Fil info
00:07 — France : En juin, les abeilles et pollinisateurs sont à l'honneur dans les villes -> https://t.co/QoDpdy2pzH
00:03 — France : « Toujours le même refus de contraindre les entreprises » -> https://t.co/rOhf5ALNPV
23:50 — France : Loi asile : rififi chez les marcheurs -> https://t.co/w2FwlhCmjC
21:53 — «On vit dans un monde où on ne peut plus faire confiance à son prochain », s’insurge Ibrahima dans le box des accus… https://t.co/SXckvLJc4Q
21:26 — Région : Le fret ou l’erreur d’aiguillage -> https://t.co/eza8X0WfD1
20:56 — Basket : Se méfier de l'euphorie -> https://t.co/W7XubA54vk
20:54 — Football : Surtout, ne pas faiblir! -> https://t.co/fcbABnA6Ro
19:58 — RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy
18:35 — Mauvières : Bientôt 27 500 œufs de poule dans la commune ! -> https://t.co/rhFGMKYfbW
18:34 — Châteauroux : Le conservatoire revisite l’opéra bouffe -> https://t.co/AEkQjgY4Ee
18:18 — La Souterraine : Ne rien lâcher... médailles comprises | L'Echo https://t.co/9Z5nEnK2NU via
18:03 — # # - : Le verre de terre: un «projet pour la planète» -> https://t.co/LA6X0hzySf
18:00 — # # - -Denis-des-Murs : Chez «Les Troubadours de la Combade» -> https://t.co/3pYneQbetH
17:57 — - -Yrieix-la-Perche : Une mobilisation hautement sécurisée -> https://t.co/qw24FtyyjT
17:54 — # # - -Junien : Un entraînement de haut niveau pour 55 jeunes judokas motivés -> https://t.co/OCBzXu7EdN
17:52 — # # - : Questions pour un champion -> https://t.co/nAKNMMUjE6
17:08 — Terrasson-Lavilledieu : Un tourisme à visage humain -> https://t.co/cDyWP0MQzU
17:04 — Dordogne : Une rénovation arrosée -> https://t.co/QisHwWJoKv
17:02 — Sarlat-la-Canéda : Une rénovation arrosée -> https://t.co/CvEI8fZdEP
15:41 — Périgueux : Quatre nouvelles boîtes à livres installées dans la ville -> https://t.co/ERLAdYHQp6
15:18 — RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy
14:45 — Dordogne : Les cheminots ne faiblissent pas -> https://t.co/uNi0eqlcZg
13:03 — RT : Région : Photonis : «Prudence et diplomatie» de mise -> https://t.co/zNeBvgBKqJ
13:01 — Région : Photonis : «Prudence et diplomatie» de mise -> https://t.co/zNeBvgBKqJ
12:21 — RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy

Hulot, ministre inutile

NUCLÉAIRE. Le ministre est incapable de répondre aux questions des députés sur la sûreté et sur la stratégie demandée par les ONG.

ANALYSE
Ministre potiche, Nicolas Hulot? La question se pose de plus en plus. C’est un homme visiblement gêné qui s’est présenté hier devant la commission Environnement de l’Assemblée nationale qui se livre à une enquête sur la sûreté des installations nucléaires. Gêné car pas en capacité de donner beaucoup de réponses aux questions qui lui sont posées. La présidente, Barbara Pompili, ex-EELV devenue LREM, lui fait en effet part des difficultés rencontrées par les députés enquêteurs à obtenir des informations : «On nous répond quasi systématiquement : on a vérifié, c’est bon. » Si elle comprend « la nécessité de garder le secret sur des dispositifs pour éviter de donner des armes à nos ennemis », elle estime cependant que le manque d’informations va conduire la mission « dans une impasse démocratique » faute de laisser « la représentation nationale vérifier et se faire son avis ». Et de demander explicitement « de l’aide ». Que lui répond le ministre ? « Ce n’est pas de mon ressort », « je vais plaider en ce sens mais ne peux pas augurer de la réponse ». Une réponse toute aussi molle est produite à la députée qui s’interroge sur les errements autour de l’EPR de Flamandville : « Considérez-vous que l’Agence de sûreté nucléaire a les moyens de travailler et peut le faire en toute indépendance ? » « Je ne peux pas le garantir », murmure Nicolas Hulot, reconnaissant que ce n’est « peut être pas ce qui est attendu d’un ministre ».
Pas plus de réponse à la nouvelle interpellation hier, des ONG environnementales qui lui ont pourtant demander de « sortir de [son] silence » à l’heure où se discute la programmation pluriannuelle de l’énergie. Si Nicolas Hulot a acté l’impossibilité d’atteindre les objectifs fixés par la loi sur la transition énergétique de 2015 concernant le nucléaire, il n’a depuis donné aucune nouvelle feuille de route. « On ne comprend pas qu’il ne réagisse pas », lâche Anne Bringault du Réseau action climat, ce dernier, associé au WWF et à la Fondation pour la nature et l’homme (ex-Hulot), rappelant que l’écologiste avait plusieurs fois souligné l’inaction du précédent gouvernement sur ce dossier.
A.S.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.