Fil info
19:17Dordogne : Radio Vallée Vézère lance un appel aux dons pour sa survie -> https://t.co/cIkF4e02f2
19:16Dordogne : Sarlat à l’heure du 7e art -> https://t.co/9tYXZ0u5BF
18:52Indre : Trois jours de fête et de partage autour des arts et de la culture -> https://t.co/4dKcbwvm2q
18:51Indre : Santé : un référendum d'initiative locale en janvier -> https://t.co/aGWxifLuEP
18:50Indre : Redonner des couleurs aux idéaux communistes -> https://t.co/mQXSjCmdZk
18:48Châteauroux : Un temps de partage en musique -> https://t.co/s92abKZKih
18:02# # - -sur-Gartempe : Les Bandafolies c’est reparti -> https://t.co/x4lhxRI6zR
18:00# # - -Junien : Quelques secrets de fabrication des gants de luxe Agnelle -> https://t.co/dm7qgkpiu3
17:28Secours Populaire : les enfants creusois se mobilisent pour les enfants d'Haïti https://t.co/XEAP9d9t0h
16:26Sarlat-la-Canéda : Concert Arthur H, un « amour de chien fou » -> https://t.co/uO8A7f0BD1
16:06Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front | L'Echo https://t.co/tPXuXizLhG via
15:41Périgueux : Un programme ambitieux en faveur du logement social -> https://t.co/8hIv15CfPA
11:55Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front -> https://t.co/kqVfcpbUNs
10:09RT : Nouvelle AG des . On fait le point sur l'avancée des procédures en cours. Nous décidons ce jour de poursuivre l… https://t.co/beesvl7sjd
09:46RT : Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV
09:13Dans notre édition aujourd'hui : - Centenaire 14-18 : les communes invitées à sonner les cloches de l'armistice - L… https://t.co/btkBoljzOe
09:04Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV

Droits de l’homme : défaillances des Etats et sursauts citoyens

AMNESTY

L’ONG publie son rapport annuel sur l’état des droits humains dans le monde. Y compris en France où elle déplore des actes pas à la hauteur des discours électoraux d’Emmanuel Macron. Notamment pour les migrants et les réfugiés.
Amnesty international publie aujourd’hui son rapport annuel sur l’état des droits humains dans le monde. Comme chaque année. Et le « cru » 2018 est à double facette. Côté sombre, l’ONG ne peut que constater que « des dirigeants de premier plan ont multiplié des discours de haine pour attiser les peurs et diviser ». Mais le rapport met également en avant les sursauts citoyens, « les centaines de milliers de personnes qui se sont mobilisées partout dans le monde » et l'ONG souligne qu'elles ont été parfois payantes : « levée de l’interdiction totale de l’avortement au Chili, avancée vers l’égalité face au mariage à Taiwan, victoire contre les expulsions forcées au Nigéria... »
Passant au crible 159 pays, l’ONG a examiné le cas de la France. S’il précise que le bilan « n’est pas comparé avec celui de pays évoqués précédemment », il le trouve néanmoins « inquiétant ». « Emmanuel Macron a porté des messages forts en faveur des droits humains durant sa campagne. Plus de sept mois après son entrée en fonction, force est de constater que la mise en oeuvre concrète est loin d’être convaincante » synthétise Cécile Coudriou, présidente d’Amnesty international France.
Parmi les sujets de préoccupations figure évidemment le sort réservé aux migrants et aux réfugiés (lire page suivante). Et de pointer les 28 000 personnes interceptées dans les Alpes-Maritimes dont 95 % ont été renvoyés en Italie, le sort réservé aux Afghans parfois renvoyés dans leur pays avec « une violation du principe de non-refoulement » en cas de dangers potentiels dans le pays d’origine.
Le rapport s’attarde particulièrement sur le cas de Calais, sur les « mesures punitives » des autorités à l’encontre des migrants ou les attaques à l’endroit de ceux qui les aident. Ce dernier sujet de la criminalisation de l’aide aux migrants les inquiète particulièrement.
A.S.