Fil info
20:37Cyclisme : Alaphilippe ouvre les Alpes par la 1re victoire française -> https://t.co/yAYR6SB214
18:56Villars : Nouvelle vie pour le hangar de Boschaud -> https://t.co/uUUU6t4YtK
18:53Boulazac : Des conditions de vie inhumaines -> https://t.co/E3vzIw5XzR
18:40Châteauroux : A l’atelier de l’éventail, tout l’art de s’éventer avec classe et volupté -> https://t.co/TbbKS8UAxh
18:28Tulle : Tagada... tsoin-tsoin les papilles ! -> https://t.co/D5H8R4vqhv
18:22La Châtre : Trois familles syriennes reçues à l'hôtel de ville -> https://t.co/8vlh0khPht
18:19Guéret a une nouvelle fois vibré au rythme des concerts en tous genres pour les Nuits d’été qui se sont terminées s… https://t.co/jL9Q3VFNL7
18:18RT : Devant le avec les handicapés pour le droit au logement pour tous , contre la loi https://t.co/Iufl1p9Vxs
18:13C’est l’une des fiertés de la commune, un petit pont roman classé au patrimoine national, qui surplombe la Creuse e… https://t.co/YDgXqJDXWl
16:16Dordogne : Enquêtes dans le passé -> https://t.co/CAqIDvr7mt
14:42Seilhac : Un réseau de Voisineurs en projet -> https://t.co/2U3Ql5pM1y
13:48Faux-la-Montagne : Fichés F comme Fraternité https://t.co/NlxpLr9W7O via
12:49RT : Plus que 3 et on a bioman https://t.co/LJi54gAME6
12:48RT : Retour à « l’ancien monde » : en visite à pour évoquer le désenclavement de la région la ministre des tran… https://t.co/r4wWEiCMP5
12:46RT : Hier, nous avons appris la démission du doyen de la fac de droit https://t.co/7Vb1p3lHKi
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv

« Toujours le même refus de contraindre les entreprises »

ÉCONOMIE CIRCULAIRE. Les promesses de faire de la France le «leader» se résument finalement à un plan déchet et recyclage.

FEUILLE DE ROUTE
C’est avec beaucoup de retard que le gouvernement a présenté hier sa feuille de route sur l’économie circulaire.
Objet d’une grande concertation, elle a, d’évidence, fait également l’objet d’intenses pressions de la part des fabricants et du ministère des Finances. Les mesures annoncées hier ciblent en effet essentiellement le tri des déchets – où la France est indéniablement en retard – et le recyclage – où des filières doivent être indubitablement organisées. Rien ou si peu sur la réparation et le réemploi si ce n’est l’amélioration de l’affichage sur la durée de vie des produits avec vérifications annoncées de la direction des fraudes et facilitation du dépôt de plainte auprès de la répression des fraudes. Rien qui ne puisse rendre la réparation économiquement rentable comme le demandaient les associations.
Chargée de campagne « mode de production et consommation responsable », Alma Dufour a participé à la consultation sur l’économie circulaire.
La réparation est l’acte 1 de l’économie circulaire. Où en est le secteur ?
Il va mal. En France, 60% des biens de consommation hors garantie ne sont pas réparés parce que ce n’est pas possible ou parce que cela a été rendu tellement compliqué que cela coûte trop cher. Résultat, le secteur est en grande difficulté. Il a perdu 3000 emplois entre 2010 et 2012 et on attend les nouveaux chiffres qui ne devraient pas être meilleurs. Une étude récente a aussi montré que 1/4 des réparateurs se payaient moins que le Smic et 1/3 pas du tout.
Quels sont les freins ?
La réparation n’est pas du tout dans l’intérêt des fabricants surtout dans un marché saturé comme la France. La logique reste celle des actionnaires et elle est basée sur le nombre de ventes. Résultat, la réparation est bloquée en étant rendue très complexe par les fabricants et parce que les pièces détachées sont rares et très chères car ils margent beaucoup dessus.
Quid de Seb où le gouvernement a choisi d’aller communiquer ?
Sa stratégie de miser sur des produits réparables durant 10 ans fonctionne car il est le seul à le faire. C’est une sorte de niche qui lui permet de gagner des marchés qui contre-balancent les coûts élevés que suppose de garder des pièces disponibles.
Que pensez-vous des annonces?
Peu de choses ont été annoncées pour la réparation et si des points nous semblent positifs - comme de faire payer les devis par les fabricants ou le malus dans l’éco-participation qui donnerait un vrai signal prix sur les produits non durables - encore faut-il que cela se mette en place.
Mais surtout, il y a toujours le même refus d’obliger les entreprises, le même discours sur la foi dans leur volontariat. Mais si on n’oblige pas, par exemple, les fabricants à avoir des pièces détachées à des prix raisonnables, le risque est qu’il ne se passe pas grand chose.
Angélique Schaller

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.