Fil info
20:43Corrèze : 400 retraités soucieux et en colère -> https://t.co/Me9pVvDWgq
18:50Indre : La lancinante plainte des retraités -> https://t.co/FyumUdQTvO
18:47Châteauroux : La solidarité dans l’assiette avec les Jardins familiaux -> https://t.co/uWIwZPSDnq
18:35RT : Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
18:19RT : Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
18:18RT : : après 4 ans de bénévolat, Drita, traductrice bénévole pour l’Etat, est menacée d’expulsion VIDEO ►… https://t.co/gYj5647vPl
17:01# # - -Vienne : Les retraités défendent leurs droits -> https://t.co/iXIR13X2lB
16:55# # - -Vienne : Festivités et vigilance au SPF 87 -> https://t.co/oSFvv0tceH
16:51Le Blanc : Le centre ville fermé à la circulation les 29 et 30 octobre -> https://t.co/I4AofrjXNm
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/RvZN4cMssS
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/ExVoNH3evm
16:49La Châtre : La pâtisserie en partage à la Maison des jeunes -> https://t.co/TH9S2Zwvjl
16:48La Châtre : 2018 prénoms et dates de naissance sollicités pour le Téléthon -> https://t.co/7ZabH7sCq3
16:42Sarlat-la-Canéda : On ne change pas une équipe qui gagne -> https://t.co/BNTx10b8kQ
16:39Région : Penser global, agir local -> https://t.co/dgj4xjw04F
16:36France : La modernité dans la tradition -> https://t.co/3oh5ztPxF1
16:09Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
15:40Dordogne : La colère profonde des retraités -> https://t.co/tskMnTsE4J
15:38Marsac-sur-l'Isle : Des animaux exceptionnels et des concours -> https://t.co/wbNbxqs0N0
15:01Chabrignac : La fête de la citrouille est lancée ! -> https://t.co/45WSdAN09J
14:44Périgueux : Faciliter la vie des seniors et les prévenir des pièges -> https://t.co/v5skVfeWJL
14:01RT : Grosse mobilisation des retraités sur la question des pensions et la hausse de la CSG. Au moins un millier de manif… https://t.co/04JnonEqlP
14:01RT : plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
11:12RT : en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
10:51 plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
09:33 en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
09:30Sport : CA Brive: la fulgurante ascension de Demba Bamba -> https://t.co/fTRFx9jkYO
09:23Sport : Trail de la voie romaine: plus de 300 participants -> https://t.co/sNM86BifJy
09:19Sport : Limoges Csp 93 - Alba Berlin 102: une équipe cercliste à construire -> https://t.co/mtzrLgY6m1
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX

Derrière la com’ et les promesses : « l’imposture Macron »

ANNIVERSAIRE. « Un business modèle au service des puissants » : un ouvrage collectif est publié aujourd’hui par Attac et la fondation Copernic pour décrypter la première année de présidence.

ENTRETIEN
Un an. Bientôt un an de présidence Macron. Alors que la colère gronde chez les cheminots, les étudiants et la fonction publique, que de nombreux salariés, de Carrefour à Air France en passant par Vinci, montent au créneau pour défendre leurs emplois ou obtenir leur part du gâteau, que la popularité du président dévisse chez les classes populaires, des universitaires et militants d’Attac et de la Fondation Copernic publient aujourd’hui un ouvrage collectif pour décrypter l’année écoulée : « L’imposture Macron, un business model au service des puissants ». Entretien avec Jean-Marie Harribey, économiste, qui a coordonné l’ouvrage.
La première des impostures est que derrière le message de modernité affiché ne figurent que de vieilles recettes ?
Emmanuel Macron a effectivement voulu faire croire qu’il allait sortir la France du vieux monde, or ce qu’il fait est strictement identique si ce n’est pire que ce qui a été appliqué jusqu’à présent. Par exemple dans le travail, les ordonnances ont entériné l’abandon quasi total du principe de faveur pour donner priorité aux relations individuelles. Cette individualisation des rapports sociaux n’a rien de nouveau. Elle est au coeur des problématiques libérales qui se sont développées depuis la fin des années 1970, si ce n’est qu’elle va un peu plus loin car en plus de défaire les savoir et les savoir-faire, elle veut aussi déstructurer les savoir-être en exigeant des salariés qu’ils adhèrent aux objectifs de rentabilité. C’est de l’exploitation renforcée, de l’aliénation encore plus complète.
Vous dénoncez également le mensonge du « en même temps » car tout n’est fait qu’au profit d’une même classe ?
Au Macron qui promettait sous Hollande puis lors de la campagne de mettre fin à la rente a succédé un président qui n’a pris que des mesures pour conforter la rente financière et alléger l’impôt des plus riches. Quand Macron se dit de gauche et droite, c’est faux. Il est de droite et de droite dure, très dure.
La deuxième partie du livre décrypte le « business model » du président, confrontant les « images marketing » mises en avant à la réalité des décisions sur différents sujets ? Pourquoi avance-t-il ainsi masqué ?
Il a surtout avancé masqué avant l’élection. Depuis, même si c’est toujours le langage de la communication qui domine, il avance de moins en moins masqué comme on a encore pu le voir lundi soir avec son discours devant la conférence des Evêques où il s’est permis de dire des choses sur la laïcité que nul président avant lui n’avait osé, y compris Nicolas Sarkozy.
Et quand on voit la colère monter on peut croire qu’il a fini de manger son pain blanc. Cependant, il continue de dire qu’il ne veut rien lâcher. Il a certes derrière lui les forces économiques, les lobbies et certains grands médias qu’il prend grand soin de renforcer.
Entretien réalisé
par Angélique Schaller