Fil info
18:31 THESE HELPLESS, INTELLIGENT, INNOCENT BEING… https://t.co/tq79xXr3BU
18:28 C'est criminel pour ces animaux qui ne verr… https://t.co/dVuJDYXz8Q
18:10 L. Inacceptable !! la souffrance de ces an… https://t.co/wuQZ6Ct9SQ
17:59 Je ne supporte plus cette souffrance animale ! Il faut arrêter ça !
17:53Indre : [intégral) Dans la peau d’un guerrier viking -> https://t.co/LYDOC4k0zU
17:53Indre : Les Beaux Yeux exposent au Moulin Lasnier -> https://t.co/5AKhUOMm1j
17:43Eyliac : Hommage aux maquisards tombés à La Roquette -> https://t.co/O6BTJ8HMvl
17:43 C'est quoi la définition de l'inacceptable ?
17:33Dordogne : Beynac divise toujours plus -> https://t.co/yltZI9AQwg
17:31Dordogne : Une cinquantaine de communes reconnues en état de catastrophe naturelle -> https://t.co/6E4cmykmjE
16:36Sarlat-la-Canéda : Des artistes aux commandes -> https://t.co/nbbqHnRaXg
15:39Issoudun : La Rabouilleuse a nettoyé le site de sa loge, l'âme en peine -> https://t.co/TthlCHu5rg
12:58 bravo a vous car c'est inadmissible
12:35 Excellente chose 👍 Bravo à vous tous pour… https://t.co/DksadP6YzP
11:26 Merci à vous d'être intervenu.
22:44International : Gênes : derniers espoirs pour trouver des survivants -> https://t.co/X0fRad7Swd
22:40International : Tunisie : projet de loi pour l’égalité homme-femme -> https://t.co/9Vv7h9uXiF
20:47 Bravo à la Fondation. On ne sait plus quoi… https://t.co/BMEuydKenx
19:58Neuvic : Le revenu des producteurs en débat -> https://t.co/JTLNaLugAJ

Un train d’ordonnances pour le rail

TRANSPORTS. Afin d’escamoter le débat et éviter la fronde sociale, le gouvernement voudrait recourir à une méthode expéditive pour imposer sa réforme ferroviaire.

SNCF
Après le code du travail, la SNCF! Une grande partie de la réforme ferroviaire pourrait être adoptée par ordonnances. L’information, révélée jeudi par le quotidien «les Echos», a été confirmée par le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Christophe Castaner qui a indiqué sur BFMTV et RMC que le recours aux ordonnances était une «possibilité » pour réformer la SNCF, jugeant qu’ «il faut aller vite» sur ce dossier. Le Premier ministre Edouard Philippe doit annoncer lundi 26 février la méthode retenue ainsi que le calendrier.
La voie des ordonnances semble tenir la corde.
Selon les Echos, le gouvernement pourrait regrouper l’essentiel des sujets via cette méthode. A savoir, les modalités de la mise en concurrence du rail français, les transferts de personnels dans les sociétés privées en cas de perte de «marché» par la SNCF, la fin du statut des cheminots... Le seul moment où le parlement pourra s’exprimer sera durant l’examen du projet de loi pour habiliter le gouvernement à procéder par ordonnances.
Exactement comme pour le code du travail où le débat démocratique fut confisqué.
Grève en vue le 22 mars
Vent debout contre les mesures du rapport Spinetta, la CGT Cheminots et Sud-Rail ont déjà prévu de manifester le 22 mars. Jeudi, la CFDT-Cheminots, quatrième syndicat à la SNCF, devait proposer à l’intersyndicale qui se réunissait dans la soirée, de déposer un «préavis
de grève reconductible» pour s’opposer à l’éventualité d’une réforme du ferroviaire par ordonnances.
Ce syndicat dit «modéré» voit désormais rouge et parle d’une «provocation inutile au moment même où le devenir du système ferroviaire est interrogé». «En recourant à cette méthode, c’est l’avenir du système ferroviaire, du personnel, de la sécurité, de la qualité du service public rendu aux usagers et notamment la desserte des territoires qui seraient ainsi soustraits à un indispensable débat», ajoute-elle dans un communiqué. Elle dit refuser que «le débat, la concertation et la négociation soient confisqués aux cheminots, aux citoyens et aux parlementaires» et affirme que «cette attaque sans précédent nécessite une réaction immédiate».
Le recours aux ordonnances ne passe pas non plus pour le président LR du Sénat, Gérard Larcher qui s’est insurgé jeudi y voyant «un déni de démocratie parlementaire». «Les ordonnances sont faites pour répondre à des situations particulières.
Si le Parlement n’est pas sollicité pour débattre d’un sujet aussi important pour l’aménagement du territoire, il y aura un déni de démocratie
parlementaire. Je le dis clairement, on nous entendra sur ce sujet», a déclaré le président de la Chambre haute sur France Inter.
F.V avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.