourraient être accueillis et les autres.
Déjà en délicatesse avec les associations d’aide aux migrants, les relations du ministre de l’Intérieur avec ces dernières ne risquent pas de s’arranger après le pavé dans la mare d’hier.
Gérard Collomb a en effet déclaré qu’il était « obligé de faire un tri » parmi les migrants, entre réfugiés politiques et migrants économiques. Il a ainsi tenu des propos que ne renieraient pas les plus réactionnaires : « Je ne peux pas faire en sorte que d’année en année, on ait une augmentation de manière exponentielle. » Il a en outre insisté sur « le coût » occasionné par les dispositifs d’accueil et a indiqué que « sur le mois de janvier de cette année, par rapport à janvier de l’année dernière, on a éloigné +29% de personnes ». Oubliant visiblement que derrière les chiffres qu’il se plaît à citer, ce sont des hommes, des femmes et des enfants dont il s’agit.
Commentant le recensement dans les centres d’hébergement, qui a provoqué une levée de boucliers, Gérard Collomb estime qu’« il y a aussi beaucoup de gens qui sont dans le "ni-ni" parce qu’on n’a pas fait ce qu’il fallait dans les années passées et on a stocké
des gens qui ne sont ni acceptés ici et qu’on ne peut pas éloigner non plus ».
Il a en outre tenté de se justifier en prenant l’exemple de l’Allemagne : « Si vous ne réglez pas un certain nombre de problématiques en faisant respecter la loi, en étant accueillant d’une part mais en expulsant ceux qui n’ont pas droit à être accueillis, vous avez un mouvement qui conduit à l’extrémisation des esprits. » Certains lui rétorqueront que c’est précisément le genre de politique qu’il prône qui favorise ce qu’il nomme « l’extrémisation des esprits ».
Le projet de loi Asile et Immigration, décrié jusque dans les rangs de la majorité, sera présenté le 21 février en conseil des ministres. Il prévoit notamment un doublement à 90 jours de la durée maximale de rétention (voire 135 dans certains cas) pour les étrangers en attente de leur reconduite et une réduction des délais d’appel pour les déboutés de l’asile.
A.M.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.