Fil info
22:08 — Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26 — Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32 — Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47 — RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33 — Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25 — Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02 — Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02 — Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59 — Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57 — Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51 — Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47 — Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09 — Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 — grève TER annoncée
11:39 — Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21 — RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 — samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 — municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 — - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 — jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34 — Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08 — RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

Hulot, ministre inutile

NUCLÉAIRE. Le ministre est incapable de répondre aux questions des députés sur la sûreté et sur la stratégie demandée par les ONG.

ANALYSE
Ministre potiche, Nicolas Hulot? La question se pose de plus en plus. C’est un homme visiblement gêné qui s’est présenté hier devant la commission Environnement de l’Assemblée nationale qui se livre à une enquête sur la sûreté des installations nucléaires. Gêné car pas en capacité de donner beaucoup de réponses aux questions qui lui sont posées. La présidente, Barbara Pompili, ex-EELV devenue LREM, lui fait en effet part des difficultés rencontrées par les députés enquêteurs à obtenir des informations : «On nous répond quasi systématiquement : on a vérifié, c’est bon. » Si elle comprend « la nécessité de garder le secret sur des dispositifs pour éviter de donner des armes à nos ennemis », elle estime cependant que le manque d’informations va conduire la mission « dans une impasse démocratique » faute de laisser « la représentation nationale vérifier et se faire son avis ». Et de demander explicitement « de l’aide ». Que lui répond le ministre ? « Ce n’est pas de mon ressort », « je vais plaider en ce sens mais ne peux pas augurer de la réponse ». Une réponse toute aussi molle est produite à la députée qui s’interroge sur les errements autour de l’EPR de Flamandville : « Considérez-vous que l’Agence de sûreté nucléaire a les moyens de travailler et peut le faire en toute indépendance ? » « Je ne peux pas le garantir », murmure Nicolas Hulot, reconnaissant que ce n’est « peut être pas ce qui est attendu d’un ministre ».
Pas plus de réponse à la nouvelle interpellation hier, des ONG environnementales qui lui ont pourtant demander de « sortir de [son] silence » à l’heure où se discute la programmation pluriannuelle de l’énergie. Si Nicolas Hulot a acté l’impossibilité d’atteindre les objectifs fixés par la loi sur la transition énergétique de 2015 concernant le nucléaire, il n’a depuis donné aucune nouvelle feuille de route. « On ne comprend pas qu’il ne réagisse pas », lâche Anne Bringault du Réseau action climat, ce dernier, associé au WWF et à la Fondation pour la nature et l’homme (ex-Hulot), rappelant que l’écologiste avait plusieurs fois souligné l’inaction du précédent gouvernement sur ce dossier.
A.S.