Fil info
18:31 THESE HELPLESS, INTELLIGENT, INNOCENT BEING… https://t.co/tq79xXr3BU
18:28 C'est criminel pour ces animaux qui ne verr… https://t.co/dVuJDYXz8Q
18:10 L. Inacceptable !! la souffrance de ces an… https://t.co/wuQZ6Ct9SQ
17:59 Je ne supporte plus cette souffrance animale ! Il faut arrêter ça !
17:53Indre : [intégral) Dans la peau d’un guerrier viking -> https://t.co/LYDOC4k0zU
17:53Indre : Les Beaux Yeux exposent au Moulin Lasnier -> https://t.co/5AKhUOMm1j
17:43Eyliac : Hommage aux maquisards tombés à La Roquette -> https://t.co/O6BTJ8HMvl
17:43 C'est quoi la définition de l'inacceptable ?
17:33Dordogne : Beynac divise toujours plus -> https://t.co/yltZI9AQwg
17:31Dordogne : Une cinquantaine de communes reconnues en état de catastrophe naturelle -> https://t.co/6E4cmykmjE
16:36Sarlat-la-Canéda : Des artistes aux commandes -> https://t.co/nbbqHnRaXg
15:39Issoudun : La Rabouilleuse a nettoyé le site de sa loge, l'âme en peine -> https://t.co/TthlCHu5rg
12:58 bravo a vous car c'est inadmissible
12:35 Excellente chose 👍 Bravo à vous tous pour… https://t.co/DksadP6YzP
11:26 Merci à vous d'être intervenu.
22:44International : Gênes : derniers espoirs pour trouver des survivants -> https://t.co/X0fRad7Swd
22:40International : Tunisie : projet de loi pour l’égalité homme-femme -> https://t.co/9Vv7h9uXiF
20:47 Bravo à la Fondation. On ne sait plus quoi… https://t.co/BMEuydKenx
19:58Neuvic : Le revenu des producteurs en débat -> https://t.co/JTLNaLugAJ
19:41Atur : En mémoire des martyrs de la brigade Alsace-Lorraine -> https://t.co/wHO9v114e1

Les élus nationalistes reçus à Matignon

CONSTITUTION. Edouard Philippe devait présenter à Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni le volet concernant l’île dans le projet de réforme.

CORSE
Poursuivant leurs échanges avec l’exécutif, les élus nationalistes étaient à nouveau à Paris hier. Après une réunion « préparatoire » au  ministère de l’Intérieur avec Jacqueline Gourault, la « Madame Corse » du gouvernement, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni, respectivement président de l’exécutif et de l’Assemblée de Corse, étaient reçus en soirée par le Premier ministre. Une rencontre qui s’inscrit dans la série d’entrevues lancée par Edouard Philippe en vue de la réforme des institutions.
Ce lundi, avec les deux dirigeants insulaires, il s’est agi d’examiner les contours que revêtira la « mention » de la Corse dans la Constitution, promise par le président de la République le 7 février dernier lors de son déplacement sur l’île.
Seule concession aux revendications nationalistes, cette « mention » n’était en outre pas à la hauteur de ces derniers qui espéraient un cadre similaire à l’article 74, celui qui accorde le plus d’autonomie. Ce qu’avait balayé d’un revers de main Emmanuel Macron.
Ne cachant pas leur déception, les élus corses ont néanmoins depuis continué leurs discussions avec Paris, au cours desquelles il a principalement été question des « habilitations».
Et, hier, ils ne sont pas venus les mains vides. L’Assemblée de Corse a en effet procédé à un vote, jeudi 8 mars, entérinant la demande d’habilitations « permanentes », concernant des volets comme « la protection du patrimoine foncier, les particularités linguistiques et culturelles de l’île, le développement économique et social, l’emploi »... Soit la possibilité pour l’assemblée insulaire d’intervenir dans ces domaines sans en référer au gouvernement.
A.M.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.