Fil info
20:41 — La FĂȘte de la Montagne Limousine 2018 c'est les 28, 29 et 30 septembre Ă  en 
 https://t.co/bstJzAfXV6
16:06 — un dĂ©but de en fanfare, merci pour l'article, on se donne rendez-vous p
 https://t.co/6jZloosTQK
14:08 — RT : Ussel : Des poĂšmes et des chansons pour cĂ©lĂ©brer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
08:33 — Dans le on prĂ©fĂšre la partager et la boire đŸ»đŸ˜œ 
 https://t.co/UWVUX2n94t
08:29 — ce matin 22/09/2018 de 08:00 Ă  12:00 efs - perigueux attention changement de date le thĂ©Ăątre est reporte au lu
 https://t.co/dRuAFv8dpK

Hulot, ministre inutile

NUCLÉAIRE. Le ministre est incapable de rĂ©pondre aux questions des dĂ©putĂ©s sur la sĂ»retĂ© et sur la stratĂ©gie demandĂ©e par les ONG.

ANALYSE
Ministre potiche, Nicolas Hulot? La question se pose de plus en plus. C’est un homme visiblement gĂȘnĂ© qui s’est prĂ©sentĂ© hier devant la commission Environnement de l’AssemblĂ©e nationale qui se livre Ă  une enquĂȘte sur la sĂ»retĂ© des installations nuclĂ©aires. GĂȘnĂ© car pas en capacitĂ© de donner beaucoup de rĂ©ponses aux questions qui lui sont posĂ©es. La prĂ©sidente, Barbara Pompili, ex-EELV devenue LREM, lui fait en effet part des difficultĂ©s rencontrĂ©es par les dĂ©putĂ©s enquĂȘteurs Ă  obtenir des informations : «On nous rĂ©pond quasi systĂ©matiquement : on a vĂ©rifiĂ©, c’est bon. » Si elle comprend « la nĂ©cessitĂ© de garder le secret sur des dispositifs pour Ă©viter de donner des armes Ă  nos ennemis », elle estime cependant que le manque d’informations va conduire la mission « dans une impasse dĂ©mocratique » faute de laisser « la reprĂ©sentation nationale vĂ©rifier et se faire son avis ». Et de demander explicitement « de l’aide ». Que lui rĂ©pond le ministre ? « Ce n’est pas de mon ressort », « je vais plaider en ce sens mais ne peux pas augurer de la rĂ©ponse ». Une rĂ©ponse toute aussi molle est produite Ă  la dĂ©putĂ©e qui s’interroge sur les errements autour de l’EPR de Flamandville : « ConsidĂ©rez-vous que l’Agence de sĂ»retĂ© nuclĂ©aire a les moyens de travailler et peut le faire en toute indĂ©pendance ? » « Je ne peux pas le garantir », murmure Nicolas Hulot, reconnaissant que ce n’est « peut ĂȘtre pas ce qui est attendu d’un ministre ».
Pas plus de rĂ©ponse Ă  la nouvelle interpellation hier, des ONG environnementales qui lui ont pourtant demander de « sortir de [son] silence » Ă  l’heure oĂč se discute la programmation pluriannuelle de l’énergie. Si Nicolas Hulot a actĂ© l’impossibilitĂ© d’atteindre les objectifs fixĂ©s par la loi sur la transition Ă©nergĂ©tique de 2015 concernant le nuclĂ©aire, il n’a depuis donnĂ© aucune nouvelle feuille de route. « On ne comprend pas qu’il ne rĂ©agisse pas », lĂąche Anne Bringault du RĂ©seau action climat, ce dernier, associĂ© au WWF et Ă  la Fondation pour la nature et l’homme (ex-Hulot), rappelant que l’écologiste avait plusieurs fois soulignĂ© l’inaction du prĂ©cĂ©dent gouvernement sur ce dossier.
A.S.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.